Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

F1600 Canada : Le promoteur Marcel Lafontaine confiant de pouvoir maintenir la saison 2020

F1600 Canada : Le promoteur Marcel Lafontaine confiant de pouvoir maintenir la saison 2020

Jeudi 16 avril 2020 par Eliane Gilain
Crédit photo: Olivier Delorme / F1600 Canada

Crédit photo: Olivier Delorme / F1600 Canada

Avec les chamboulements dans le calendrier du sport automobile canadien, il est aujourd'hui impossible de prévoir avec certitude quand la saison 2020 de circuit routier débutera. Tout comme la Coupe Nissan Micra, le championnat canadien des voitures de tourisme (CTCC), la Coupe Porsche GT3 ou encore le NASCAR Pinty’s, la série de monoplaces F1600 Canada va devoir proposer un calendrier remanié, sachant notamment que le Grand Prix du Canada de Formule 1 devrait être présenté en septembre et que le Grand Prix de Trois-Rivières est annulé.

Le promoteur de la série, Marcel Lafontaine, se montre tout de même rassurant en affirmant que la Classique de printemps au Circuit Mont-Tremblant (22 au 24 mai) serait peut-être possible, mais il confie : « pour l’instant, je laisse la poussière retomber. Les pilotes ont tous autre chose en tête en ce moment, il n’y a rien d’autre à faire que d’attendre ».

L'idée de présenter un événement au Circuit Mont-Tremblant dans à peine plus de 5 semaines peut sembler irréaliste, surtout suite aux dernières mesures gouvernementales. Marcel en a bien conscience : « Avec les nouvelles des dernières semaines et même des derniers jours, je ne pense pas qu’il y aura de gros rassemblements avant quelques mois, je ne sais donc pas comment les grands événements feront. L’option du huis clos est cependant très envisageable, du moins ça me semble être la meilleure qui se présente aux événements régionaux de sport automobile. En revanche, pour les grands événements, je ne sais pas comment ils vont faire ».

Advenant que le Circuit Mont-Tremblant déciderait de présenter ses deux premières Classiques (printemps et été) à huis clos, cela donnerait deux événements complets aux pilotes de la F1600 Canada. Mais à l'automne, des conflits de dates sont possibles, notamment avec le GP du Canada pour lequel Lafontaine n’est pas certain de réunir une grille de départ complète dans sa série. Il demeure là encore optimiste, malgré tout : « c’est la course la plus populaire de la saison, alors je suis confiant que nous allons avoir une belle grille de départ mais peut-être pas aussi imposante que si l’événement avait été disputé à sa date normale, en juin. S’il manque de pilotes, je ressortirai ma F1600 et j’embarquerai, pourquoi pas !».

Marcel réalise par ailleurs le casse-tête que pourrait représenter le mois de septembre avec 2 ou 3 programmes de suite pour sa série : « si le Grand Prix du Canada a lieu à la fin de l'été, il faut tenir compte que nous devons aussi aller au Circuit ICAR à la mi-septembre puis disputer la finale de la saison au Circuit Mont-Tremblant, à la fin du mois. Nous devrons peut-être décaler l’épreuve à ICAR si le calendrier est trop occupé. Tout cela reste à confirmer ».

Pour le promoteur de F1600 Canada, l’important en ce moment reste que les pilotes sortent au mieux de la tourmente. Selon lui, il ne sert à rien de précipiter les décisions et il sera encore temps en mai de prendre des décisions et de modifier le calendrier 2020 selon les réalités du moment. Pour sa série, Marcel Lafontaine n’exclut pas l’idée d’un calendrier ne comptant que 5 programmes au lieu des 6 initialement prévus. Il conclut : « bien que le Grand Prix de Trois-Rivières soit maintenant annulé, j’aimerais tout de même donner la possibilité aux pilotes de faire quelques courses cette saison, il reste maintenant à voir ce qui sera possible mais nous travaillons pour que la saison 2020 ait bel et bien lieu ».