Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Grand Prix de Singapour : Première victoire 2019 pour Sebastian Vettel; Charles Leclerc pas content ! (+ vidéo)

Grand Prix de Singapour : Première victoire 2019 pour Sebastian Vettel; Charles Leclerc pas content ! (+ vidéo)

Dimanche 22 septembre 2019 par Eliane Gilain
Crédit photo: Scuderia Ferrari

Crédit photo: Scuderia Ferrari

Elle était longuement attendue, mais elle est finalement arrivée, la première victoire pour Sebastian Vettel (Ferrari) cette saison ! Alors que son coéquipier Charles Leclerc en compte déjà deux, celles acquises lors des deux épreuves précédentes, Vettel a offert un doublé à la Scuderia Ferrari aujourd'hui lors du Grand Prix de Singapour. Mais la stratégie d'arrêts aux puits qui a permis à Vettel de devancer Leclerc n'a pas fait que des heureux, à commencer par Leclerc lui même !

Les fans de course retenaient leur souffle au départ de cette course, traditionnellement marquée par des rebondissements. Leclerc, qualifié en pole, devançait Lewis Hamilton (Mercedes) et Vettel, à égalité de victoires (4) dans les rues de Singapour. Qui allait donc pouvoir signer un 5ème gain entre ces deux pilotes et ainsi établir un nouveau record; à moins que Leclerc ne confirme sa domination avec une troisième victoire de suite cette saison ?
 
Leclerc partit en tête et semblait filer vers la vcitoire. Mais la stratégie d’arrêts aux puits de Ferrari, en faisant rentrer Vettel un tour plus tôt que le meneur dont les pneus étaient très usés, a permis au quadruple champion du monde de revenir en piste devant son coéquipier monégasque. Il s’agit de la première fois de la saison que les pilotes Ferrari terminent en 1ère et 2èmeplace, et une première fois que cela se produit à Singapour. 

« Après la journée de samedi, alors que je n’étais pas capable de pousser la voiture, je suis content avec le résultat d’aujourd’hui. Il était temps ! Ces dernières semaines ont été très difficiles pour moi, mais au final, je savais que je pouvais changer les choses. Je n’ai jamais arrêté de croire en moi, et aujourd’hui, avec l’aide de l’équipe ici et à Maranello, nous avons obtenu le résultat que nous devons toujours viser » souligne le vainqueur, qui précise encore : « Je jouais le jeu de l’attente jusqu’à ce qu'on me demande d’entrer aux puits pour de nouveaux pneus. Je ne pensais pas rester en piste si longtemps, mais la décision a été la clé, car j’ai été en mesure de rejoindre la piste sans trafic et réduire l’écart sur les autres, si bien que j’étais en tête par presque 5 secondes lorsqu’il y a eu la voiture de sécurité.» L'épreuve a en effet été neutralisée à deux reprises, d'abord suite au contact avec le mur de George Russell (Williams) puis lorsque Sergio Pérez a dû immobiliser sa Racing Point en bordure de piste.

Pour Charles Lerclec, c’est une course amère alors qu’il se dit heureux pour l’équipe, mais déçu personnellement : « je suis déçu de terminer en deuxième place. Mais je suis certain que cette course était destinée à obtenir un bon résultat d’équipe, ce que nous avons fait », a-t-il brièvement commenté avec amertume.
 
C’est Max Verstappen (Red Bull) qui a complété le podium alors que le champion du monde en titre, Lewis Hamilton, a fini en 4ème position, devant son coéquipier Valtteri Bottas. Alexander Albon (Red Bull), Lando Norris (McLaren), Pierre Gasly (Toro Rosso) et Nico Hülkenberg (Renault) ont suivi au fil d’arrivée.
 
Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo) a conclu le Top 10, marquant ainsi un nouveau point, mais il est encore plus heureux d’avoir mené le peloton pendant 6 tours. « Mener la course et me battre avec les Ferrari et les Mercedes était un moment extraordinaire », raconte le pilote italien qui n'était alors pas encore rentré aux puits pour changer de pneus, au contraire des pilotes Ferrari, Red Bull et Mercedes. « J’espère que quelqu’un à la maison a pris des photos de l’écran à ce moment-là ! » a conclu Giovinazzi avec le sourire.
 
Lance Stroll (Racing Point) a terminé au 13ème rang, devant Daniel Ricciardo (Renault) et derrière Carlos Sainz (McLaren), alors qu’il a connu une épreuve difficile après s'être pourtant bataillé pour de spositions. « La course a été remplie d’action, mais ça n’a pas été une bonne journée », dit-il. « J’ai connu un bon départ et nous étions forts. Toutefois, après la relance, j’ai fait une erreur, je me suis rapproché du mur et j’ai eu une crevaison ». Stroll aurait pu finir dans les 10 premiers sans cet incident. Il conclut : « J'ai perdu du temps puisque j'ai dû rentrer aux puits pour changer de museau, alors ça m'a fait tomber avant-dernier. Je pense que nous étions en bonne position pour signer des points aujourd’hui, ce qui est très dommage. C’est un week-end à oublier ».
 
Le prochain Grand Prix au calendrier 2019 de Formule 1 aura lieu dès le week-end prochain, en Russie.