Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Championnat canadien des Rallyes : Bilan d'un Rallye de Charlevoix aux multiples rebondissements !

Championnat canadien des Rallyes : Bilan d'un Rallye de Charlevoix aux multiples rebondissements !

Dimanche 24 octobre 2021 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Marie-Lyse Tremblay

Crédit photo: Marie-Lyse Tremblay

Disputé cette fin de semaine, le Rallye de Charlevoix était la quatrième des six épreuves 2021 comptant pour le Championnat des Rallyes canadiens, présenté par Subaru. Au cœur des magnifiques décors de la région de Charlevoix, entre mer et montagnes, l’événement a été spectaculaire d’un bout à l’autre et un nouvel équipage a inscrit son nom au palmarès d’un rallye de Championnat canadien : Marc-André Brisebois et Marie-France Desmarais-Trépanier.

Aux commandes d’une Subaru WRX STI engagée par l’équipe double championne canadienne (2018-19) Test Racing, Brisebois et sa co-pilote ne partaient pas favoris de l’épreuve. Mais au terme des 14 étapes chronométrées de ce rallye disputé sur deux jours et mêlant courtes spéciales sur asphalte et longues étapes en forêt sur routes en terre, le duo a su résister à la pression de ses coéquipiers Jérôme Mailloux et Philippe Poirier, ainsi que du lauréat de l’édition 2019, Nicolas Laverdière, co-piloté par Patrick Lévesque (Mitsubishi Lancer Évolution).

Dès le départ samedi matin, Brisebois afficha ses couleurs, ne concédant que deux dixièmes de secondes à Mailloux lors de la première spéciale avant de remporter la deuxième par un peu plus de deux secondes et ainsi prendre les commandes du rallye. Mais une fois les étapes en ville terminés, celles en forêt ont permis à Mailloux de reprendre la tête. Après avoir porté son avance à plus de deux minutes sur ses rivaux, Mailloux devait toutefois baisser le rythme en fin de journée, en raison d’un bris de cardan, et voyait Brisebois et Laverdière le dépasser au classement.

Le rallye prenait alors une tournure encore plus spectaculaire, avec trois équipages en lutte pour la victoire à l’aube d’une seconde journée sous le soleil, composée de quatre étapes. Malgré une attaque maximale de Mailloux/Poirier, qui sont parvenus à ravir la deuxième place à Laverdière/Lévesque, Marc-André Brisebois et Marie-France Desmarais-Trépanier ont réussi à l’emporter avec une mince avance de 37,8 secondes.

Mailloux/Poirier et Laverdière/Lévesque complètent le podium, devant Nick et Kelly Mathew (Subaru WRX STI), aux avant-postes durant toute l’épreuve. Un autre duo familial complète le Top 5, soit Vincent et Christopher Trudel, par ailleurs lauréats de la classe Production 4 roues motrices et meilleur équipage recrue.

En classe 2 roues motrices, la bataille pour la victoire a elle aussi connu de multiples rebondissements. Au départ, c’est le duo de Colombie-Britannique composé de Nick Wood et Jennifer Daly qui s’est imposé au premier rang, avant de voir les Gaspésiens Mathieu Leblanc et Éric Dubé compléter la première journée en tête.

Les trois premiers classés étaient alors groupés en moins de 40 secondes. Hélas, Leblanc/Dubé n’ont pu disputer la seconde journée, en raison d’un problème mécanique sur leur Honda Civic. Cela a profité à Yvan Joyal et Marc-André Lamontagne (BMW 318) qui abordèrent les dernières étapes en tête.

Des dernières spéciales dominées par Nick Wood mais le temps perdu la veille ne lui permettait plus d’espérer la victoire, au contraire de Jason Bailey et Jamie Willetts (Ford Fiesta R2) qui ont contesté jusqu’au bout la victoire à Joyal/Lamontagne. À l’arrivée, le pilote québécois l’emporte de 15 secondes face à son rival de l’Ouest canadien. Wood et Daly complètent le podium.

Joyal/Lamontagne et Bailey/Willetts terminent par ailleurs aux sixième et septième places toutes-catégories, devant Simon Aubé et Danny Hudon (Subaru), Wood/Daly (Datsun) et le duo ontarien Jim Stevens/Brandon Pace (quatrièmes de la classe 2 roues motrices avec leur Suzuki).

Marc-André Brisebois a célébré sa victoire par un spectaculaire saut arrière (Backflip - photo ci-dessus) en avant du podium. Une victoire qui relance la course au championnat des pilotes à deux rallyes de la fin, d’autant que les lauréats du précédent événement, les frères André et René Leblanc ont dû abandonner, tout comme Sébastien Clark ou encore Alexandre Moreau, pourtant auteur de chronos impressionnants en début d’épreuve.

Le Rallye de Charlevoix était le quatrième événement comptant pour le Championnat des canadien des rallyes 2021, qui s’étend à travers le pays. La série se poursuivra avec la présentation du Rally of the Tall Pines, en Ontario, les 19 et 20 novembre prochains. Ce sera l’ultime événement dans l’Est du pays avant la conclusion de la saison début décembre, en Colombie-Britannique.

Crédit photo: Rallye de Charlevoix