Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Michael McDowell, vainqueur surprise de la 63ème édition du Daytona 500 ! (+ vidéo)

Michael McDowell, vainqueur surprise de la 63ème édition du Daytona 500 ! (+ vidéo)

Lundi 15 février 2021 par Julie Bouchard
Crédit photo: Jared C.Tilton / Getty Images

Crédit photo: Jared C.Tilton / Getty Images

Il aura fallu plus de 10 heures pour voir le Daytona 500 parvenir à être courue, la nuit dernière, après avoir débuté en milieu d’après-midi sur l’ovale du Daytona International Speedway. Cette 63ème édition avait en effet très mal démarré, étant interrompue après seulement 15 tours en raison d’un gros carambolage ("Big One") à plus d’une quinzaine de voitures suite à un accrochage entre deux meneurs, Aric Almirola (Ford/Stewart-Haas Racing) et le détenteur de la pole position, Alex Bowman (Chevrolet/Hendrick Motorsports). Tout juste après, ce sont des menaces d’orage sur le site qui empêchèrent les officiels de relancer la course. Des menaces suivies d’une pluie soutenue, de sorte que c’est 5 heures et 40 minutes plus tard, soit peu après 21 heures, que la course a repris, pour de 3 bonnes heures d’action avant de se conclure au-delà de minuit.

Et comme souvent au Daytona 500, les favoris ont été déjoués par une cascade d’accrochages et de carambolages. Cette fois, la fin de course a souri à la petite équipe Front Row Motorsports, qui engage des Ford Mustang, et son pilote de la No.34 Michael McDowell, vainqueur pour la toute première fois en série NASCAR Cup après avoir pris la tête après qu’un nouvel accident ait éliminé les pilotes aux avant-postes à l’avant-dernier virage.

McDowell n'a mené que le dernier tour. Il est le huitième pilote à remporter sa première victoire en série Cup au Daytona 500. Sa victoire est la troisième pour Front Row Motorsports dans l’histoire de l’équipe après celles de David Ragan à Talladega et Chris Buescher à Pocono, il y a quelques années.

Le champion en titre de la série Chase Elliott (Chevrolet/Hendrick Motorsports) a terminé deuxième, après qu’un contact entre les coéquipiers de l’équipe Penske (Ford) Brad Keselowski (poussé par McDowell, alors 3ème) et Joey Logano ait mis le feu aux poudres dans le dernier tour, ce qui envoya notamment la Toyota de Kyle Busch dans le mur extérieur. Lorsque NASCAR a allumé les feux jaunes pour faire ralentir le peloton suite à cet accrochage, McDowell était passé en tête devant Elliott par une longueur de voiture. Les positions ont alors été figées.

Austin Dillon (Chevrolet/Richard Childress Racing) a terminé troisième, suivi de Kevin Harvick (Ford/Stewart-Haas Racing) et Denny Hamlin (Toyota/Joe Gibbs Racing), qui a ainsi échoué dans sa tentative de remporter une 3ème victoire consécutive au Daytona 500. Hamlin a remporté les deux premiers segments mais il a perdu la tête lors du dernier cycle d'arrêts aux puits effectués sous drapeau vert.

À ce moment-là, Hamlin avait mené 58 tours, portant son total de tours menés au Daytona 500 à 434, ce qui fait de lui le cinquième de tous les temps, devant Bobby Allison. Hamlin avait mené 34 tours consécutifs pour remporter le segment 1 après la reprise en soirée soir. Il a complété l’épreuve avec 98 tours passés en tête.

Le Top 10 est complété par les Chevrolet de Ryan Preece, Ross Chastain, Jamie McMurray, Corey Lajoie et Kyle Larson. Pour le classement complet, cliquez ici. Et pour le résumé de l’épreuve, voyez le vidéo ci-dessous. La prochaine course de la série NASCAR Cup est prévue ce dimanche (15 heures), toujours à Daytona, mais cette fois sur le circuit routier de 3,61 milles.