Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Une pole et un centième podium pour Didier Schraenen en F1600

Une pole et un centième podium pour Didier Schraenen en F1600

Mardi 27 septembre 2011 par Philippe Brasseur

Le 27 septembre 2011.- L’animateur Didier Schraenen a terminé sa saison 2012 en beauté lors de la Classique d’automne au circuit Mont Tremblant ce week-end, terminant deuxième samedi après avoir signé la pole. Ce podium était son centième en carrière. Dimanche, il a effectué toute une remonté de la dernière à la 8ème place d’une course écourtée par deux neutralisations. Le pilote NRJ STCH RDS en collaboration avec les concessionnaires Dodge termine troisième au championnat à cinq points seulement du titre de vice-champion qui revient finalement à Olivier Bonnet. C’est le jeune Ontarien Nathan Block qui remporte les grands honneurs du Formula Tour 1600 cette année.

« Ce fut un week-end fantastique et l’équipe a particulièrement apprécié cette pole durement arrachée par quelques centièmes à Olivier Bonnet devant Nathan Block et Xavier Coupal. Malheureusement Nathan qui partait deuxième après le forfait d’Olivier Bonnet a pris la place laissé par Marcel Lafontaine, entré aux puits juste avant le départ. Blok a en plus volé ce dernier et pris la tête.J’avoue que j’étais furieux et Xavier en a profité pour me doubler. J’ai ensuite eu une très belle bataille avec Sergio Pasian. On a eu un plaisir fou à se doubler près d’une dizaine de fois. J’ai finalement passé le fil d’arrivée troisième mais les officiels ont pénalisé Blok de deux positions ce qui m’a donné la deuxième place et la victoire à Coupal.

Gonflé à bloc pour la deuxième course, sans vouloir faire de jeu de mot, j’avais besoin d’un podium pour être couronné vice-champion. Durant la qualification j’avais travaillé avec Charles Leclerc et nous avions obtenu les positions 3 et 4. Au départ, ce fut au tour de Chris Vlok de voler le départ et nous sommes montés à trois de large vers le virage 2. Je me demande encore comment nous avons réussi à passer. Je suis resté à l’extérieur pour les virages 3 et 4 qui tournent vers la droite, sachant que j’allais me retrouver à l’intérieur pour le 5 qui tourne à gauche à la sortie des esses.

Charles est un excellent pilote, mais il a manqué d’expérience. Jamais à la sortie des esses vous tentez l’extérieur, il n’y a pas de place même si celui à l’intérieur voudrait vous en donner. Lui qui est très agressif au départ est disparu de mon champ de vision au milieu des esses. Dans le doute j’ai serré l’intérieur autant que j’ai pu, mais on s’est retrouvé à utiliser la même portion de piste et ce fut le contact. Lui a frappé violement le rail alors que j’ai fait un tête-à-queue dans le gazon. Je suis tombé bon dernier.

Je m’en suis voulu tout au long de la course. J’aurais dû être patient et me servir de mon expérience. J’aurais dû me douter que Charles allait agir ainsi lui qui n’avait rien à perdre. Mais je ne voulais pas laisser filer Nathan et Xavier et je voulais me battre pour la victoire. On m’a souvent reproché d’être trop calculateur et de me contenter d’une position qui m’assurait d’un bon résultat au classement général, comme lorsque j’ai gagné le championnat en 1999 sans gagner de courses. Je me souviens n’avoir pris aucun risque alors que j’étais côte à côte pour la victoire avec Matt White dans le droit arrière lors du denier tour de la dernière course de la saison.

Une telle approche m’aurait sans doute donné le titre de vice-champion que j’ai raté par 5 points, terminant 8ème après avoir doublé 20 voitures en 9 tours sous le drapeau vert. J’aurais aimé voir un drapeau rouge en début d’épreuve pour reprendre ma position de départ, surtout que Vlok l’avait volé mais ce fut plutôt la voiture de tête qui a fait son apparition. Elle est même revenue en fin de course quand Luc Théroux qui faisait à nouveau une belle course, s’est retrouvé dans le bac à gravier. Block l’emporte finalement devant Coupal et Vlok.

C’est sûr que j’aurais aimé être vice-champion, ça aurait été la quatrième fois après 4 titres mais c’est plus juste pour Olivier Bonnet qui connaissait une magnifique saison mais qui n’était pas là pour se battre. Il a été transporté à l’hôpital peu de temps après la qualification samedi suite à un malaise qu’on croyait cardiaque au début, mais qui s’est révélé être d’ordre digestif heureusement.

Ce fut une des saisons les plus âprement disputée des dernières années puisque pas moins de neuf pilotes, dont je fais partie, ont remporté au moins une course des douze courses cette année. En arrivant à la Classique d’Automne, les deux premiers n’étaient séparés que par deux points et quatre pilotes pouvaient encore prétendre à la troisième place. C’est finalement le Néozélandais Chris Vlok qui termine quatrième au classement et qui mérite le titre de recrue de l’année, alors que le vétéran Robert Boyer complète le top 5. Chez les Master, le vénérable Gérald Dumoulin remporte le titre devant Guy Gilain et Patrick Sweeney.

Ce fut encore une très belle saison, une 24ème pour moi. Je voudrais dire un gros merci à Astral Média et son réseau NRJ la radio des hits qui sont derrière moi depuis mes tous débuts en course automobile en 1988. Au Réseau des Sports, avec nous depuis 22 ans. Le Groupe STCH Transport Logistique et les concessionnaires Dodge du Québec nos associés des deux dernières années.

Un gros merci aussi à Lettram Design Plus de Laval, Fix Auto St-Hyacinthe, les casques Shark, Camions Granby, LubriSpec distributeurs des lubrifiants Motul au Québec, Transports Guy Mahoney et SH Karting.

Merci bien sûr à tous les membres de l’équipe qui se sont dévoués corps et âme durant toute la saison. Zéro bris mécanique de toute l’année! De vrais professionnels! Merci à tous ceux qui sont venus nous encourager. Vous ne savez pas à quel point ça fait du bien de vous savoir derrière nous.

Merci aussi aux officiels et organisateurs pour un travail pas toujours facile à faire. Ils se sont acquittés de leurs tâches de fort belle façon.

J’espère tous vous retrouver l’an prochain pour une 25ème saison de course. »