Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Peugeot confirme son retour en WEC; la marque rejoindra Aston Martin et Toyota en 2022

Peugeot confirme son retour en WEC; la marque rejoindra Aston Martin et Toyota en 2022

Mercredi 13 novembre 2019 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Christian Borel

Crédit photo: Christian Borel

Après Toyota et Aston Martin, un troisième manufacturier a confirmé aujourd’hui sa présence dans le Championnat du monde d’Endurance (WEC) à compter de 2022, Peugeot.

Il s’agira donc d’un retour pour la marque française, ancienne lauréate des 24 Heures du Mans en 1992 et 1993, au temps des prototypes 905, puis en 2009 avec la 908 (photo ci-dessus). Peugeot avait ensuite annoncé son retrait brutal de l’Endurance alors même que le projet de la 908 hybride était très avancé au début de la décennie, pour se concentrer sur le Rallycross mondial.

Retirée du Rallycross fin 2018, soit un an tout juste avant que l’équipe Hansen ne lui offre son premier titre mondial (!), Peugeot sera donc de retour en Endurance, en 2022 en WEC et en 2023 aux 24 Heures du Mans. « Nous sommes fiers d'annoncer notre participation au Championnat du monde d'Endurance à partir de 2022, avec une Hybrid Power Hypercar. Restez à l'écoute, plus d’infos à venir au début de 2020 ! » ont indiqué les responsables de la marque.

De son côté, le promoteur du WEC s’est dit ravi de ce retour : « Voici une très grande nouvelle pour tous ceux qui sont impliqués en endurance. L’arrivée de Peugeot dans la nouvelle catégorie Hypercar, aux côtés d’Aston Martin et Toyota, ne pourra qu’inciter d’autres constructeurs à s’engager dans la catégorie reine en endurance. Nous sommes vraiment heureux et honorés d’accueillir à nouveau un concurrent et une marque à l’histoire si riche de succès qui est celle de Peugeot » a souligné Gérard Neveu.

Présentement, Toyota est le seul manufacturier engagé en WEC, dans la catégorie des prototypes LMP1 hybrides qui disputent la victoire… Encore que c’est la Rebellion-AER de Bruno Senna, Gustavo Menezes et Normand Nato qui a remporté le week-end dernier les 4 Heures de Shanghai, devant les Toyota, mais il est vrai que les prototypes Toyota hybrides étaient très pénalisés par la balance de performance réglementaire lors de ce rendez-vous.

Dès 2022 et le nouveau règlement favorisant les voitures à l’allure de Hypercar, des sportives extrêmes, Toyota, Aston Martin, Peugeot et peut-être de petits manufacturiers indépendants comme Brabham et Glickenhaus devraient être en piste. Il n’est pas exclu non plus que les DPi du championnat nord-américain IMSA ressemblent davantage à des Hypercar dès 2022, et soient donc éligibles en WEC. Un dossier à suivre…