Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Alex Guénette : Performance très prometteuse en C.W.Trucks

Alex Guénette : Performance très prometteuse en C.W.Trucks

Mardi 3 septembre 2013 par Philippe Brasseur

Alex Guenette a fait une démonstration des plus convaincantes de son énorme talent tout au long du weekend dernier au Canadian Tire Motorsport Park. En série NASCAR Camping World, il a su amener son camion à l’avant-plan de la course après un départ de la 16e place et une remontée vers le peloton de tête, avant qu’un bris de moteur ne vienne interrompre une performance remarquable. En série NASCAR Canadian Tire, Alex a mené la course avant que les circonstances de course ne le repoussent vers l’arrière du peloton pour le dernier tiers. Remonté de dix positions en cinq tours de piste, Alex fonçait vers l’avant du peloton lorsqu’un accident ailleurs en piste vint interrompre sa remontée et causer l’annulation des douze derniers tours prévus, le laissant sur sa faim, en 18e position au final.
 
Alex avait du pain sur la planche pour ce grand weekend au Canadian Tire Motorsport Park : participer à la dixième des douze rondes de la série NASCAR Canadian Tire, puis à sa première course de la série NASCAR Camping World Truck à bord de son camion Chevrolet no 39 SportChek/Motos Illimitées/DLGL. Partager son temps entre deux engins de course bien différents, le camion disposant de quelque 200 ch de plus et pesant 225 kg de plus que la voiture de la série canadienne, ajoutait au challenge auquel le jeune pilote faisait face. Alex s’adapta rapidement aux deux machines, ne commettant aucune erreur de pilotage lors des trois jours en piste, et en tirant toujours le maximum pour se hisser vers l’avant du peloton dans les deux courses.
 
La journée du vendredi fut consacrée exclusivement aux essais pour les camions NASCAR, permettant ainsi à Alex de s’acclimater à ses performances et à son comportement en piste. Son équipe pouvait alors régler la machine de plus en plus finement selon les besoins d’Alex qui changeaient à mesure qu’il apprenait les caractéristiques et le comportement du camion. Et Alex apprenait vite, se permettant même d’inscrire le quatrième temps le plus rapide lors de la troisième des quatre sessions de la journée, à la grande surprise des spécialistes en présence et, surtout des pilotes les plus rapides de la série.
 
Ses excellents chronos lui ont valu de se qualifier dans les Top-5, le groupe des cinq pilotes les plus rapides et une performance exceptionnelle à une première présence dans la série. Comme à l’habitude, les chronos en qualification s’avérèrent super rapides, les spécialistes poussant très fort et retranchant une seconde à leurs meilleurs chronos. Après sa qualif, Alex était satisfait de sa performance. « Ces pilotes supposément spécialisés sur piste ovale sont tous très bons sur un circuit routier comme celui-ci, avec ses grandes courbes rapides auxquelles ils sont habitués. Cela me donne en fait une bonne occasion de les observer et de comprendre comment ils négocient ces virages à haute vitesse. Tout va bien au sein de l’équipe, et tous les changements que nous avons apportés à la voiture ont bien fonctionné – toujours un bon signe. »
 
Parti 14e à seulement 1,249 sec. de la pole, Alex s’afférât à remonter le peloton de pilotes chevronnés devant lui à la faveur de leurs erreurs autant qu’en vitesse pure, laissant la course lui revenir au fil des arrêts et des tours de piste, et enregistrant des chronos similaires à ceux des meneurs. Les deux chaînes de télé retransmettant la course en direct, Fox Sport 1 aux États-Unis et TSN au Canada, ont bien noté les progrès d’Alex en piste et le montraient longtemps à l’image.
 
Selon la stratégie de l’équipe, Alex devait s’arrêter pour pneus et essence plus tard que la majorité des autres pilotes rapides, s’assurant ainsi de disposer de pneus moins usés pour l’attaque finale en fin de course, alors que les autres devraient s’arrêter en fin de course pour monter des pneus plus frais ou terminer la course sur des pneus à l’agonie et moins rapides. Alors que les neutralisations jouaient à la faveur d’Alex, ce dernier se retrouvait au 45e tour des 54 prévus en neuvième position, avec des pneus beaucoup plus neufs et rapides que les pilotes devant lui, certains devant s’arrêter pour de l’essence ou monter des pneus neufs. « Je me retrouvais en position idéale pour remonter vers la tête de la course. Mais le moteur a choisi ce moment pour s’arrêter et mettre fin au beau rêve! »
 
En matinée, Alex en avait aussi donné plein la vue à la foule lors de la dixième des douze courses de la saison en série NASCAR Canadian Tire. Qualifié 16e à 1,1 sec de la pole, Alex croyait en ses chances d’une victoire. « Ma voiture était rapide et je remontais le peloton sans avoir à surtaxer les freins ou les pneus. Arrêté tard pour pouvoir disposer de pneus moins usés et donc plus performants pour la fin de la course, je me suis retrouvé 28e avec 18 tours à compléter et la voiture probablement la plus rapide en piste. » Alex doubla alors dix voitures dans les cinq tours suivants, avant qu’un accident impliquant quatre autres voitures ne vienne interrompre la course et causer l’annulation des 12 tours qui restaient à compléter. On sentait bien la frustration d’Alex après cette course. « J’avais la meilleure voiture en piste et nous sommes tous restés sur notre appétit. Tous les membres de l’équipe sont frustrés au maximum. »    
 
Avec le cinquième tour le plus rapide du weekend en camion, Alex et toute l’équipe ont offert une performance exceptionnelle, que la télé américaine (Fox Sport 1) et canadienne-anglaise (TSN) ainsi que la presse sur place ont bien notée. Les performances comme la fière allure du camion SportChek/Motos Illimitées/DLGL No 39 ont marqué les esprits tout au long du weekend.