Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

F1600 Canada : Bertrand Godin et Olivier Bédard vainqueurs des courses les plus disputées du week-end au GP3R !

F1600 Canada : Bertrand Godin et Olivier Bédard vainqueurs des courses les plus disputées du week-end au GP3R !

Lundi 12 août 2019 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Mélanie Drolet

Crédit photo: Mélanie Drolet

La série F1600 Canada présentait le week-end dernier ses 9ème, 10ème et 11ème courses de la saison 2019, dans le cadre du Grand prix de Trois-Rivières. Des courses qui, sans conteste, furent le meilleur spectacle de cette 50ème édition de l’événement.
 
Tout a débuté vendredi, alors que les pilotes avaient eu une journée chargée avec trois séances en piste, dont deux courses. Sur une surface parfois détrempée, parfois sèche, la séance qualificative et les deux premières courses ont ainsi eu lieu.
 
Les pilotes aux avant-postes ont tout de suite donné le ton, avec Zachary Vanier (Britain West), Guillaume Archambault (CMV Monoplace), Bertrand Godin (Britain West) et le vétéran Didier Schraenen (Pole Production/Dynatech) s’échangeant les positions au commandement. Quant au favori pour le titre et solide meneur du championnat avec 8 gains en autant de courses disputées dans la série avant le GP3R, Olivier Bédard, il a dû s’élancer de l’arrière du peloton à cause d’une défaillance du transpondeur de sa Spectrum-Honda lors de la séance de qualifications.
 
Très impressionnante, la remontée de Bédard s’est terminée sur le podium. « C’était un gros défi pour nous. De terminer au 3ème rang, nous étions contents et aussi d’avoir ramené la voiture sans accident » a commenté le pilote.
 
En fin de course, le tout s’est joué entre les coéquipiers Godin et Vanier. C’est finalement Bertrand Godin qui a eu raison du jeune ontarien de 16 ans. Bédard, Archambault et Schraenen terminent groupés, pas loin derrière, au terme d’incessants dépassements qui ont tenu en haleine les spectateurs tout au long de l’épreuve.
 
Un peu plus tard en journée, la deuxième course voyait Guillaume Archambault s’élancer de la pole position, ayant réalisé le tour le plus rapide lors de la première course. Un départ un peu lent du vice-champion 2018 permit à Bédard de s’emparer de la tête du peloton, tandis que Godin se hissait deuxième. Le reste ne peut être résumé en quelques mots tant ce fut une course palpitante à tous les égards, les multiples changements de position durant du premier au dernier tour.
 
Bédard a croisé la ligne d’arrivée en vainqueur mais il était sur le coup d’une pénalité pour dépassement du meneur, qui était alors Godin, sous drapeau jaune (photo de cet instant ci-dessus !). Ayant fini dans les roues de Bédard, Guillaume Archambault fut invité à monter sur la plus haute marche du podium. Sa première victoire en carrière fut toutefois de courte durée puisque, sitôt les cérémonies de podium complétées, les officiels de la série annonçaient lors de la conférence de presse d’après-course qu’après examen des images, la pénalité était supprimée et Bédard récupérait la victoire acquise sur la piste ! Guillaume Archambault et Bertrand Godin ont ainsi complété le Top 3 officiel. Pour Bertrand, le bilan de ce week-end est excellent : « Je suis choyé » souligne le pilote de 51 ans. « Participer au Grand Prix de Trois-Rivières, c’est un privilège et un retour sur notre victoire de l’an passé. Je ne le cache pas, j’ai vécu beaucoup d’émotions lorsque j’ai remis mon casque et pris la piste. Ça m’a rappelé d’excellents souvenirs de la victoire de l’an dernier sur le circuit. L’équipe Britain West a travaillé fort pour que la voiture soit compétitive et c’est grâce à ce travail que ces performances ont été possibles au volant de la Mygale No.77/Groupe À l’infini. Les bagarres ont été spectaculaires grâce à des pilotes bagarreurs mais respectueux en piste. Des jeunes extraordinaires qui nous amènent à affirmer qu’on a une belle relève en sport automobile » ajoute-t-il.
 
La troisième course, disputée samedi en matinée, fut à l’image des deux précédentes : intense ! Cette fois-ci, Zachary Vanier en fut la vedette, l’emportant devant Bédard et Schraenen. Vanier avait réussi à résister à la pression de Bédard sur la piste, toutefois, après examen des images, il fut établi que Vanier, tout comme Schraenen, avaient dépassé Bédard alors que le drapeau vert (après une neutralisation) n’avait pas encore été redonné. La victoire est donc revenue à Bédard, suivi par Vanier et Godin. Pour l’instant, ces résultats sont encore provisoires alors qu’un protêt a été déposé.
 
En classe Pro/Am (pilotes évoluant sur les monoplaces à moteurs Kent 1600cc) a également offert un spectacle haut en action aux fans restés sur le site pour braver la pluie. Vendredi après-midi, c’est Dany Lacroix qui a remporté les honneurs, devant Martin Brousseau et Pascal Bellemare ont complété le podium.
 
Un peu plus tard en soirée, Brousseau, pilote natif de Trois-Rivières, s’est emparé de la victoire, sa première en carrière ! Le pilote était visiblement ému de ce succès sur le prestigieux tracé du Grand Prix de Trois-Rivières. Serge Bourdeau et Alexandre Légaré l’ont suivi au fil d’arrivée. Légaré avait été honoré un peu plus tôt en recevant la bourse des Amis du Grand Prix.
 
Samedi, c’est un troisième vainqueur qui est monté sur le podium dans cette catégorie : Serge Bourdeau. Il est le seul dans sa catégorie à terminer cette course !
 
19 pilotes ont disputé les courses de F1600 Canada présentées à ce Grand prix de Trois-Rivières 2019. La série a encore deux événements, de trois courses chacun, à son calendrier, soit dans deux semaines à Mosport, dans le cadre du week-end NASCAR Truck, puis au Circuit Mont-Tremblant, fin septembre lors  de la traditionnelle Classique d’automne.