Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Le Grand Prix F1 de Chine est officiellement reporté

Le Grand Prix F1 de Chine est officiellement reporté

Mercredi 12 février 2020 par René Fagnan
Crédit photo: SportPesa Racing Point F1 Team

Crédit photo: SportPesa Racing Point F1 Team

Comme nous en avons fait mention dans un article publié la semaine passée, la tenue du Grand Prix de Formule 1 de Chine, quatrième épreuve de Formule 1 de la saison, a été reportée.

L’épreuve, qui devait avoir lieu du 17 au 19 avril, a été reporté en raison de l'épidémie de coronavirus, renommé COVID-19 par les autorités sanitaires. La semaine passée, la FIA avait annoncé le report de la course de Formule E de Sanya en Chine à la date prévue du 21 mars.

Dans le contexte actuel et après des discussions avec la Fédération des sports automobiles et de moto de la République populaire de Chine (CAMF) et l'Administration des sports de Shanghai, il était donc logique que le promoteur du Grand Prix de Chine, Juss Sports Group, demande officiellement le report de l’événement.

« Dans un contexte de préoccupations sanitaires persistantes et alors que l'Organisation mondiale de la santé a déclaré que le coronavirus constituait une urgence sanitaire mondiale, les dirigeants de la Formule 1 et la FIA ont décidé conjointement d'accepter la demande de report afin de garantir la santé et la sécurité du personnel itinérant, des participants au championnat et des spectateurs » peut-on lire dans le communiqué de presse publié ce matin.

« La Formule 1 et la FIA continueront à travailler en étroite collaboration avec les équipes, le promoteur de la course, la CAMF et les autorités locales pour suivre l'évolution de la situation, toutes les parties étudiant la viabilité d'autres dates possibles pour le Grand Prix de Chine plus tard dans l'année, si la situation s'améliore. »

À noter que le Grand Prix de Chine 2020 n’est pas (encore) annulé, mais reporté à plus tard. Toutefois, avec 22 épreuves, le calendrier de cette année est extrêmement chargé. Il ne sera pas facile de trouver une date pour organiser le Grand Prix de Chine en cours de saison, d’autant que cette course exige une logistique de déplacement importante. Une solution serait de repousser le Grand Prix d'Abou Dhabi (qui clôture la saison) afin de présenter le Grand Prix de Chine juste avant.

Voyons les dates encore disponibles pour tenir l’événement en fin de saison : le 13 septembre, le 4 octobre, le 18 octobre, le 8 novembre, le 22 novembre, et les 6 et 13 décembre. Par contre, les écuries s’opposeront avec vigueur à devoir disputer trois Grands Prix en trois week-ends consécutifs. Elles l’ont fait dans le passé, mais s’y opposeront farouchement cette année.

Organiser la course le 13 septembre créerait une succession insensée de cinq courses d’affilées (!), tandis que les dates du 4 octobre, 18 octobre et 8 novembre généreraient une suite de quatre Grand Prix consécutifs. Il existe aussi la possibilité d’organiser le Grand Prix de Chine juste après celui de Hongrie, mais cela raccourcirait la période de vacances estivales imposées aux écuries de F1.

Un autre élément complexe dans les discussions est que le contrat qui lie la F1 avec le Grand Prix d’Abou Dhabi stipule que cette épreuve doit impérativement être celle de fin de saison.

Dernier point : la météo. Repousser le Grand Prix de Chine en novembre ou en décembre assure presque automatiquement des conditions météorologiques pénibles. À cette époque de l’année, le mercure franchit à peine la barre des 10 degrés et les journées sont très courtes avec seulement une dizaine d’heures d’ensoleillement.