Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Premier podium 2020 pour Mikaël Grenier en GT World Challenge Europe ! (+ vidéos)

Premier podium 2020 pour Mikaël Grenier en GT World Challenge Europe ! (+ vidéos)

Lundi 14 septembre 2020 par Eliane Gilain
Crédit photo: Emil Frey Racing

Crédit photo: Emil Frey Racing

Le pilote québécois Mikaël Grenier a signé son premier podium dans la série GT World Challenge Europe en fin de semaine dernière, sur le circuit de Magny-Cours en France. Aux commandes de l'une des Lamborghini Huracan GT3 de l’écurie Emil Frey Racing, Grenier et son équipier autrichien Norbert Siedler ont terminé deuxième lors de la première course Sprint du week-end, puis 7ème lors de la seconde épreuve.

« Nous avons eu une excellente séance de qualifications en vue de la première course, j’étais très content » nous confie Mikaël. « J'ai inscrit le 2ème meilleur temps, à 77 millièmes de la pole position. Le top 18 était regroupé en seulement 9 dixièmes de seconde, je n’avais jamais vu ça ! » ajoute-t-il.

Grenier n’était pas en territoire connu alors qu’il n’avait jamais roulé avant ce week-end sur le tracé français : « notre première séance d’essais s’est déroulée à la noirceur, ce qui m’a habitué pour le départ de la première course qui était à 22h15. Mais lorsque nous apprenons un nouveau tracé, c’est toujours bien de le faire une première fois de jour…»

Le départ de la course s’est toutefois bien passé pour le pilote de la région de Québec : « j’étais sur la première ligne et je suis resté en 2ème position tout au long de mon relais. Lors du changement de pilote, l’équipe a très bien fait l’arrêt aux puits, ce qui nous a permis de rester au deuxième rang. Puis Norbert a fait un excellent relais, il avait de la pression de cinq Audi R8 LMS derrière lui et n’a jamais cédé même s’ils étaient tous pare-choc à pare-choc ».

Il s’agit du premier podium de la saison pour Grenier, mais également le premier podium en GT World challenge Europe pour Lamborghini en 2020. Les Allemands Luca Stolz et Maro Engel (Mercedes AMG GT3/Haupt Racing) ont remporté cette course tandis que les Belges Charles Weerts et Dries Vanthoor (Audi R8 LMS/Team WRT) ont pris la troisième place finale.

C’est Norbert Siedler qui a pris le volant de la Lamborghini Huracan GT3 numéro 14 pour la séance de qualifications en vue de la seconde épreuve. « Il a qualifié la voiture au 10ème rang, à 2 dixièmes de seconde de la pole position » relate Grenier. « Norbert a eu du trafic lors de son tour rapide, ce qui est frustrant, car visiblement 2 dixièmes c’est beaucoup dans ce peloton. Ce fut une belle séance de qualifications... mal récompensée pour nous !» résume-t-il.

En course, Mikaël a fait le meilleur temps, après avoir relayé son équipier : « nous avons amélioré les ajustements, ce qui nous a permis d’être les plus rapides en piste ». Le duo a terminé au 7ème rang, alors que Steven Palette et Simon Gachet, un duo classé Amateur, créaient la surprise en décrochant la victoire avec leur Audi du Saintéloc Racing. Timur Boguslavskiy et Raffaele Marciello (Mercedes/AKKA ASP) et Stolz/Engel ont complété le podium.

La prochaine course de la série GT World Challenge Europe aura lieu dans deux semaines à Zandvoort (Pays-Bas), pour un autre week-end Sprint. Par la suite, les équipes se dirigeront vers la Belgique pour compléter trois jours d’essais officiels sur le circuit de Spa-Francorchamps, en vue des 24 Heures cet automne.

Pour Mikaël Grenier, les prochaines semaines seront encore plus occupées alors qu’une nouvelle endurance s’est ajoutée à son calendrier. « Après Spa-Francorchamps, je partirai à Indianapolis pour disputer la course de 8 heures de l'Intercontinental GT Challenge. Je serai de retour avec Kenny Habul sur sa Mercedes-AMG GT3 SunEnergy 1 Racing, et Martin Konrad se joindra également à nous » explique le pilote de Québec à propos de cet événement.

« L’intercontinental GT Challenge a seulement eu une première épreuve en janvier en Australie, c’est donc la 2ème course de la saison. Ce sera un ajustement pour moi qui n’a pas conduit la Mercedes depuis longtemps, mais également pour Kenny qui n’a pas beaucoup roulé ces derniers mois. Par contre, c’est le meilleur pilote bronze que je connaisse. Pour ce qui est du tracé, je l’ai déjà fait en Indy Lights, ce n’est pas un circuit compliqué » indique Grenier. Ce sera le circuit routier de l'Indianapolis Motor Speedway qui sera cependant utilisé pour cette épreuve.

En vidéo ci-dessous, voyez les deux épreuves du week-end dernier à Magny-Cours...