Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Entrevue : Alex Labbé en route pour Las Vegas... avec une nouvelle voiture !

Entrevue : Alex Labbé en route pour Las Vegas... avec une nouvelle voiture !

Mardi 22 septembre 2020 par Eliane Gilain
Crédit photo: Festidrag Développement

Crédit photo: Festidrag Développement

Le pilote québécois Alex Labbé ainsi que l’écurie DGM Racing se dirigent vers le Las Vegas Motor Speedway pour disputer la prochaine manche de NASCAR Xfinity. Ce samedi soir, Labbé sera au volant d’une toute nouvelle voiture, dotée de son commanditaire principal pour quatre épreuves; BRP.
 
« C’est en grande partie grâce à BRP que l’équipe DGM a une nouvelle voiture pour la fin de ma saison de course » de dire Alex. Las Vegas est une piste exigeante où les écuries qui ont plus de moyens, financiers donc techniques, sont avantagées : « l’inclinaison est importante et les coins sont larges, ils se prennent donc rapidement et les grosses équipes sont avantagées en termes d’aérodynamisme et de voiture en général. J’ai hâte d’essayer notre nouvelle voiture, ça fera certainement une différence, par contre c’est un couteau à double tranchant. Nous arrivons directement en course, nous ne pouvons donc pas l’essayer et je ne suis pas habitué à la piloter ».
 
La fin de semaine dernière, Alex a terminé au 13ème rang lors de l’épreuve à Bristol (photo ci-dessus), l’une de ses pistes préférées : « je suis très satisfait. Nous roulions avec une vieille voiture, alors que les grosses équipes ont des voitures qui sont plus performantes, plus légères. Nous aurions aimé être plus compétitifs, mais la voiture est en un morceau alors c’est ce qui compte. J’avais eu des bris mécaniques lors des deux dernières épreuves sur cet ovale, j’y avais fait 40 tours en deux ans ! Donc de terminer la course est excellent ».
 
Au début de la saison, Alex craignait de ne pouvoir prendre part qu'à la première course, à Daytona. Aujourd'hui il est a disputé toutes les épreuves et il est confiant qu’il pourra terminer la saison : « on y allait course par course au début. Je devais seulement faire Daytona, puis j’ai fait le voyage dans l’Ouest. C’est grâce au support des compagnies du Québec que j’ai pu faire la saison au complet. Avec BRP, non seulement ils m’aident actuellement, mais les discussions sont entamées pour 2021, ce qui est très encourageant ».
 
D’ailleurs, Alex a obtenu la commandite de BRP après que le PDG de l’entreprise ait entendu une entrevue à RDS à la suite d’une course : « le président José Boisjoli a entendu que j’avais besoin de commanditaires et m’a appelé le lendemain de l’entrevue pour me donner un coup de main. Il souhaitait également que je ne me retrouve pas en 2021 dans la même situation que cette année, c’est-à-dire de ne pas savoir si je pourrai courir toute la saison ». Pour effectuer une saison complète dans de bonnes conditions, Alex nous a confié qu’il faut prévoir un budget de 2,3 millions à 2,5 millions de dollars américains. Une somme importante, surtout pour des commanditaires venant du Canada.
 
Toutefois, après Bristol, Las Vegas, Talledega et le Roval de Charlotte, Alex n’aura plus de commanditaires majeurs pour terminer la saison, mais il est tout de même optimiste. « Je suis présentement 14ème dans les points au championnat, et DGM Racing est 20ème au championnat des propriétaires, nous avons donc dans nos plans de terminer la saison » ajoute-t-il.

En plus du stress de devoir trouver des commanditaires lors de chaque épreuve, Alex Labbé et son équipe ont connu une situation assez inquiétante le mois dernier, alors que DGM Racing a reçu une amende salée ainsi qu’un retrait de points parce qu’ils avaient roulé au Daytona International Raceway avec une voiture de type NASCAR dans la classe GT-1 du Sports Car Club of America (SCCCA), ce qui est interdit par NASCAR puisque les essais sur les pistes visitées ne sont pas permis. « Nous savions que nous avions des chances de gagner notre appel contre cette amende, car nous avions fait des démarches pour faire cette course dans les bonnes formes de l’art » explique Labbé. « Nous pensions que c’est devenu un problème car des gens chez NASCAR n’étaient pas au courant de notre entente et du fait que nous avions demandé la permission de faire cette course avant. Nous sommes une petite équipe, nous ne pouvons certainement pas nous permettre d’écoper d’une amende de 50 000$ et du retrait de 75 points. Habituellement les amendes sont rarement renversées, mais nous avons gagné ! » conclut-il. Un souci qui s'est bien terminé. Pour Alex, l'objectif de nouveaux Top 10 est désormais la priorité de la fin de la saison.