Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Un trio d’équipages vedettes pour les débuts d’Audi au Rallye-Raid Dakar !

Un trio d’équipages vedettes pour les débuts d’Audi au Rallye-Raid Dakar !

Lundi 31 mai 2021 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Audi Motorsport Communications

Crédit photo: Audi Motorsport Communications

Outre son retour au plus haut niveau de l’Endurance avec des prototypes en catégorie LMDh à compter de 2023, Audi fera ses débuts l’an prochain au célèbre Rallye-Raid Dakar. Particularité du projet, cela se fera avec un véhicule propulsé par une motorisation comportant trois moteurs électriques et un essence. Un concept annonçant ainsi une certaine révolution énergétique dans le monde des Rallyes-Raids.

Pour piloter les trois voitures qui seront engagées au prochain Dakar, Audi Sport a recruté trois illustres équipages, dont deux ont déjà la victoire au Dakar à leur palmarès tandis que le troisième est un habitué de la maison !

Le Suédois Mattias Ekström, qui sera co-piloté par son compatriote Emil Bergkvist (à gauche sur la photo ci-dessus), le duo français Stéphane Peterhansel / Édouard Boulanger (à droite), ainsi que les Espagnols Carlos Sainz et Lucas Cruz (au centre) concourront ainsi pour Audi au prochain Rallye-Raid Dakar, du 2 au 14 janvier 2022. « Il n'est pas exagéré de parler d’une "équipe de rêve" » déclare Julius Seebach, directeur général d'Audi Sport GmbH et responsable du sport automobile au sein de la marque allemande. « Stéphane est le pilote le plus titré de tous les temps au Dakar, Carlos est un multiple vainqueur de l’épreuve et champion du monde des rallyes, et, avec Mattias, nous avons déjà célébré de nombreux succès dans le passé. Il est l’un des pilotes les plus polyvalents au monde, ayant à la fois été champion en DTM et en Championnat du monde de Rallycross. Il en va de même pour leurs copilotes, qui jouent un rôle de plus en plus important sur le Dakar » ajoute-t-il.

« Les pilotes et copilotes font la différence sur le Rallye-Raid Dakar, leurs compétences sont primordiales » déclare de son côté Andreas Roos, responsable des engagements d'usine en sport automobile chez Audi Sport. « Le fait que nous aurons trois équipages de ce niveau est rassurant. Il nous appartient maintenant d'achever le développement de notre voiture et de nous lancer dans l’aventure du prochain Dakar » précise-t-il.

Mattias Ekström (42 ans) a passé presque toute sa carrière sous la bannière Audi, notamment en DTM, où il a remporté le titre à deux reprises (2004 et 2007), avant d’être champion du monde de Rallycross en 2016. Il a aussi piloté en Championnat du monde des Rallyes (WRC-2), en NASCAR Cup (sur circuit routier) et en Supercars australien. En 2021, il pilote pour l’écurie Cupra dans la nouvelle série tout-terrain électrique Extrême E. Plus tôt cette année, il a également fait ses débuts au Dakar.

Stéphane Peterhansel (55 ans) est appelé "Monsieur Dakar". Véritable légende vivante dans les Rallyes-Raids, le Français a remporté le Dakar à 14 reprises, soit six fois à moto et huit fois dans la catégorie automobile. « J'adore la nature et les beaux paysages » dit Peterhansel. « Au Dakar, nous voyageons dans des endroits fascinants que vous ne verriez jamais autrement. Le Dakar est l'une des dernières aventures de ce monde. Et il est au bord d'un changement radical : l'avenir est électrique. Dans dix ans, tout le monde conduira des voitures électriques. Le Dakar est un test extrême pour cette technologie. Nous voulons être la première équipe à remporter le Dakar avec un groupe motopropulseur électrique. J'ai hâte de m'attaquer à ce projet très ambitieux avec Audi » souligne-t-il.

Carlos Sainz (59 ans) est aussi un pilote de légende. L'Espagnol est deux fois champion du monde des rallyes (1990, 1992) et il totalise à ce jour trois victoires au Dakar : en 2010, 2018 et plus récemment en 2020 lors de la première édition courue en Arabie Saoudite. « Même à 59 ans, j’ai encore faim, sinon je n’aurais pas relevé ce nouveau défi » déclare Sainz. « Même enfant, c'était mon rêve de devenir pilote de rallye. Ma passion est inchangée » souligne le père de l’actuel pilote Ferrari F1 du même nom.

Carlos Sainz conclue : « L’Audi quattro a changé à jamais le championnat du monde des rallyes au début des années 1980. Maintenant, nous essayons quelque chose de similaire au Dakar. Les ingénieurs ont beaucoup plus de liberté dans le Rallye-Raid Dakar que dans les autres séries de course. Je vais essayer de les aider avec mon expérience pour développer une voiture rapide et performante. Le Dakar est le défi ultime pour un groupe motopropulseur électrique. C'est un projet fantastique et extrême. J'ai hâte de tester la voiture pour la première fois. Ce que j’ai vu jusqu’à présent me donne confiance ».