Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

L’ancien ingénieur d’Ayrton Senna a produit sa propre voiture sport au look rétro

L’ancien ingénieur d’Ayrton Senna a produit sa propre voiture sport au look rétro

Jeudi 8 juillet 2021 par René Fagnan
Crédit photo: Nichols Cars

Crédit photo: Nichols Cars

L’Américain Steve Nichols a longtemps été l’ingénieur de piste d’Ayrton Senna chez McLaren en Formule 1 en plus d’avoir été le concepteur en chef de la fabuleuse MP4/4 Honda turbo, championne du monde en 1988.

Nostalgiques des “muscles cars” réjouissez-vous, car maintenant à la retraire, Nichols a réalisé un de ses vieux rêves, celui de concevoir entièrement une voiture sport aux allures rétro et dotée d’un gros moteur V8 résolument moderne.  

La Nichols N1A est une version moderne et une adaptation qu’a fait Nichols de la McLaren M1A de Groupe 7 conçue et produite par Bruce McLaren en 1964. “Dans notre monde trop dominé par les logiciels informatiques, la N1A offre la chance de vivre une véritable expérience de course automobile des années 60” écrit Nichols dans la documentation de la voiture. “Avec un poids de seulement 830 kilos et un moteur V8 atmosphérique de 530 chevaux, la N1A procure des sensations viscérales à ses occupants”.

Bruce McLaren n’avait produit que deux exemplaires de sa M1A. Le bolide de 829 kilos était fabriqué d’un châssis fait de tubes ronds et carrés d’alliage de magnésium et de tôles rivetées. Le moteur était un Oldsmobile V8 de 3,9 litres préparé par Traco qui produisait 340 chevaux et qui était accouplé à une boîte de vitesses Hewland HD4 à quatre rapports.

Nichols, né en 1947, est un “vieux de la vieille”, un puriste qui affectionne les lignes simples et épurées. Ancien employé de Hercules Corporation qui a produit le premier châssis en fibre de carbone de la McLaren MP4/1 de F1, Nichols a été chef d’orchestre du département de design qui a conçu la fameuse MP4/4 qui a remporté 15 des 16 Grands Prix de F1 disputés en 1988.

“Dès le début, nous ne voulions pas faire une réplique de la McLaren M1A, mais une voiture qui lui ressemblerait tout en utilisant les technologies modernes” tient-il à souligner. Le châssis est fait d’une structure d’aluminium et de fibre de carbone collées. La N1A est plus longue que la Lotus Elise, 164 pouces contre 144, mais elle est plus étroite de trois pouces. Nichols a allongé l’empattement de sa voiture afin de loger facilement les conducteurs de grande taille, comme lui !

Les éléments de la carrosserie sont fabriqués en matériaux composites afin limiter le poids de la voiture au plus bas possible. L’aérodynamique a longtemps été évalué en soufflerie afin d’atteindre un bon équilibre entre l’appui et la traînée. La N1A est plus large de sept pouces que l’ancienne McLaren M1A afin de “bien intégrer et correctement exploiter les pneus haute performance modernes”.

En d’autres mots, la N1A est un bolide de quelque 850 kilos propulsé par un V8 d’une cylindrée de six litres, capable de produire 530 chevaux et 500 livres/pieds de couple. Elle peut accélérer de zéro à 60 milles/heure en moins de trois secondes et de zéro à 100 m/h en tout juste six secondes selon son concepteur. “La N1A est aussi à l’aise sur les routes publiques que sur les circuits automobiles” peut-on lire.

Dans son entreprise, Nichols est aidé par plusieurs collaborateurs, incluant un ancien mécanicien de l’écurie McLaren qui a travaillé sur la fameuse MP4/4 Honda.

Lors du Grand Prix de Monaco 1989, Ayrton Senna avait remarqué que le pommeau de vitesse en aluminium de sa McLaren F1 était rayé. Le mécano en question l’a changé, mais a conservé le pommeau rayé. Lors de l’assemblage de la N1A, il a fixé ce pommeau sur le levier de vitesses, à la grande joie de Steve Nichols qui a retrouvé un peu de Senna dans le prototype de sa première voiture de route !

Il est intéressant de constater que Gordon Murray, qui a travaillé aux côtés de Steve Nichols chez McLaren, a lui aussi produit sa propre super voiture de route, la T.50 à moteur V12.

Crédit photo: Nichols Cars