Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

NASCAR : Silence au Canada mais reprise très probable des activités en mai aux États-Unis !

NASCAR : Silence au Canada mais reprise très probable des activités en mai aux États-Unis !

Mercredi 22 avril 2020 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Nigel Kinrade / LAT Images

Crédit photo: Nigel Kinrade / LAT Images

Tandis que les dirigeants de la série canadienne NASCAR Pinty’s n’ont toujours pas communiqué la moindre information sur leur saison 2020 après le report de la première épreuve à Mosport et l’annulation du Grand Prix de Trois-Rivières, la situation est bien différente aux États-Unis.

Après avoir suspendu la saison dans toutes ses séries depuis le week-end du 15 mars, NASCAR a confirmé la semaine dernière que la saison de la série Cup ne reprendrait pas à Martinsville le 9 mai, mais ce devrait être pour la semaine suivante, soit à Darlington, soit à Charlotte. L’événement serait évidemment à huis clos, donc sans que le public soit admis, mais les courses seront retransmises à la télévision et la saison pourra ainsi reprendre son cours.

La situation est complexe mais l’option des courses à huis clos jusqu’au début de l’été semble être la plus réaliste. Et si la saison reprend bel et bien en Caroline du Nord (Charlotte) ou du Sud (Darlington), les pilotes des camionnettes, dont le Québécois Raphaël Lessard fait partie à temps plein cette année, pourraient même être les premiers à présenter une course puisque leur épreuve de Charlotte était initialement prévue pour le vendredi 15 mai, veille du All Star. Quant à la série Xfinity, c’est le 23 mai que sa course doit avoir lieu à Charlotte, mais cette série pourrait être ajoutée aux activités du week-end précédent si la reprise a lieu à Darlington.

Pour les concurrents de la série reine, la Cup, cela serait suivi la semaine suivante des traditionnelles 600 milles, à Charlotte. Ensuite, et bien c’est l’inconnue ! On sait toutefois que l’idée des dirigeants du Texas Motor Speedway est de présenter un événement sur 3 jours à huis clos, réunissant NACAR Cup Series, IndyCar, NASCAR Xfinity et Truck, les 5, 6 et 7 juin.

« Une course sans spectateurs n’est pas parfaite parce que, dans notre sport, les fans sont la priorité. Mais les circonstances sont telles qu’il faut agir différemment pour favoriser le retour des activités » a déclaré Eddie Gossage, le président du Texas Motor Speedway. Advenant ce scénario, les courses NASCAR prévues initialement à cette même date au Michigan Speedway se retrouveraient alors présentées sous forme de programme double lors du second événement annuel au Michigan, en août.

Au-delà de ce premier week-end de juin, jusqu’à quand sera-t-il possible d’évoluer à huis clos ? Si certains événements peuvent se dérouler dans ces conditions sans trop de pertes financières, il n’en est pas de même pour d’autres, comme celui de Sonoma (Californie, 14 juin) qui a besoin de rentabiliser le coût de présentation de la série vedette de NASCAR par une vente importante de billets.

Présentement, 8 courses Cup, 6 Xfinity et 5 de la série des camionnettes ont été reportées, sans que l’on connaisse encore leur éventuelle date de reprise. Chez NASCAR, on est avare de commentaires quant au remodelage du calendrier 2020, se bornant à spécifier que, « l’objectif reste de présenter les 36 courses de série Cup ».

Un peu comme en Formule 1, il est délicat pour les dirigeants de NASCAR de composer avec les multiples exigences de reprogrammation. Parmi celles-ci, les contrats de télévision qu’il faut tenter de préserver en disputant le plus de courses possibles, tout en étant attentif aux ententes avec les multinationales qui commanditent et vont avoir besoin de réduire leurs dépenses.

Rappelons que certaines équipes ignorent à ce stade-ci si elles vont garder leur commandite, dès lors il est très périlleux de reprogrammer un calendrier avec autant de courses qu’initialement prévues, sous peine de se retrouver avec des grilles de départ réduites… peut-être de moitié ! À tout cela s’ajoute le fait que NASCAR a confirmé il y a quelques semaines qu'elle retarderait l'introduction de ses voitures de nouvelle génération (Gen7) d'un an, soit en 2022 au lieu 2021, dans le cadre de mesures d'économie.

Seule quasi certitude à ce stade-ci : NASCAR, avec ses séries américaines, est en pole position dans la course que se sont fictivement lancé les différentes séries à travers le monde pour reprendre leurs activités en piste. Tout le contraire de la série canadienne NASCAR Pinty’s, malheureusement !