Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Antoine L'Estage et Nathalie Richard visent la victoire en Oregon

Antoine L'Estage et Nathalie Richard visent la victoire en Oregon

Mercredi 11 mai 2011 par Philippe Brasseur

Champions canadiens, américains et nord-américains 2010 en rallye de performance, le pilote de St-Jean-sur-Richelieu (QC) Antoine L’Estage et sa co-pilote Nathalie Richard (de Halifax, NS) participent ce printemps aux épreuves disputées dans l'Ouest du continent, soit l'Olympus Rally dans l'État de Washington puis, ce week-end, l'Oregon Trail. Deux épreuves du championnat Rally America, une série que le duo de l'équipe Rockstar Concerto a remporté l'an dernier.

Aux commandes de leur Mitsubishi Évo.X Rockstar Concerto, Antoine L’Estage et Nathalie Richard abordaient avec beaucoup d'ambition l'Olympus Rally le 30 avril dernier, une épreuve autrefois inscrite au calendrier du Championnat du monde des Rallyes, en dépit du fait qu'ils devaient s'élancer en première position lors des étapes chronométrées de la première étape, une place particulièrement pénalisante : « partir premier sur la route dans une épreuve comme l'Olympus où certaines portions de route sont sinueuses et recouvertes d'une bonne couche de gravier est un handicap car on balaye la trajectoire idéale pour ses adversaires en arrière » explique Antoine. « C'est un problème rencontré surtout dans les épreuves de Championnat du monde, moins souvent en Amérique du Nord. Là, il fallait composer avec cet élément et on s'en est fort bien sorti car si nous avons perdu du temps dans la première spéciale, nous avons remporté la deuxième, qui était le même parcours » ajoute le pilote québécois.

En dépit de ce handicap, Antoine L'Estage et Nathalie Richard, lauréats du rallye précédent aux États-Unis (100 Acre Wood, au Missouri), pointaient en deuxième place après six spéciales, à seulement quinze secondes du meneur et avec une bonne avance sur le troisième lorsque le rallye fut arrêté, alors qu'un accident eut coûté la vie à Matthew Marker, un pilote du Michigan.

Les étapes chronométrées de la seconde journée furent aussi annulées par les organisateurs de la série. « D'un point de vue sportif, je regrette la décision car le parcours du second jour était fait de longues spéciales que j'attendais avec impatience pour tenter de reprendre le premier rang. Ma stratégie de course était basée ainsi. Ceci dit, je respecte bien sûr le fait que l'épreuve ait été arrêtée » confie le champion québécois, qui ajoute : « j'ai en moi deux sentiments : le côté compétitif, déçu de ne pouvoir se battre pour gagner un nouveau rallye, et le côté humain qui comprend très bien la décision des organisateurs de Rally America après une telle tragédie ».

Cette deuxième place permet tout de même au duo de l'équipe Rockstar Concerto de se rapprocher de la tête du championnat de la série Rally America, après trois manches disputées. La prochaine épreuve a lieu dès ce week-end au Oregon Trail Rally. « L'an passé, je découvrais ce rallye et, malgré des soucis techniques qui nous avaient relégués en dix-septième position au début de la seconde étape, nous étions parvenus à remonter, au prix de multiples meilleurs chronos en spéciales, pour finir sur le podium » commente Antoine L'Estage. « C'est un rallye que j'aime et il y a toujours beaucoup de monde pour assister aux spéciales sur le Portland International Raceway. Notre Mitsubishi Évo.X Rockstar Concerto est en excellente condition, la bataille aux avant-postes sera rude mais j'ai confiance d'autant qu'avec la gamme Yokohama, nous avons à notre disposition les meilleurs pneus possibles aussi bien pour les spéciales sur asphalte au P.I.R. que sur les chemins de graviers durant le reste de l'épreuve » conclut-il.

Antoine L’Estage totalise présentement trois titres nord-américains (2007, 2008 et 2010), trois titres canadiens (2006, 2007 et 2010), un américain (2010) et vingt-sept victoires toutes-catégories au Canada et aux États-Unis. Quant à Nathalie Richard, elle détient six championnats nationaux (Canada et USA) toutes-catégories, six titres nord-américains (2004, 2005 puis 2007 à 2010) et trente-trois succès nationaux de part et d’autre de la frontière.