Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Robert Wickens de retour : Il disputera la saison d'IMSA Michelin Pilot Challenge avec une Hyundai TCR

Robert Wickens de retour : Il disputera la saison d'IMSA Michelin Pilot Challenge avec une Hyundai TCR

Vendredi 14 janvier 2022 par Eliane Gilain
Crédit photo: Michael Levitt / LAT Images

Crédit photo: Michael Levitt / LAT Images

L’été dernier, nous avions pu revoir Robert Wickens reprendre le volant d'une voiture de compétition alors qu'il avait effectué quelques tours de piste en essais avec une Hyundai Veloster N de l'écurie championne TCR en IMSA, le Bryan Herta Autosport. Aujourd’hui, le pilote canadien a annoncé officiellement qu’il effectuera un retour à temps plein en sport automobile avec cette écurie, alors qu'il disputera la saison sur une Hyundai de classe TCR TCR lors des 10 épreuves de l'IMSA Michelin Pilot Challenge.

Il sera au volant d'un modèle Elantra N avec pou équipier son compatriote Mark Wilkins, champion 2019 dans la série. « Je connais Robbie depuis très longtemps, et je n’ai jamais voulu courir contre lui à cause de son talent » a souligné Wilkins en conférence de presse cet après-midi à Daytona. « Avoir l’opportunité de piloter en équipe avec lui et de viser le titre en classe TCR est une très belle opportunité qui s'offre à nous » a poursuivi l'Ontarien.

Pour Wickens, il n’y a pas de doute : « mon objectif est de gagner des courses et de remporter un championnat pour Bryan Herta Autosport et Hyundai, et ainsi de prouver au monde que je suis de retour ». Rappelons que le jeune ontarien avait brillé par ses exploits en DTM, avant de rejoindre l'INdyCar et l'équipe Schmidt Peterson Motorsports en 2018. Il a alors été couronné recrue de l’année au Indy 500, toutefois, sa carrière a pris un tournant tragique lors de l’épreuve sur l’ovale de Pocono, quand un accident l’a laissé paralysé des jambes.

Après de nombreux passages par des centres de rééducation et hôpitaux, Wickens nous a confirmé qu’il ne pensait pas pouvoir remarcher un jour, à moins d’une avancée médicale importante. « C’est tout de même une belle vie et je suis de nouveau pilote » a-t-il affirmé, maintenant habitué à sa nouvelle réalité. « C’est un peu plus tard que prévu, mais je suis heureux d’être de retour en course. J’ai surtout hâte d’être au volant de la voiture, et de sentir l’adrénaline d’avant course » a-t-il ajouté.

Bien que Robert se soit rendu à l’usine de Bryan Herta, il n’a toujours pas fait l’essai de la voiture avec laquelle il va disputer la saison. « Avec la voiture de Michael Johnson et la mienne, il n’y a pas beaucoup de temps pour construire nos bolides » souligne encore Wickens, en référence au fait que Johnson, l'un des ses coéquipiers sur une autre Hyundai TCR de l'équipe, ait lui aussi besoin d'un volant adapté puisque le pilote américain est également paraplégique.

À propos des changements de pilote, obligatoires en IMSA Michelin Pilot Challenge, Robert Wickens ne se dit pas inquiet du temps perdu dans les puits : « nous avons réalisé des simulations d’arrêts aux puits et je suis capable de sortir de la voiture en moins de 6 secondes ».

Wickens essayera la voiture la semaine prochaine à Daytona lors des essias officiels d'avant-aison, le Roar. Ce sera également une réadaptation à la voiture puisque son volant sera différent de celui qu’il avait essayé dans la voiture de Johnson à Mid-Ohio l'an dernier. « Le système de Michael Johnson ne me convenait pas, alors nous avons changé la commande d'accélérateur de place. Au lieu d’être un bouton sur le volant, c'est maintenant derrière comme le levier d’embrayage, comme sur des Formule 1 ou des IndyCar. Ainsi, je peux mettre mes pouces sur le volant. J’ai également un anneau à l’arrière du volant pour le freinage. Lorsque Mark prendra le relais, on devra faire un petit changement pour remettre le courant dans les pédales » explique Robert.

Son objectif lors du Roar est simple; apprendre son nouveau volant et sa voiture : « j’espère maîtriser ces éléments rapidement pour pouvoir aider Mark Wilkins avec les ajustements de la voiture » a-t-il conclu. Robert Wickens et Mark Wilkins piloteront la Hyundai Elentra N portant le numéro 33 (photo ci-dessous en 2021) cette saison en IMSA. Pour la liste complète des engagés à la première course de la saison à Daytona, cliquez ici.

En plus de sa saison complète en IMSA Michelin Pilot Challenge, Robert reste consultant chez Arrow McLaren SP, où il aide les jeunes pilotes d’IndyCar dans leur cheminement. Il n’exclut pas non plus des essais en prototype et même peut-être en Formule E dans un proche avenir.

Crédit photo: Jake Galstad / LAT Images