Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Aston Martin arrête le projet de la Valkyrie Hypercar !

Aston Martin arrête le projet de la Valkyrie Hypercar !

Mercredi 19 février 2020 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Red Bull Racing

Crédit photo: Red Bull Racing

Après Rebellion qui a annoncé la semaine dernière mettre un terme à ses implications en sport automobile, ce qui veut dire essentiellement l’arrêt du programme de l’équipe suisse en Endurance (WEC) une fois les 24 Heures du Mans de juin prochain terminées, c’est au tour aujourd’hui de la marque Aston Martin de confirmer une rumeur qui couvait depuis près de 6 mois maintenant, à savoir l’arrêt du projet de la Valkyrie Hypercar.

La marque anglaise, en grandes difficultés financières depuis quelques années, n’a jamais vraiment développé le concept de la Valkyrie Hypercar au-delà d’ententes avec la marque canadienne Multimatic pour la conception du châssis et Red Bull Advanced Technologies pour la partie mécanique, et notamment le système hybride. La voiture "de route" existe toutefois, et d’ailleurs Max Verstappen a effectué quelques tours de piste hier à Barcelone, en prélude aux essais présaison de Formule 1, au volant du châssis No.01 (photo ci-dessus), mais la version Hypercar pour le Championnat du monde d’Endurance n’a jamais été fabriquée.

De plus, l’entrée parmi les actionnaires de Lawrence Stroll et ses partenaires fin 2019 est venu renforcer le volet Formule 1, puisque l’on sait maintenant qu’Aston Martin, jusque fin 2020 commanditaire majeur de l’équipe Red Bull Racing, quittera la structure anglo-autrichienne pour rebaptiser à son nom l’équipe Racing Point. Cette implication qui sera de plus en plus majeure en F1 n’est qu’un élément de plus à l’encontre du projet de la Valkyrie Hypercar, en termes d'implication dans le sport et de budgets disponibles.

« Aston Martin a reporté le développement de son inscription au Championnat du Monde d'Endurance (WEC) Hypercar, suite à la récente décision de l'Automobile Club de l'Ouest (ACO) et de l'International Motor Sport Association (IMSA) d'harmoniser la classe Hypercar avec la nouvelle classe de prototypes LMDh dans le WEC à partir de 2021 et le championnat WeatherTech Sportscar à compter de 2022 » souligne la marque dans son communiqué officiel ce matin. Une explication qui reporte la responsabilité de l'arrêt du projet sur la future harmonisation WEC-IMSA et qui fait quelque peu sourire quand on sait le peu d’avancement de la Valkyrie Hypercar.

« Cette décision signifie que l'Aston Martin Valkyrie Hypercar ne fera pas ses débuts en WEC à Silverstone en août 2020 ni ne participera aux 24 Heures du Mans 2021. Aston Martin va maintenant faire une pause pour réfléchir à l'opportunité de continuer dans une future classe de prototypes. Aston Martin reste ouverte à travailler avec les deux organisations pour trouver une voie appropriée pour toute future participation » explique-t-on encore, avant d’ajouter : « Aston Martin Racing continuera de concourir au plus haut niveau de la course automobile avec son Aston Martin Vantage GTE, meneur au Championnat du Monde d'Endurance FIA ».

Rappelons aussi qu’Aston Martin a mis fin à son programme en DTM, initié il y a seulement un an par l’équipe suisse R Motorsport, et que sa GT3 a été la pire GT en piste au niveau des performances lors des dernières 24 Heures de Daytona.

Quant aux organisateurs des 24 Heures du Mans, l’ACO, ils ont réagi à cette annonce en indiquant souhaiter que Multimatic et Red Bull Advanced Technologies construisent tout de même la Valkyrie Hypercar et l’engagent pour des équipes privées. L’idée est belle mais elle a peu de chances d’aboutir.

« La décision annoncée par Aston Martin est très regrettable mais peut-être pas inattendue, suite aux rumeurs persistantes durant ces six derniers mois concernant la fragilité de la visibilité de la marque dans un marché automobile en évolution rapide, en parallèle à sa décision de s’engager en Formule 1 en tant qu’équipe d’usine en 2021. Il reste toutefois l’espoir de l’ACO, de la FIA et du WEC que Multimatic et Red Bull Advanced Technologies trouvent une solution pour concrétiser ce programme, afin de voir l’Aston Martin Valkyrie en piste. Par ailleurs, la stratégie concernant Le Mans Hypercar et LMDh demeure inchangée. La prochaine phase du développement positif de la future catégorie reine pour le WEC (et l’IMSA) sera révélée lors du week-end de Sebring en Floride, du 18 au 21 mars prochains » indique-t-on à l’ACO.

Acura (avec Penske), Audi, Brabham, Cadillac, Glickenhaus, Mazda, Peugeot, Porsche et Toyota sont les marques les plus souvent citées pour évoluer dans les prochaines années dans la catégorie prototypes, en WEC et en IMSA. Mais présentement, seuls Peugeot et Toyota ont confirmé leur volonté d'être présent à court terme avec un prototype de type Hypercar, les autres projets étant davantage pensés autour du LMDh, l'évolution de la catégorie DPi de l'IMSA.