Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Course IMSA Michelin Pilot Challenge à Elkhart Lake : Un dernier tour crève-cœur pour les Québécois !

Course IMSA Michelin Pilot Challenge à Elkhart Lake : Un dernier tour crève-cœur pour les Québécois !

Samedi 3 août 2019 par Philippe Brasseur
Crédit photo: IMSA

Crédit photo: IMSA

Réduite à 75 minutes en raison des pluies diluviennes s’étant abattues sur la région d’Elkhart Lake (Wisconsin) peu avant le départ de l’épreuve, la course (prévue pour 2 heures) de la série IMSA Michelin Pilot Challenge aurait pu revenir à un pilote québécois… Mais un incroyable concours de circonstances a décidé du contraire !

Sur une piste s’asséchant, la première demi-heure fut quelque peu monotone, chaque équipage tentant d’utiliser au mieux ses atouts, entre voitures parties en pneus intermédiaires et d’autres en pneus lisses.

Qualifié 5ème, le Québécois Jesse Lazare, aux commandes de la McLaren GT4 de l’équipe Motorsports In Action, basée à St-Eustache, a réalisé un impressionnant début de course. Logiquement en difficulté sur le mouillé lors des premiers tours, il gagna rapidement des positions lorsque la piste fut presque complètement sèche.

Parvenant à prendre l’ascendant sur l’Aston Martin Vantage du très rapide pilote indien Akhil Rabindra, puis sur Audi R8 GT4 de Mike Koch, Lazare caracola en tête jusqu’à la fin de son relais. Derrière lui, Paul Holton, le coéquipier de Kuno Wittmer sur la McLaren de l’équipe torontoise Compass, réalisait lui aussi une splendide course, passant du 20ème rang au départ (dernier des GT4 suite à un changement de moteur la veille) au 2ème à l’entame de l’ultime demi-heure, lorsqu’il céda le volant à Kuno Wittmer.

Ayant relayé Lazare sur la McLaren MIA, l’Américain Corey Fergus semblait filer vers la victoire mais une première neutralisation vint anéantir son avance. Sous la menace d’un Kuno Wittmer, toujours très à l’aise sous la pluie qui s’était remise à tomber, Fergus tint bon.

Mais une ultime neutralisation, pour dégager l’Aston Martin Vantage de Kris Wilson (le coéquipier de Rabindra), victime de la perte d’une roue, survint à 10 minutes de la fin. La course allait-elle être relancée ? Tout portait à croire que non, mais les officiels redonnèrent finalement le départ… au moment d’abaisser simultanément le drapeau blanc du dernier tour ! Pire qu’un "vert-blanc-damier" en NASCAR, tout allait se jouer dans ce dernier tour, long de 6 km de ce circuit de Road America.

Kuno Wittmer parvint à déborder Corey Fergus, qui allait perdre des positions au fil des virages pour finalement terminer 7ème. Une mauvaise affaire pour l’équipe MIA qui avait si longtemps tenu cette victoire en main. Mais que dire de Wittmer !

Virage après virage, Kuno avait pris ses distances sur le reste du peloton… Au moment d’aborder la ligne d’arrivée, et alors que ses équipiers se hissaient sur le muret pour le féliciter, le pilote québécois enclencha malencontreusement le bouton du limiteur de vitesse de la ligne des puits ! La McLaren ralentit assez pour que Robin Liddell, aux commandes de la Camaro GT4 de l’équipe Rebel Rock, déborde Wittmer et l’emporte avec une avance de 70 millièmes de seconde. L’une des arrivées les plus folles de l’histoire des courses d’Endurance de l’IMSA !

Incroyable déception donc pour Kuno Wittmer au terme d'une situation que l'on peut qualifier de cocasse. Déception aussi pour l’équipe MIA… Pour trouver un Québécois satisfait de son dernier tour, il fallait regarder plus loin dans le classement ! En effet, en se hissant dans le Top 10 pour son retour dans la série et ses débuts avec la McLaren de l’équipe AWA, le Montréalais Chris Green a réalisé une excellente fin de course. Son équipier ontarien Orey Fidani avait effectué le premier relais.

Derrière les duos Robin Lidell/Frank Depew et Kuno Wittmer/Paul Holton, le podium est complété par la Mercedes AMG GT4 d’Eric Foss et Jeff Mosing. Quatrièmes, Jeff Westphal et Tyler McQuarrie (Audi R8) ont ainsi augmenté leur avance au championnat sur Lazare et Fergus.

En classe TCR, nouvelle victoire Hyundai, mais cette fois c’est le duo de la Veloster N No.21 d’Harry Gottsacker et Mason Filippi qui a croisé le fil d’arrivée premier. Toutefois, cet équipage n’a pas profité bien longtemps de son succès. Jugé coupable d’un dépassement sous drapeau jaune, il a été pénalisé d’une position. C’est la Honda Civic TCR de Ryan Eversley et Chad Gislinger qui a été ainsi promue victorieuse.

La prochaine épreuve de la série IMSA Michelin Pilot Challenge aura lieu dans 3 semaines au Virginia Raceway. La fin de semaine IMSA à Elkhart Lake se poursuit demain avec les secondes courses de Coupe Porsche (victoire de Roman de Angelis aujourd’hui) et Lamborghini Super Trofeo, ainsi que l’épreuve de la série IMSA WeatherTech SportsCar (Juan-Pablo Montoya, sur Acura DPi du Team Penske partira en pole position).


** Pour voir l'incroyable séquence finale de la course de Michelin Pilot Challenge, cliquez ici : https://twitter.com/IMSA/status/1157812095121002497