Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Rencontre Clémence Rouceau : Objectif F1600 Canada pour une pilote belge de 14 ans !

Rencontre Clémence Rouceau : Objectif F1600 Canada pour une pilote belge de 14 ans !

Mercredi 17 février 2021 par Eliane Gilain
Crédit photo: Courtoisie Clémence Rouceau

Crédit photo: Courtoisie Clémence Rouceau

De tous temps, la série F1600 Canada, ou ses devancières (F1600 Esso/Protec et Formula Tour 1600), a attiré des pilotes internationaux. Récemment, outre de nombreux pilotes américains qui ont parfois réussi à récolter les victoires les plus médiatiques au Grand Prix du Canada ou de Trois-Rivières, on se souvient de la présence de Chris Vlok venu de la Nouvelle-Zélande il y a une dizaine d’années, ou encore il y a deux saisons de Danial Frost, de Singapour.

Cette année, les restrictions de voyage ne semblent pas avoir freiné l'ambition d'une jeune pilote belge, Clémence Rouceau. Âgée de seulement 14 ans, elle semble prête à traverser l'océan pour disputer cette saison des épreuves de F1600 Canada en dépit de deux éléments bien importants qui pourraient venir lui mettre des bâtons dans les roues : l’école, qui ne sera pas terminée au moment des premières épreuves, et bien évidemment les restrictions de voyage présentement en place.

Jointe au téléphone en Belgique, Clémence nous en apprend un peu plus sur son parcours et ses buts en sport automobile...

Clémence, parle-nous de ton palmarès en course automobile jusqu’à présent. Tu as seulement 14 ans, tu as donc débuté la course automobile récemment, mais as-tu déjà de l'expérience sur circuit ?

« Après six années passées sur les terrains de concours (sauts d'obstacles), j'ai décidé, à l'âge de 12 ans, de changer d'orientation. C'était en 2018, j’ai alors débuté en karting intérieur et extérieur. J’ai notamment participé au Ladies Cup Junior de la Sodi World Series en 2019. J’ai également pris part au championnat de Belgique de karting, lors duquel j’ai terminé au 2ème rang. En 2020, j’ai participé aux 24 Heures de Spa-Francorchamps en karting, au sein du Team Apex Win Racing. Nous avons terminé 6ème. J’ai également fait du Legend Car et de la Fun Cup pour acquérir du temps de piste. L'été dernier, j’ai effectué deux essais en Formule Ford à Nogaro, en France, avec Old School Racing. Si nous avions été en week-end de course, mes temps m’auraient placé dans le Top 5. Au final, j’ai réussi à rouler à 3 secondes du champion de France.»

Pourquoi ne poursuis-tu pas ton apprentissage en Belgique ou en France ?

« Je misais sur une licence National F4 Junior du Royal Automobile Club de Belgique (RACB) mais elle m’a été refusée. Pourtant, je remplis tous les critères d’admission. J’ai donc dû trouver une autre option pour la saison 2021.»

Comment as-tu entendu parler de la série F1600 Canada ?

« Avec mon père, nous avons entendu parler du Canada et du fait que la série était vraiment accessible aux jeunes pilotes. Je suis dans un groupe de pilotes sur Facebook et Marie-Soleil Labelle, qui a débuté l'an dernier en Coupe Nissan Micra, m’a bien renseigné. Le 31 décembre, nous avons envoyé un courriel à Auto Sport Québec pour plus d’informations. Nous avons été mis en contact avec Marcel Lafontaine, promoteur de F1600 Canada et le tout s’est concrétisé rapidement. Pour le choix de l'équipe, nous avons parlé avec David Clubine, de Britain West Motorsports, et avons décidé de lui louer une voiture.»

Quel est ton but cette saison ?

« Surtout apprendre ! Je souhaite faire de mon mieux pour les quelques courses que je ferai. Pour l’instant, je pense disputer les 3 ou 4 premiers événements si tout se passe bien avec mon école. Cela veut donc dire la Classique de printemps au Circuit Mont-Tremblant, le Grand Prix du Canada, la Classique d’été au Circuit Mont-Tremblant, puis le Grand Prix de Trois-Rivières. Si j’ai une dérogation d’ASQ pour pouvoir rouler en Europe, alors je participerai aux journées d’essais du Grand Prix en France. L’objectif est de préparer la saison 2022 et faire le Championnat de France en Trophée Formule Ford au complet, en plus de participer à la Fun Cup en Belgique.»

À plus long terme, quelles sont tes ambitions en sport automobile ?

« Faire de l’endurance ! Toutefois la Formule 1600 est une très bonne école, car c’est une voiture qui demande de la finesse dans le pilotage.»

Pour terminer, quel circuit as-tu le plus hâte de découvrir au Canada ?

« Le circuit Gilles-Villeneuve, sinon je dirais Trois-Rivières !»


Pour rappel, le calendrier 2021 de F1600 Canada se compose de 6 événements, tous au Québec et de 3 courses par week-end, sauf le GP du Canada (2 manches) :
28, 29, 30 mai : Circuit Mont-Tremblant
11, 12, 13 juin : Montréal - Grand Prix du Canada
23, 24, 25 juillet : Circuit Mont-Tremblant
13, 14, 15 août : Grand Prix de Trois-Rivières
27, 28, 29 août : Circuit ICAR - Mirabel
24, 25, 26 septembre : Circuit Mont-Tremblant