Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Lewis Hamilton vainqueur au Mexique, mais pas encore champion du monde; Lance Stroll 12ème  (+ vidéo)

Lewis Hamilton vainqueur au Mexique, mais pas encore champion du monde; Lance Stroll 12ème  (+ vidéo)

Dimanche 27 octobre 2019 par Eliane Gilain
Crédit photo: Wolfgang Wilhelm

Crédit photo: Wolfgang Wilhelm

Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté le Grand Prix du Mexique ce dimanche, devant Sebastian Vettel (Ferrari) et Valtteri Bottas (Mercedes). Grâce à sa 3ème position, Bottas prolonge un peu plus longtemps le suspense pour l'attribution du titre, alors qu’Hamilton n'est pas encore mathématiquement champion, ce qui devrait toutefois se faire la semaine prochaine à Austin.
 
C’est aussi la première fois en trois ans que Lewis ne remporte pas le titre au Mexique... mais il s’agit de la première fois en trois ans qu’il signe la victoire sur ce tracé ! Il s’agit également de la 100ème victoire de Mercedes en F1, en tant que constructeur. « J’ai beaucoup de dommages sur ma voiture » explique Hamilton. « J’ai donc eu de la difficulté durant la course. Ce fut une longue seconde moitié d’épreuve » a-t-il ajouté.
 
Pour Sebastian Vettel, ce fut également une course qui a demandé un bon effort de gestion; « ça a été une course très intense, car je n’avais pas de frein et j’avais Valtteri derrière moi. Je suis content, car l’épreuve s’est bien déroulée, mais nous aurions pu être plus fort en termes de stratégie. Nous n’avions pas la vitesse pour gagner la course » a souligné le pilote allemand.
 
Bottas complète le podium, après être parti du 6ème rang, lui qui avait été victime d'un spectaculaire contact avec le mur à la toute fin de la séance de qualifiation hier. « Je trouve que nous sommes en meilleure position cette année qu’à pareille date l’an dernier » de dire le Finlandais. « Nous sommes plus rapides et j’ai plus de confiance en moi. J’ai hâte au week-end prochain à Austin » a ajouté Bottas, qui devrait confirmer son titre de vice-champion à cette occasion.
 
Charles Leclerc partait de la pole position, suite à la pénalité de Max Verstappen (Red Bull), mais le pilote Ferrari n’a pas pu monter sur le podium et a dû se contenter d’une 4ème position. « La stratégie des deux arrêts ne s’est pas bien déroulée puisque d’autres équipes ont misées sur un seul arrêt durant la course » déclare Charles, qui a par ailleurs prdu près de 5 secondes lors d'un de ses arrêts, suite à un souci avec la roue arrière-droite de sa Ferrari.
 
Chez Red Bull, ce Grand Prix du Mexique a confirmé la vélocité des monoplaces 2019 et du moteur Honda, mais le résultat final n'est pas à la hauteur des attentes. Le jeune Alexander Albon est toutefois monté jusqu’à la 3ème position lors du départ, mais il a finalement terminé au 5ème rang, devant son coéquipier Max Verstappen, qui n’a finalement pas eu un bon week-end. « Ça a probablement été la meilleure course de ma carrière » de dire Albon. « Pour être 3ème lors du départ, j’ai dû être agressif et rester concentré ». Pour Verstappen, qui avait signé la pole position samedi avant de se faire rétrograder de 3 places sur la grille de départ pour ne pas avoir ralenti lorsqu'il est passé devant la monoplace accidentée de Bottas, la course a été émaillée de plusieurs incidents, dont une crevaison dès le spremiers tours après s'être accroché avec Botas. Auteur d'une splendide remontée, il a été lu pilote du jour.
 
Le Mexicain Sergio Pérez (Racing Point) a terminé au 7ème rang après être parti de la 11ème position, au grand plaisir des fans locaux encore une fois très nombreux. « C’est une victoire, nous sommes très heureux avec ce résultat » affirme Pérez. Daniel Ricciardo (Renault), Pierre Gasly (Toro Rosso) et Nico Hülkenberg (Renault) complètent le Top 10.
 
Poussé dans le mur par Daniil Kvyat (Toro Rosso) au dernier tour, Hülkenberg a récupéré le point de la 10ème place par décision des officiels qui ont pénalisé le Russe de 10 secondes sur son temps total de la course. Il est ainsi classé 11ème devant le seul Canadien du plateau, Lance Stroll, qui finit à un tour du vainqueur. 

« Nous avons eu un bon premier tour et premier relais; nous faisions attention à la distance avec les autres voitures pour préserver les pneus et avoir un avantage sur nos compétiteurs » déclare Lance. « Nous étions alors dans les points. Toutefois, le deuxième relais ne s'est pas aussi bien déroulé; nous avons eu un gros défi avec la dégradation rapide des pneus. Nous avons besoin de comprendre pourquoi cela nous a causé un tel problème. »

Il poursuit en disant que « c'est dommage que nous n'ayons pu capitaliser sur notre position en piste car nous avions besoin de marquer des points aujourd'hui. Nous avions une bonne vitesse et notre voiture était bonne. Nous allons devoir nous pencher sur les données et voir ce que nous aurions pu faire de différent pour revenir en force à Austin.»
 
Carloz Sainz, qui termine en 13ème position, est le seul pilote de McLaren a avoir terminé l’épreuve alors que Lando Norris a dû abandonner la course en raison d’ennuis mécaniques. Antonio Giovinazzi, 14ème, est également le seul pilote de Sauber à avoir terminé l’épreuve. Kevin Magnussen (Haas), George Russell (Williams), Romain Grosjean (Haas) et Robert Kubica (Williams) concluent la rondes des 18 poilotes (sur 20 au départ) ayant vu le drapeau à damier.