Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Grand Prix des États-Unis ce week-end : Titre mondial en vue pour Lewis Hamilton

Grand Prix des États-Unis ce week-end : Titre mondial en vue pour Lewis Hamilton

Jeudi 31 octobre 2019 par Eliane Gilain
Crédit photo: Wolfgang Wilhelm / Mercedes

Crédit photo: Wolfgang Wilhelm / Mercedes

Lewis Hamilton ne s’est pas emparé de son 6ème titre de champion du monde de Formule 1 la fin de semaine dernière au Mexique grâce au podium de son dernier rival et coéquipier chez Mercedes, Valtteri Bottas.
 
Toutefois, vu de son palmarès de la saison, il semble presqu'impossible qu’il manque l’opportunité de s’emparer de la couronne au Circuit des Amériques (Austin, Texas) cette fin de semaine. Plusieurs scénarios sont possibles pour qu’Hamilton soit couronné, et ce sont les plus probables ! Car il faudrait que Bottas termine en première position et marque le point du tour le plus rapide en course lors du Grand Prix des États-Unis ce dimanche, et qu'Hamilton ne finisse pas dans les 8 premiers, pour retarder l'échéance. Et si Bottas gagne la course sans le tour le plus rapide, Hamilton doit terminer 9ème et remporter le point du tour le plus rapide pour être assuré du titre. Tout autre scénario où Hamilton termine devant son coéquipier ou qu'aucun des deux ne gagne la course signifiera automatique le titre du pilote anglais.
 
L’an dernier, Kimi Räikkonen (Ferrari en 2018, Alfa Romeo cette saison) avait remporté l’épreuve, devant Max Verstappen (Red Bull) et Lewis Hamilton. De 2012 à 2017 Lewis Hamilton a été vainqueur du Grand Prix des États-Unis, sauf en 2013. Des résultats qui plaident donc en faveur de Lewis Hamilton.
 
Pour Lance Stroll (Racing Point), cet événement sur le majestueux circuit d'Austin semble l'intéresser à la fois par la nourriture à goûter sur place et parf la configuration du virage numéro 1 : « Austin est une belle ville pour tenir une course de ce calibre » déclare le Québécois. « Il s’agit d’une ville vibrante et c’est toujours agréable d’être au Texas. Beaucoup de fans viennent à la course et cela crée une atmosphère festive. En dehors de la piste, j’essaye d’aller à des concerts, et je tente toujours de trouver du temps pour un bon barbecue ! ».
 
Si lance débute ses impressions en parlant d'ambiance et de nourriture, il poursuit tout de même en indiquant que; « le Circuit des Amériques est une piste très technique avec une combinaison de virages lents et rapides, ce qui rend l’ajustement de la voiture difficile. Le premier secteur est mon préféré. Le virage 1 est dans une montée que nous abordons à 305 km/h. Il s’agit d’une approche en montée qui est bonne pour les freins puisque la voiture arrête bien grâce à cette inclinaison. À cause de sa sortie de courbe masquée, il faut être précis lorsque nous tournons dans ce virage. Par la suite, la séquence de courbes suivantes est vraiment amusante. La vitesse que nous atteignons dans ces virages lors du tour de qualification est incroyable ! » explique-t-il.
 
Lance poursuit : « C’est une piste où il est difficile de suivre de près d’autres voitures, mais il y a des opportunités de dépassement. La piste est large au virage 1 alors nous pouvons freiner tard et plonger à l’intérieur. Il y a aussi une longue ligne droite en arrière où, si l’on effectue une bonne sortie de l’épingle, on peut tenter un dépassement ».
 
Le départ du Grand Prix des États-Unis débutera à 14 heures ce dimanche 3 novembre. Attention, nous reviendrons à l’heure normale d'hiver dans la nuit de samedi à dimanche ! Signalons enfin que les essais libres du vendredi matin verront le Torontois Nicholas Latifi reprendre les commandes de la Williams habituellement dévolue à George Russell. Latifi, qui est pressenti pour remplacer le second pilote Williams, le Polonais Robert Kubica, en Grand Prix l'an prochain, avait déjà disputé les premiers essais libres au Grand Prix du Canada, en juin dernier, puis au Mexique la semaine dernière.