Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

6 Heures de Monza (WEC) : Trois en trois pour les nouvelles Toyota Hypercar

6 Heures de Monza (WEC) : Trois en trois pour les nouvelles Toyota Hypercar

Dimanche 18 juillet 2021 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Toyota Gazoo Racing

Crédit photo: Toyota Gazoo Racing

Trois courses, trois victoires pour Toyota avec sa GR010 de la nouvelle catégorie Hypercar dans le Championnat du monde d’Endurance (WEC). Mais contrairement aux deux épreuves précédentes, c’est cette fois la voiture du trio José-Maria Lopéz, Kamui Kobayashi et Mike Conway qui a remporté ce dimanche les 6 Heures de Monza.

La victoire a tout de même été compliquée pour Toyota alors que la No.8 du trio Buemi/Nakajima/Hartley, lauréate à Spa et Portimao au printemps, avait perdu toute chance de victoire dès la première moitié de la course suite à des ennuis mécaniques. Elle se retrouve classée 33ème, avec 43 tours de retard.

Quant à la voiture gagnante, la No.7, elle perdit pendant quelques minutes la commande de l’épreuve au profit de l’Alpine de Nico Lapierre, André Negro et Mathieu Vaxivière suite à une crevaison à deux heures de l’arrivée. Au final, c’est avec une minute et 908 millièmes de seconde d’avance sur l’Alpine que la Toyota GR010 No.7 l’emporte. Le podium toutes-catégories est complété par les lauréats en classe LMP2, l’Oreca-Gibson de l’équipe United Autosports pilotée par Filipe Albuquerque, Phil Hanson et Fabio Scherer.

Pour la première fois, la petite Scuderia Cameron Glickenhaus avait engagé deux exemplaires de son Hypercar, la 007. Si la voiture de Menezes/Derani/Pla a été contrainte à l’abandon dès la mi-course, celle du trio Romain Dumas, Frank Mailleux et Richard Westbrook termine à la 4ème place. Bien que devancée par la première des LMP2, c’est tout de même un premier bon résultat en WEC pour l’équipe des Américains James Cameron et James Glickenhaus.

La deuxième LMP2, l’Oreca de l’écurie belge WRT, pilotée par Robin Frijns, Charles Milesi et Ferdinand Habsburg, complète le Top 5, devant le trio Nyck de Vries/Paul-Loup Chatin/Fritz Van Eerd (Oreca de Racing Team Nederland).

En GTE Pro, seulement 4 inscrits et c’est la Porsche 911 RSR de Neel Jani et Kévin Estre qui s’impose avec une avance de 32 secondes sur la Ferrari 488/AF Corse de James Calado et Alessandro Pier-Guidi.

Battue par l’équipe officielle Porsche en GTE Pro, l’écurie AF Corse a tout de même gagné une catégorie lors de ces 6 Heures de Monza 2021, soit le GTE Am. Niklas Nielsen et ses équipiers François Perrodo et Alessandro Rovera se sont en effet imposé avec leur Ferrari 488 devant l’Aston Martin Vantage du seul Canadien engagé, Paul Dalla Lana, associé au Brésiliens Marcos Gomes et Augusto Farfus.

34 des 36 équipages au départ ont complété l’épreuve. Pour le classement complet, cliquez ici… Ce rendez-vous en Italie était le dernier pour les concurrents du WEC avant les 24 Heures du Mans, qui auront lieu les 21 et 22 août prochains.