Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Formule E : Nyck de Vries et Sam Bird premiers vainqueurs de la saison (+ vidéo)

Formule E : Nyck de Vries et Sam Bird premiers vainqueurs de la saison (+ vidéo)

Samedi 27 février 2021 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Daimler AG / LAT Images

Crédit photo: Daimler AG / LAT Images

La saison 2021 de Formule, qui est désormais un Championnat du monde de la FIA, a débuté cette fin de semaine en Arabie saoudite. Sur le circuit urbain temporaire de Diriyah, dans la banlieue de la capitale Riyad, les 24 pilotes inscrits avaient deux courses au programme, toutes deux en nocturne (vendredi et samedi).

Si la grille de départ est magnifique cette saison, avec notamment la présence de manufacturiers tels Nissan, Porsche, Audi, Mercedes, BMW, Jaguar ou encore DS, ces deux premières courses ont quelque peu déçu au niveau de l’action. Des accrochages ont en effet trop souvent brisé le rythme, entraînant de longues neutralisations.

Vendredi, le Hollandais Nyck De Vries a offert la première victoire 2021 à Mercedes, décrochant la pole aux qualifications puis menant toute la course sans jamais être inquiété. Derrière lui, ce fut plus passionnant, la lutte entre Edoardo Mortara (Venturi-Mercedes), Mitch Evans (Jaguar) et René Rast (Audi) venant animer les derniers tours. Les trois pilotes passeront finalement la ligne d’arrivée groupés dans cet ordre, devant Pascal Wehrlein (Porsche) et Oliver Rowland (Nissan). Alexander Sims, Stoffel Vandoorne sur la seconde Mercedes, Lucas di Grassi et Oliver Turvey ont complété le Top 10.

Déception en revanche pour l’équipe et le pilote champions 2020, DS et Antonio Félix da Costa. Le Portugais finit 12ème tandis que son coéquipier Jean-Éric Vergne se classe 14ème. Pour le classement complet, cliquez ici.

La seconde journée de compétition ce samedi a débuté par un incident bizarre alors que Mortara s’est retrouvé lancé à pleine vitesse dans le mur, après que le système électronique de sa Venturi n’ait pas actionné les freins lors d’une simulation de départ de course, aux essais libres. Quelque peu commotionné, le pilote suisse n’a pas pris part à la course et les trois autres pilotes Mercedes (les deux voitures officielles de Vandoorne et De Vries ainsi que la seconde Venturi, celle de Norman Nato) se sont vues interdire par les officiels de disputer la qualification. Mercedes ayant par la suite pu établir qu’il s’agissait d’un souci de programmation électronique qui avait été corrigé, les 3 pilotes ont été admis au départ de la course, sans véritable chance de marquer des points en partant en arrière du peloton.

De quoi empêcher De Vries de se battre pour une nouvelle victoire, tandis qu’aux avant-postes, Robin Frijns (Virgin-Audi), qualifié en pole position, se faisait déborder dès le départ de la course par Sam Bird. L’expérimenté pilote anglais, qui évolue en Formule E depuis la création de la série en 2014 et a gagné au moins une course par saison, a ensuite mené les débats pour ne plus jamais être inquiété. Il signe ainsi sa première victoire avec l’équipe Jaguar, qu’il a rejointe à l’intersaison.

Frijns finit 2ème, devant Vergne et da Costa. Les deux pilotes DS ont effectué une belle remontée mais il faut dire que la course n’est pas allée à son terme, le drapeau rouge étant brandi après que 5 voitures aient été impliquées dans deux accrochages à 10 minutes de la fin.

Recrue cette saison dans la série, le Néo-Zélandais Nick Cassidy complète le Top 5 avec la seconde monoplace de l’écurie Virgin, devant Nico Müller et Sérgio Sette Câmara, les deux pilotes du Dragon-Penske Racing. Oliver Turvey finit 8ème, Oliver Rowland 9ème et René Rast 10ème. Pour le classement complet de cette seconde course, cliquez ici. Il est à noter que ce classement est différent de celui relevé au passage de la ligne d'arrivée, Vergne, Cassidy et d'autres pilotes ayant été pénalisés, plusieurs heures après l'arrivée, par les officiels de la série pour ne pas avoir activé leur second mode attaque. Est-ce vraiment une infraction sachant que la course était arrêtée et n'a jamais repris ? Selon les officiels oui, mais il ne faut guère s'en étonner, la Formule E se signalant depuis ses débuts en 2014 par des pénalités données aux pilotes de manière parfois... étonnante !

Au championnat après deux courses disputées, Nick De Vries est meneur avec 32 points, devant Sam Bird (25), Robin Frijns (22) et Edoardo Mortara (18). Ex-aequo avec 15 points, Antonio Félix da Costa et Mitch Evans complètent le Top 6, devant Oliver Rowland(14) et René Rast (13). Pour le classement complet du championnat, cliquez ici.

Dans la nouvelle édition du magazine Pole-Position (parution le 23 mars), vous pourrez découvrir une présentation spéciale de la saison 2021 de Formule E, dont la prochaine course est prévue à Rome (Italie) le 10 avril.

En vidéo ci-dessous, voyez l'impressionnant accident d'Alex Lynn, qui a entraîné l'arêt de la seconde course de cette fin de semaine...