Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Le Grand Rendez-vous : Un court métrage inusité à la gloire de Ferrari ! (+ vidéos)

Le Grand Rendez-vous : Un court métrage inusité à la gloire de Ferrari ! (+ vidéos)

Mardi 16 juin 2020 par Eliane Gilain
Crédit photo: Ferrari

Crédit photo: Ferrari

La manufacturier italien Ferrari a récemment mis en ligne récemment une vidéo pour le moins inusitée, mettant en vedette son pilote monégasque Charles Leclerc ainsi que le Prince Albert II de Monaco. C’est dans les rues de la principauté, plus précisément sur le tracé de Formule 1, que se déroule ce court métrage. Et si plusieurs y voient une ressemblance avec le film "C’était un rendez-vous" filmé en 1976, c’est qu’il s’agit du même réalisateur, le Français Claude Lelouch, qui a mis en scène ce court métrage, cette fois-ci intitulé "Le Grand Rendez-vous".

Nous pouvons y découvrir Charles Leclerc au volant de la Ferrari SF 90 Stradale, qui fait d’abord un tour seul dans la voiture, puis un second tour en compagnie du Prince Albert II. Si les images du tour, ainsi que le son, sont intéressantes et très bien réussies, l’intrigue quant à elle, laisse à désirer.

Si la voiture est clairement la vedette de ce film, c’est sur les fleurs que l'on accroche quelque peu ! Entre les accolades de coudes et les applaudissements de gens regroupés sur les marches et portant des masques (le film a été réalisé durant le confinement en Europe), on ressent un certain malaise en regardant ces images.

Le premier court métrage du genre tourné par Lelouch, qui conduisait alors lui-même dans les rues quasi désertes de Paris à 5h30 du matin en 1976, avait repoussé les limites de l’époque, devenant un clip viral et osé. Dans "C'était un rendez-vous", c’est une Mercedes 450SEL 6,9 qui avait été utilisée dans les rues, avant que le son d’une Ferrari 275 GTB ne soit ajouté au montage.

Le film tourné ce printemps à Monaco n'a peut-être pas cette magie, cet éclat... Le politiquement correct d'aujourd'hui, avec les rues fermées le temps des tours de Leclerc dans la Ferrari, ce n'est plus l'esprit rebel des années 1970 ! Deviendra-t-il une référence pour les cinéphiles amateurs d'automobile comme l'avait été son prédecesseur ? Impossible à dire mais dès à présent, nous vous laissons vous faire votre propre idée en regardant ce court métrage version "Lelouch 2020" ! ET pour mieux comparer, nous avons ajouté le film "C'était un rendez-vous" de 1976 en-dessous...