Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

NCTS : Andrew Ranger se signale par une spectaculaire remontée au GP3R

NCTS : Andrew Ranger se signale par une spectaculaire remontée au GP3R

Mardi 13 août 2013 par Philippe Brasseur

Le 13 août 2013 - La série NASCAR Canadian Tire n’avait jamais vu un tel plateau, avec un ex-champion du monde, un pilote Indycar chevronné, plusieurs ex-champions des séries Cascar et NASCAR Canadian Tire, tous au rendez-vous pour le clou du 44e Grand Prix de Trois-Rivières : le JuliaWine.com 100.
 
L’équipe La Cité de Mirabel Inc. avait décidé d’ajouter Andrew Ranger à l’équipe, à bord de la Dodge no 27 préparée par Jacombs Racing, aux côtés de la Dodge no 29 du pilote titulaire de l’équipe, Ray Junior Courtemanche. La commande était énorme pour Andrew : partir de la dernière place sur la grille après son absence lors de la qualification du samedi, alors qu’il courait en série NASCAR Nationwide à Watkins Glen (NY), puis remonter le peloton en 42 tours de piste.
Pour ce faire, il devait doubler les 28 pilotes devant lui, dont des pointures de taille : Alex Tagliani, qualifié en pole, les deux frères Dumoulin, Jacques Villeneuve, toute la troupe de vétérans NASCAR devenus de plus en plus rapides sur circuits routiers au fil des années, tels Scott Steckly, JR Fitzpatrick, DJ Kennington, Kerry Micks et Jason Hathaway, et un Marc-Antoine Camirand dans un état second, qualifié troisième lors de ce premier contact avec une voiture de la série NASCAR Canadian Tire.
 
Aidé par des neutralisations dès le début de la course et par des incidents qui ont causé la perte de gros joueurs tels Tagliani, Louis-Philippe Dumoulin, Fitzpatrick et Camirand, Andrew a fourni une généreuse démonstration de son talent démesuré en rejoignant la deuxième place, derrière Villeneuve, avec seulement quelques tours à faire. Pour sa part, Villeneuve avait sollicité ses pneus et ses freins au maximum pour porter en tête une voiture qui manquait malheureusement d’un peu de mise au point, dû au manque de temps pour bien l’essayer dans les semaines avant la course.
 
Ranger se retrouvait lui aussi avec des freins et des pneus arrières qui glissaient trop en sortie de virage et le punissait ensuite au niveau de la vitesse maximale sur les lignes droites. Se glisser à l’intérieur de Villeneuve au freinage devenait alors presque impossible.
 
La bataille entre les trois pilotes fut aussi propre que décisive, avec un DJ Kennington patient qui s’empara de la tête de la course avec seulement quelques tours à compléter, laissant Andrew et Jacques s’expliquer pour la seconde place. Andrew se disait super satisfait après la course. « J’ai dû dépenser beaucoup pour passer de 28e à deuxième, car ma voiture manquait d’un peu de mise au point, d’une petite journée d’essais. Je suis content de ma deuxième place et du spectacle que nous avons offert à notre public. »
 
Pour sa part, Ray Junior Courtemanche a tourné entre la 14e et la 20e place au fil des neutralisations, terminant la course 19e avec une excellente voiture, mais un moteur qui semblait faiblir en fin de course. « Je me suis bien amusé et finir dans le même tour que les meneurs après avoir bataillé ferme durant toute la course me satisfait pleinement. »
 
Daniel Proulx, un des dirigeants de La Cité de Mirabel Inc. se disait enchanté de l’expérience. « Nous avons donné un volant à Andrew et il a fait un travail incroyable sur la piste, comme auprès de l’équipe et du public. Les retombées en visibilité pour La Cité de Mirabel Inc. avec deux voitures qui ont terminé la course m’ont encore une fois démontré l’efficacité de ce médium pour notre entreprise. »
 
Ray Junior Courtemanche et toute l’équipe La Cité de Mirabel Inc. se retrouveront en piste samedi prochain, le 17 août, pour le « Wilson Equipment 300 Supporting Red Cross Disaster Relief »  au Riverside International Speedway, près de Halifax (Nouvelle-Écosse).