Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Olivier Bédard se retire de la Coupe Nissan Micra pour se concentrer sur les séries monoplaces

Olivier Bédard se retire de la Coupe Nissan Micra pour se concentrer sur les séries monoplaces

Mercredi 5 juin 2019 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Bruno Dorais

Crédit photo: Bruno Dorais

Au volant de la voiture Exclusive Autosport No.90, Olivier Bédard a connu une nouvelle fin de semaine parfaite, à Calabogie, en prenant le départ de la pole position à 3 reprises et en franchissant le drapeau à damier le premier les 3 fois. Les pilotes ont utilisé le tracé court puis le long de 5,05 km du Calabogie Motorspôrts Park le week-end dernier dans le cadre du Kyle Nash race Weekend, devant ainsi porter une attention toute particulière à l’usure de leurs pneus, utilisés pour les 3 courses.

Pour le pilote de Terrebonne, « ce fut une mission accomplie cette fin de semaine. Les 3 courses ont été disputées dans des
conditions différentes. La 2ème l'a été sous la pluie, ce qui est un défi différent. Dans la 3ème épreuve, j’ai réussi à me donner une petite avance. Par la suite, il était moins important de préserver les pneus parce que la fin de semaine était terminée ».

Ces 3 victoires à Calabogie s’ajoutent aux 3 acquises au Canadian Tire Motorsport Park, les 11 et 12 mai, dans le championnat ontarien de Formule 1600. Avec 6 victoires en 6 courses dans cette série, Bédard est bien évidemment en tête du championnat avec 180 points, le maximum possible, ce qui lui donne une avance de 65 points sur Zachary Vanier. Olivier Bédard évolue dans cette série, ainsi qu'en F1600 Canada, grâce à la commandite de Groupe Touchette et Ici Pneu.

Le week-end de Calabogie ne se limitait pas à la F1600 puisqu'il était une fois encore inscrit en Coupe Nissan Micra, dont il est déjè trois fois champion. Samedi, Olivier Bédard, aux commandes da voiture SolidXperts No1, a d'abord signé le meilleur temps lors des qualifications avant de dominer la course, en route vers une 3ème victoire en 3 épreuves dans la série cette année. « La course a bien débuté et j'ai réussi à me donner une bonne avance. C’était un peu un scénario de l’an dernier qui se répétait, où je réussissais à me créer une avance et par la suite, c’était simplement de garder cette avance et de préserver les pneus pour le lendemain. Les réglages étaient merveilleux sur la voiture » explique Olivier.

Après la course, les officiels ont toutefois accusé Bédard d’avoir trop accéléré lors d’une relance à la fin d’une neutralisation. Ils ont alors imposé bien après les cérémonies de podium une pénalité de 30 secondes au triple champion de la série, ce qui a fait chuter Bédard à la 12ème place. Pour protester contre cette décision, l’équipe SolidXperts d'Alex Habrich a décidé de se retirer de la deuxième course du week-end, dimanche. S'il ne conteste pas sur le fond la pénalité, Olivier Bédard confie : « j'ai réalisé cette fin de semaine qu'il était temps pour moi de reconsidérer mon avenir dans la Coupe Nissan Micra. L'équipe SolidXperts et moi sommes en discussions et nous tiendrons au courant tout le monde. Je souhaite me concentrer à 100% présentement sur ma saison en Formule 1600, tant dans la série nationale qu'ontarienne, et d’autres possibilités futures en attendant. Je voudrais remercier tous les membres de SolidXperts qui ont prouvé qu’ils constituaient la meilleure équipe. De plus, je voudrais remercier tout particulièrement Nissan Canada pour leur implication dans la course automobile.
Avoir eu l'occasion de travailler avec eux ces cinq dernières années a été un plaisir. J'ai beaucoup appris de tous ceux avec qui j'ai travaillé ».

Olivier Bédard sera en piste dès ce week-end, pour les deux courses de F1600 Canada présentées au circuit Gilles-Villeneuve dans le cadre du Grand Prix du Canada. Il terntera de demeurer invaincu dans cette série également, lui qui a débuté la saison avec 3 victoires successives au Circuit Mont-Tremblant, fin mai.