Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Essais de pneus Pirelli F1 2020 et 2021 à Abou Dhabi

Essais de pneus Pirelli F1 2020 et 2021 à Abou Dhabi

Mardi 3 décembre 2019 par René Fagnan
Crédit photo: Pirelli

Crédit photo: Pirelli

Le championnat 2019 de Formule 1 vient à peine de se terminer que les écuries, ingénieurs, mécaniciens et pilotes sont (encore) en action pour préparer les deux prochaines saisons.

Aujourd’hui et mercredi, les écuries de Formule 1 vont tester les prototypes de pneus destinés à la saison 2020 ; des pneus possédant une forme épaule nouvelle et un composé de caoutchouc un peu différent.

Au début de cette année, le Dr Helmut Marko de Red Bull avait qualifié les pneus Pirelli 2019 de “pneus Mercedes”, car selon lui, ces pneus fonctionnaient mystérieusement beaucoup mieux sur les W10 allemandes.

Cette déclaration avait fait sursauter Mario Isola de Pirelli, précisant que les équipes, les pilotes, la FIA et la FOM avaient été impliqués dans la validation de ces pneumatiques. « L’an dernier, les pneus avaient tendance à buller. La gomme 2019 est plus dure. Mercedes gagne, car sa voiture est supérieure. Ces pneus exigent beaucoup d’énergie pour fonctionner correctement et une voiture rapide les exploite mieux » avait-il déclaré.

À l’occasion du Grand Prix des États-Unis à Austin, les équipes ont essayé les pneus prototypes destinés à la saison prochaine et qui sont toujours des 13 pouces. Les commentaires n’ont pas été très élogieux à leur égard, mais Isola avait alors précisé que la température glaciale qui régnait au Texas ce weekend-là rendait toute évaluation très imprécise.

Des essais d’après-saison ont donc lieu cette semaine sur le circuit de Yas Marina où s’est déroulé le Grand Prix d’Abou Dhabi le weekend dernier.  

Chaque équipe dispose de 20 trains de pneus et effectuera des essais et contre-essais avec les pneus 2019. Pirelli a choisi 12 types de gomme pour chaque écurie, composés de deux trains des pneus de types C3 et C4 de la saison 2019 et de trois trains des C2, C3, C4 et C5 de 2020. Par la suite, les équipes choisissent les huit types de pneus restants selon leur préférence.

Jeudi, vendredi et samedi, ce sera au tour des équipes de Formule 2 de prendre la piste et de tester les pneus destinés à cette série monotype en 2020.

Dimanche, 8 décembre, Pirelli procédera au dernier essai de la saison des nouveaux pneus de 18 pouces destinés à la saison 2021. Trois écuries avaient montré leur intérêt à tester ces pneus. Renault et McLaren ont déjà effectué ce travail plus tôt dans l’année, et dimanche, ce sera au tour de Mercedes d’essayer ces pneus dotés de flancs beaucoup plus bas et plus rigides. Une monoplace de F2 modifiée effectuera aussi des essais de pneus de 18 pouces puisque cette série va adopter ce type de construction dès la saison prochaine.

« Abu Dhabi marque la fin d'une autre très longue saison, mais le travail se poursuit pour nous après le Grand Prix, avec une série d'essais en Formule 1 et Formule 2, avec des pneus de 13 pouces et 18 pouces » a déclaré Mario Isola, le patron de la compétition chez Pirelli.

« Au total, nous avons apporté environ 4500 pneus à Abu Dhabi, pour les courses et les essais : plus du double de la quantité habituelle. Les deux jours d'essais officiels de F1 après la course seront particulièrement importants, car ils permettront aux équipes de comparer pour la première fois les pneus 2019 à 2020 dans des conditions représentatives et avec des voitures spécialement adaptées. »

Certaines écuries vont faire rouler leurs pilotes réguliers tandis que d’autres miseront sur des pilotes recrues provenant d’autres catégories.

L’écurie championne du monde, Mercedes, va faire rouler Valtteri Bottas et George Russell qui est sous contrat avec la firme à étoile. Alfa Romeo va compter sur ses pilotes 2019 : Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi.

Williams fera rouler l’Israélien Roy Nissany qui a récemment couru en Formule 2 et en World Series Formula V8 3.5. Chez Williams, on verra aussi rouler les futurs coéquipiers de l’an prochain, le Canadien Nicholas Latifi et George Russell.

L’écurie française Renault va en profiter pour faire rouler le Français Esteban Ocon qui sera le coéquipier de Daniel Ricciardo l’an prochain. Ocon a été libéré par Mercedes pour participer à ces essais.

Composition des équipes

Mercedes
Mardi : Valtteri Bottas
Mercredi : George Russell

Ferrari
Mardi : Sebastian Vettel
Mercredi : Charles Leclerc

Red Bull Racing
Mardi : Max Verstappen
Mercredi : Alex Albon

Renault
Mardi et mercredi : Esteban Ocon

McLaren
Mardi : Lando Morris
Mercredi : Carlos Sainz

Racing Point
Mardi : Sergio Pérez
Mercredi : Lance Stroll

Williams
Mardi : George Russell / Roy Nissany
Mercredi : Roy Nissany / Nicholas Latifi

Toro Rosso
Mardi : Sean Gelael / Daniil Kvyat
Mercredi : Pierre Gasly

Alfa Romeo
Mardi: Kimi Räikkönen
Mercredi : Antonio Giovinazzi

Haas
Mardi : Romain Grosjean
Mercredi : Pietro Fittipaldi