Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Michelin Pilot Challenge à Daytona : Triplés Mercedes en GT4 et Audi en TCR; Kuno Wittmer mal récompensé de ses efforts

Michelin Pilot Challenge à Daytona : Triplés Mercedes en GT4 et Audi en TCR; Kuno Wittmer mal récompensé de ses efforts

Vendredi 24 janvier 2020 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Didier Schraenen

Crédit photo: Didier Schraenen

Première épreuve de la saison dans la série IMSA Michelin Pilot Challenge, qui regroupe voitures de classe GT4 et de TCR, la course de 4 heures disputée cet après-midi au Daytona International Speedway n’a pas souri au seul pilote québécois inscrit, Kuno Wittmer, et, après 3h45 minutes de bon spectacle, c’est sous drapeau jaune en raison du spectaculaire accident d’un autre canadien, l’Ontarien Scott Maxwell, qu’elle a pris fin.

Auteur de la pole position hier, Kuno a connu un départ parfait. Sous un chaud soleil et des températures estivales, il mena le peloton durant près d’une heure, avant de céder les commandes de la McLaren 570s GT4 de l’écurie torontoise AWA à son équipier Orey Fidani. Nettement moins expérimenté que le Québécois, Fidani réalisa tout de même de l’excellent travail, parvenant à demeurer dans le Top 6 tout au long de ses deux relais. Hélas, les espoirs de victoire du duo Wittmer/Fidani allaient s’effondrer à la toute fin du second relais de Fidani, ce dernier rentrant trop vite dans les puits.

Sitôt de retour en piste et alors qu’en 5 tours il était parvenu à remonter en 2ème place, Kuno écopait d’une pénalité de passage par les puits pour l’infraction de son équipier quelques minutes plus tôt. Malgré cela, l’ancien champion GT Le Mans tenta une impossible remontée, passant de la 30ème à la 17ème position en quelques tours. Mais à une heure de l’arrivée, la McLaren n’avait tout simplement plus de freins et le Québécois n’a eu d’autre choix que de rentrer au garage. Kuno revint en piste à quelques minutes de l’arrivée, juste de quoi être classé, au 38ème rang.

Si une fois encore c’est un souci mécanique qui vient mettre un terme prématuré aux espoirs d’une McLaren, on se réjouit du niveau de compétitivité affichée par l’équipe AWA et ses pilotes. De bon augure pour le reste de la saison.

Profitant des ennuis de Wittmer, les pilotes Mercedes ont dominé le reste de cette course, qui fut passionnante dans son ensemble. À l’amorce de la dernière heure, il apparut toutefois évident qu’il allait être difficile de battre l’expérimenté trio composé de Jeroen Bleekemolen, James Cox et David Murry, aux commandes de la Mercedes AMG GT4 de l’équipe Riley Motorsports.

Bleekemolen/Cox/Murry croisent le fil d’arrivée devant Philip Ellis/Bryce Ward. Indy Dontje et Russell Ward complètent un podium 100% Mercedes, devant l’Audi R8 LMS des champions 2019, Jeff Westphal et Tyler MacQuarrie. Le Canadien Kyle Marcelli, en équipe avec l’Américain Nate Stacy sur Aston Martin Vantage, complète la ronde des 5 premiers.

À noter aussi la belle performance, qui s’est hélas terminée dans un spectaculaire accident à 15 minutes de l’arrivée, des Canadiens Scott Maxwell et Marco Signoretti, avec l’une des Ford Mustang GT4 de l’curie Multimatic. Signoretti, champion 2019 de la Coupe Nissan Micra, qui débutait dans la série, n’a commis aucune erreur. Ayant repris le volant pour la fin de course, Maxwell pouvait envisager entrer dans le Top 10 lorsqu’un accrochage avec une Aston Martin l’a envoyé dans le mur à la chicane, la Mustang No.19 finissant alors en tonneau. Le vétéran pilote canadien a été amené à l’hôpital par précaution, mais son état n’inspirait aucune inquiétude.

En classe TCR, beaucoup de dépassements là aussi et 4 marques différentes ont occupé la tête de la course. Après une première marquée par la domination de l’unique Alfa Romeo inscrite, les Audi RS3 LMS ont pris l’affaire à leur compte au moment d’aborder la seconde moitié de course.

La victoire revient à John Morley et Gavin Enstone, devant deux autres Audi, celles de Mikey Taylor et William Talley, et de Stephen Simpson et Michael Johnson. Trois Hyundai Veloster N  suivent les RS3 allemandes au fil d’arrivée. Au total, pas moins de 51 équipages ont pris part à cette épreuve.

Demain, place à l’édition 2020 des 24 Heures de Daytona, pour les prototypes et GT de la série IMSA WeatherTech SportsCar. Pole-Position est bien sûr sur place. Vous pouvez d’ailleurs consulter dès à présent la galerie photos de notre collaborateur Didier Schraenen sur ce site.