Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Nouveau calendrier pour le DTM, mais toujours le silence pour la W Series !

Nouveau calendrier pour le DTM, mais toujours le silence pour la W Series !

Mercredi 3 juin 2020 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Tomomitsu Kato / DTM

Crédit photo: Tomomitsu Kato / DTM

Scène un, prise trois pour le calendrier 2020 de la série DTM ! Les conséquences de la pandémie de coronavirus ont forcé les dirigeants de la plus célèbre série de voitures de tourisme au monde à modifier une nouvelle fois le calendrier de la saison.

Celle-ci est désormais recentrée sur l’Allemagne et deux pays voisins, la Belgique et les Pays-Bas. 10 événements, chacun de deux courses, seront finalement au programme, soit 6 en Allemagne, 3 en Belgique et 1 aux Pays-Bas. Les manches prévues en Russie, sur le nouveau circuit Igora Drive près de Saint-Pétersbourg, en Suède (sur le circuit d’Anderstorp), en Italie (Monza) et en Grande-Bretagne (Brands Hatch) sont annulées.

À la place, le nouveau calendrier propose un mélange d'événements doubles (deux week-ends consécutifs sur le même site) et simples pour arriver à ce total de 20 courses dans trois pays européens au cours du second semestre 2020.

« Le calendrier a été mis en place en raison des restrictions passées et actuelles suite à la pandémie de coronavirus » indiquent les organisateurs de la série, basée en Allemagne et à laquelle participait le Québécois Bruno Spengler ces dernières années.

Le nouveau calendrier débute avec l’épreuve en ville de Nuremberg, les 11 et 12 juillet. Il y aura ensuite deux semaines de pause avant une nouveauté, ou plutôt un retour pour la première fois depuis 2005 : le circuit de Spa-Francorchamps, les 1er et 2 août.

Les mois d'août, septembre et octobre promettent d’être intenses puisqu’au cours des douze week-ends de ces mois, pas moins de huit événements ont été programmés. Pour les 16 pilotes (9 sur Audi RS5 DTM et 7 sur BMW M4 DTM), l’été sera ainsi très occupé ! Après Spa-Francorchamps, le Lausitzring sera visité les week-ends des 15-16 et 22-23 août, suivi d’Assen aux Pays-Bas (5-6 septembre) et deux événements au Nürburgring, les 12-13 puis 19-20 septembre.

Un autre circuit belge sera visité en octobre, alors que les épreuves des 10-11 puis des 17-18 octobre auront lieu à Zolder. Enfin, la finale de la saison ne sera pas présentée à Monza mais bien sur sa piste traditionnelle pour cet événement, soit Hockenheim (7-8 novembre).

Outre les Audi et BMW de plus de 600 chevaux qui se disputent la victoire dans la série vedette, le DTM Trophy, nouvelle série de courses sprint pour GT4, sera en soutien de la plupart des épreuves.

En revanche, c’est le mystère le plus complet quant à la présence de la W Series, le championnat de voitures monoplaces réservé aux pilotes féminines. Celui-ci se produisait en soutien du DTM lors de sa saison inaugurale, en 2019. Mais depuis le début de la pause forcée des activités de sport automobile ce printemps, plus aucune date, hormis pour une ligue de courses virtuelles, n’a été communiquée par les organisateurs.

Si certains craignent que la série ne soit tout simplement pas de retour en piste, à l’image de l’Indy Lights qui a annoncé aujourd’hui ne pas présenter de saison 2020, sa présidente Catherine Bond Muir a tenté de rassurer en indiquant que la W Series reviendra sur les pistes, sans toutefois donner la moindre date ou ébauche de calendrier de reprise des activités !


** MISE À JOUR JEUDI 4 JUIN : La ville de Nuremberg ce jour ayant refusé les autorisations pour l'événement des 11-12 juillet, la saison débutera donc à Spa-Francorchamps le 1er août. 9 épreuves de chacune 2 courses demeurent au calendrier.