Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Un autre circuit à apprendre ce week-end : Raphaël Lessard a rendez-vous au Kentucky Speedway

Un autre circuit à apprendre ce week-end : Raphaël Lessard a rendez-vous au Kentucky Speedway

Mercredi 8 juillet 2020 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Getty Images

Crédit photo: Getty Images

C’est un programme particulièrement copieux qui attend les amateurs de NASCAR ce week-end, avec une course de série Cup, deux de Xfinity et une de camionnettes, toutes au Kentucky Speedway, à Sparta.

Dans la série NASCAR Gander RV & Outdoors (NGROTS), Raphael Lessard sera bien sûr aux commandes du Toyota No.4 SiriusXM / Canac. Le pilote québécois, qui a fêté il y a peu son 19ème anniversaire de naissance, en sera à son premier départ en carrière dans la série des camionnettes NASCAR sur cet anneau de 1,5 mille. En quatre courses cette saison sur des ovales de 1,5 mille, Raphaël a pris le départ en moyenne de la 15,2ème place et terminé en moyenne 18,5ème. Il va de soi qu’il entend améliorer sa moyenne, lui qui a si souvent été aux portes du Top 10 depuis le début de la saison.

Après six courses cette saison, Raphaël Lessard a occupé en moyenne la 13,8ème place au départ, et terminé 21,8ème en moyenne. Derrière ces stats qui sont évidemment décevantes, le niveau de performance en piste est bien différent. Mais comme souvent avec les recrues, le pilote soutenu par Toyota Racing Development (TRD) et qui évolue au sein du Kyle Busch Motorsports (KBM) a alterné les hauts et les bas depuis le début de la saison, sur des circuits qu’il découvre la plupart du temps. Une 11ème place au Homestead-Miami Speedway (Floride) est son meilleur résultat à ce jour. Raphaël Lessard est aussi 15ème place au championnat et 5ème au classement des recrues de la saison 2020.

Ajoutons à cela un élément qui était totalement imprévu lorsque la saison a débuté, en février dernier : le fait que depuis la reprise après la pause forcée du printemps, toutes les courses se sont jusqu’ici déroulées sans le moindre essai ni qualification. C’est directement la course ! Un piège énorme pour les recrues, que Raphaël confirme : « comme recrue, cela est très dur de ne pas avoir d’essais en piste ni de qualification avant la course. Mes premiers tours sur la plupart de ces circuits se font en course, ce qui rend le tout plus complexe puisque les essais me permettent normalement d’apprendre les caractéristiques de la piste et d’améliorer le comportement de la camionnette. Maintenant, il faut tout faire en course – suivre les meneurs, apprendre les pistes et améliorer les réglages. Il faut foncer ! Plus on fait des courses sans essais ni qualification, plus cela deviendra normal. Je commence à m'y habituer. Cela m'aidera dans le futur. Lorsque nous aurons des séances d’essais à nouveau, l’apprentissage des circuits se fera plus rapidement ». Ce week-end au Kentucky, ce sera encore une toute nouvelle piste. « Mais j'ai beaucoup étudié de vidéos et je suis prêt. Nous aurons un Toyota Tundra SiriusXM / Canac performant » indique-t-il.

La saison a repris depuis moins de deux mois qu’il faut déjà penser aux séries éliminatoires de fin de saison. Raphaël a-t-il toujours espoir d’y participer et il conclut : « je suis attentif aux points du championnat parce que nous voulons participer aux séries éliminatoires. Notre équipe est capable d’y participer. Il va falloir continuer à y mettre des efforts mais nous sommes prêts à rebondir après ce qui s'est passé lors de la dernière course. Nous ne pouvons pas changer le passé, ceci dit nous allons travailler très dur ce week-end au Kentucky Speedway ». Le départ de la course sera donné ce vendredi 11 juillet, aux alentours de 18 heures.