Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Nouvelle administration pour la série SPC, qui célèbre les 10 ans de sa création en 2021

Nouvelle administration pour la série SPC, qui célèbre les 10 ans de sa création en 2021

Mercredi 3 février 2021 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Marie-Lyse Tremblay

Crédit photo: Marie-Lyse Tremblay

Créée en 2011 dans le but d’offrir aux pilotes canadiens un championnat de voitures de tourisme accessible financièrement et compétitif sur piste, la série Super production Challenge (SPC) annonce aujourd’hui une restructuration de sa direction, ouvrant la porte à un format inspiré de l’ancienne série CART aux États-Unis où des propriétaires d’équipes sont désormais aussi les propriétaires de la série.

À l’origine, le SPC fut lancé par Dominic St-Jean, ancien pilote (série Touring Hankook en 2002 et 2003) et promoteur, créateur du site autocourse.ca en 2001, directeur du Championnat Hankook en 2004-2005 puis du championnat Xtrême Touring Pirelli en 2008. Après dix années complètes à la barre de la série, Dominic conserve 20% de la série SPC, le reste étant réparti à parts égales entre quatre propriétaires d’équipe à la fiche impressionnante dans le sport automobile.

Patrik Wittmer est sans nul doute le plus expérimenté, lui qui compte 25 départs à titre de pilote en SPC (il fut champion de la classe Compact en 2013) et évolue en sport automobile canadien comme pilote et propriétaire d’équipe depuis ses débuts dans la série Le Volant Québécois en 1976. Patrik est le fils de Kuno Wittmer Sr, multiple champion québécois de rallye, et le père de Kuno, Nick, Karl et Kurt Wittmer, tous pilotes professionnels ou semi-pro aujourd’hui !

Parmi les 4 nouveaux dirigeants, Marc Héroux est celui qui revendique le plus de courses disputées dans la série, avec 82 départs à ce jour. Champion en 2013 puis en 2015, le Trifluvien a débuté dans la série en 2012 et il a aussi bâti deux modèles de voitures jamais vus auparavant en SPC. Ses connaissances techniques sont un indéniable atout pour la série.

S’il compte un départ de moins dans la série qu’Héroux à titre de pilote (82 à 81), Jacques Gravel est pourtant l’un des plus expérimentés et des plus charismatiques. Champion 2016 et 2017, sa vaste expérience du sport automobile, débutée derrière le volant en série Honda/Michelin en 1984, mais aussi son expertise du milieu des commandites et du marketing aidera sans nul doute le SPC.

Quant à Sylvain Laporte, son palmarès en tant que pilote est également élogieux, avec de multiples victoires dans des séries de voitures de tourisme. Il totalise à ce jour 72 départs en SPC (10 victoires). Il a débuté en circuit routier en 1991, en série Honda/Michelin, et son implication dans la série vient souder les différentes personnes en plus de mettre en place des stratégies marketing.

Ces quatre propriétaires d’équipes possèdent chacun 20% de la série SPC, en plus de Dominic St-Jean qui conserve 20% pour former un groupe qui veillera aux destinées de la série et à son développement. Un concept de gestion par des propriétaires d’équipes qui avait connu beaucoup de succès à la fin du siècle dernier, dans la série CART.

Regrouper ces personnes à la tête d’une série canadienne de sport automobile permet d’assurer la pérennité du SPC pour, « au moins les cinq prochaines saisons s’assurer de proposer un championnat aux coûts très limités et axé sur la communauté du sport automobile avec des personnes qui en connaissent de multiples facettes » assure Dominic St-Jean.

Ces cinq propriétaires, tous en affaire et connaissant bien les réalités du sport automobile, entendent solidifier un peu plus encore la série, en faire une entreprise stable et ayant une vision à long terme sur les nombreux enjeux du sport automobile. Tous ensemble Patrik Wittmer, Marc Héroux, Jacques Gravel et Sylvain Laporte rappellent que, « les propriétaires d’équipes s’occupent désormais de la gestion de la série en dehors des événements, Dominic gardant la gestion sportive et technique. Cette transparence se veut aussi dans l’implication à parts égales des cinq membres, dont l’objectif est d’enrichir globalement le SPC pour garantir son avenir et son développement ».

La saison 2021, qui verra le retour pour une sixième année de la compagnie de pneumatiques BF Goodrich à titre de commanditaire principal, sera composée de cinq événements répartis entre l’Ontario et le Québec pour un total de douze courses. Les épreuves auront lieu dans le cadre de quelques-uns des plus prestigieux rendez-vous de sport automobile au pays, soit le Victoria Day Weekend au Canadian Tire Motorsport Park (21-23 mai), à Shannonville (25-27 juin), au Circuit ICAR (17 juillet) et au Grand Prix de Trois-Rivières (13-15 août). La grande finale aura lieu de Circuit ICAR, dans le cadre du retour du week-end NASCAR à la piste de Mirabel, les 28-29 août.

Au niveau technique, les catégories demeurent inchangées avec les Super Production (voitures limitées à 300 chevaux), Production (220 ch) et Compact (100 chevaux) qui répartissent la grille de départ. Pour les pilotes, la période des inscriptions à la saison 2021 débutera dans deux semaines... Pour plus d'information, visitez le site officiel de la série en cliquant ici.