Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Porsche au Mans, partie 1 : 50 ans depuis la première victoire toutes-catégories !

Porsche au Mans, partie 1 : 50 ans depuis la première victoire toutes-catégories !

Lundi 8 juin 2020 par Philippe Brasseur
Crédit photo: WRI2

Crédit photo: WRI2

L’histoire des 24 Heures du Mans, la plus célèbre course d’Endurance au monde, a débuté en 1923. Cela fera donc bientôt un siècle. Parmi toutes les marques participantes, une a peut-être plus que toute autre contribué à la renommée de l’épreuve et créé des moments mythiques : Porsche.

Porsche a remporté sa première victoire toutes-catégories il y a 50 ans, le 14 juin 1970. Hasard du calendrier, ce sont exactement aux mêmes dates qu’aurait dû avoir lieu l’édition 2020, soit ce samedi 13 et dimanche 14 juin. Hélas, la pandémie de coronavirus et ses conséquences ont forcé les organisateurs de la classique française à repousser leur course aux 19 et 20 septembre. Malgré cela, nous tenions à proposer aux passionnés d’Endurance, du Mans, de Porsche bien sûr, ainsi qu’aux férus de la grande histoire du sport automobile, 7 sujets spéciaux dédiés à cette épopée de la marque allemande au Mans. Un sujet chaque jour sur poleposition.ca, d’ici à ce dimanche 14 juin.

Ne manquez pas aussi la galerie photos spéciale, élaborée grâce à la collaboration de Porsche Canada qui nous a donné accès à différentes archives de la maison-mère en Allemagne. Nous avons choisi 200 photos depuis 1970. À découvrir en cliquant ici…

Ce 14 juin 1970, le drapeau à damier était donc agité pour mettre fin à une course spectaculaire, dans des conditions climatiques chaotiques. Une course (photo du départ ci-dessus) à laquelle seulement 16 des 51 partants ont terminé; sept étant officiellement classés, les autres n’ayant pu accomplir le minimum réglementaire de distance. Au terme de ces 24 Heures du Mans 1970, Porsche a occupé tout le podium avec un doublé des modèles 917 devant une 908, tout de même engagée par l’équipe officielle qui s’appelait alors le Martini Racing Team. La première des Ferrari 512S, l’une de celles engagées par l’équipe américaine NART, pointait au 4ème rang, mais avec 30 tours de retard sur les vainqueurs. 50 ans plus tard, avec 19 victoires toutes-catégories, Porsche est actuellement le détenteur du record de gains au Mans.

La participation du manufacturier allemand à la mythique course n’a pas débuté en 1970, mais dès 1951. Une petite équipe de la maison-mère de Zuffenhausen, en banlieue de Stuttgart, a fait son chemin vers le circuit manceau, situé à 200 kilomètres au sud-ouest de Paris. Deux modèles 356 SL étaient engagés, mais un seul prit le départ, confié aux Français Auguste Veuillet et Edmond Mouche. Coup d’essai, coup de maître puisque le duo remporta la classe Sport pour moteurs de 1,1 litre. Depuis cette première, des Porsche ont pris part à toutes les éditions des 24 Heures du Mans jusqu'à nos jours. Aucun autre manufacturier ne peut se vanter de pareille constance.

Décédé moins de 6 mois avant les débuts au Mans de la marque portant son nom, Ferdinand Porsche (1875-1951) était un ingénieur de conception lors des premières années de l'histoire de l'automobile. Il a notamment fondé les automobiles Porsche en 1931 et Volkswagen en 1937. C’est cependant son fils Ferry (1909-1998) qui a entrepris la renaissance des activités de Porsche au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, avec une présence importante en sport automobile en ligne de mire. Ferry considérait la compétition comme la pierre angulaire de la philosophie de l’entreprise.

Les courses d'endurance pour les voitures de sport et prototypes étaient ce qui lui plaisait le plus. En effet, contrairement aux monoplaces, il voyait dans les voitures de sport une identification immédiate à la marque. Ce lien direct entre les voitures de sport sur les circuits et la technologie utilisée dans les voitures de série était primordial à ses yeux. Pour Ferry Porsche, la durabilité de la technologie sportive à haute vitesse ne pouvait être mieux démontrée que dans les courses d'endurance. De plus, autre intérêt pour lui, en Endurance c’est une équipe et une marque qui sont mises de l’avant en cas de victoire, et non un pilote en particulier comme en Formule 1 ou en NASCAR.

De nombreux ingénieurs automobiles ont forgé leur réputation grâce au sport automobile. Pour Ferry Porsche, c'est là que la pression du temps fait partie du travail quotidien et où la créativité, la capacité d'improvisation, l'innovation sont le plus exigées, et où le respect des délais n'est pas négociable. Peter Falk, ingénieur en chef de course de longue date de Porsche, a par la suite abondé dans ce sens en déclarant : « Aucune course ne commence en retard parce que nous ne sommes pas prêts !».

Place maintenant à la grande histoire de Porsche au Mans, décennie par décennie… À suivre chaque jour de cette semaine sur poleposition.ca !