Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Une course de qualification de F1, le samedi au Grand Prix du Canada ?

Une course de qualification de F1, le samedi au Grand Prix du Canada ?

Mardi 9 février 2021 par Philippe Brasseur
Crédit photo: WRI2

Crédit photo: WRI2

Ayant remplacé Chase Carey à la tête de la Formule 1 au début de l’année, l’ancien patron de la Scuderia Ferrari Stefano Domenicali veut donner au format des événements un nouveau souffle. Après l’idée - apparemment abandonnée - des grilles de départ inversée, le projet de course de qualification apparaît aujourd’hui beaucoup plus sérieux.

L’idée est celle-ci : la séance d’essais libres du vendredi après-midi deviendrait une qualification pour une course Sprint de 100 km qui serait courue en remplacement de la séance de qualification du samedi. Le résultat de cette course déterminerait la grille de départ du Grand Prix, toujours d’une durée d’un peu plus de 300 km, le dimanche.

Il y a une semaine, Domenicali indiquait dans une déclaration au site officiel de la Formule 1, « réfléchir à l’idée que le concept de course de qualification soit testé dès cette année, pour un petit nombre de Grands Prix ». Il précisait alors : « Des discussions se poursuivent avec les écuries pour choisir sur quels sites auraient lieu ces courses de type sprint ».

On en sait un peu plus aujourd’hui : le plan qui sera proposé lors de la réunion de la Commission F1 ce jeudi 11 février verrait le début de ce concept au Grand Prix du Canada, du 11 au 13 juin prochain. Le Grand Prix d’Italie à Monza (10 au 12 septembre) puis celui du Brésil à Interlagos (5 au 7 novembre) seraient les deux autres événements 2021 à accueillir ces courses de qualification.

Évidemment, la tenue des Grands Prix du Canada et du Brésil apparaît encore très incertaine à ce stade-ci, surtout pour l’événement montréalais qui doit se tenir au printemps, à une période où on imagine mal que les restrictions gouvernementales et de voyage aient été levées. Un week-end à huis clos n'est toutefois pas à exclure. L’idée que le Canada et le Brésil accueillent ces courses de qualification se comprend du point de vue des audiences télévisées : avec le décalage horaire, c’est l’occasion pour la F1 de rejoindre quelques millions de téléspectateurs un samedi soir auprès de sa base historique de fans en Europe.

Pour rendre l’intérêt de ces courses qualificatives, qui dureraient entre 30 et 40 minutes, encore plus grand auprès des pilotes et des équipes, des points de championnat seraient attribués. Selon nos sources, les 6 ou 8 premiers pourraient marquer des points mais cet aspect doit encore être discuté plus précisément jeudi, lors de la réunion de la Commission.

Faut-il déjà se réjouir de ce nouveau format des Grands Prix ? Outre l’incertitude quant à la présentation de deux des trois Grands Prix concernés par cette innovation, il reste un autre obstacle : pour que la mesure soit validée, il faut que 28 des 30 membres de la Commission F1 votent en sa faveur ! Qui sont ces 30 votants ? La FIA en a droit à 10, la FOA (organisme détenteur des droits commerciaux de la F1) 10 et les équipes 10.

FIA et FOA voteront peut-être unanimement en faveur. En revanche, le vote des équipes pourrait faire pencher la balance, sachant que des commentaires publiés récemment dans la presse anglaise de responsables de Mercedes, Williams et McLaren laissent penser qu’ils ne sont guère chauds à l’idée. Réponse d’ici la fin de la semaine…