Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

500 milles d'Indianapolis : Simon Pagenaud vainqueur au terme d’un duel à couper le souffle avec Alexander Rossi !

500 milles d'Indianapolis : Simon Pagenaud vainqueur au terme d’un duel à couper le souffle avec Alexander Rossi !

Dimanche 26 mai 2019 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Chris Owens

Crédit photo: Chris Owens

Une fois encore, les 500 milles d’Indianapolis se sont joués dans les derniers tours. Une fois encore, c’est un pilote du Team Penske qui l’emporte. Mais cette édition 2019, la 103ème de l’histoire, restera aussi dans les mémoires comme ayant offert un incroyable duel entre le Français Simon Pagenaud (Dallara-Chevrolet) et l’Américain Alexander Rossi (Dallara-Honda). Pagenaud a décroché la victoire sur le fil. Une victoire pleinement méritée cependant, lui qui a mené le plus grand nombre de tours et avait aussi réalisé la pole position, devenant ainsi le premier pilote depuis Hélio Castroneves en 2009 à gagner après s’être élancé du 1er rang.

De sa position de tête, Pagenaud a mené les premiers tours, ne laissant le commandement que lors de ses arrêts aux puits pour ravitailler et changer de pneus. Sa course fut exempte d’ennui, mais il a dû batailler férocement avec un Alexander Rossi (Andretti Autosport), qualifié 9ème et dont la course fut elle, loin d’être de tout repos.

Dans le peloton de tête jusqu’aux deux tiers du parcours, Rossi pensait avoir perdu tout espoir de seconde victoire à l’événement lorsqu’il fut contraint à un arrêt interminable, le carburant ne parvenant pas à être englouti dans sa Dallara-Honda. Cela le relégua 20ème. Commença alors une folle remontée de l’ancien pilote Marussia en F1, au point de se retrouver dans les roues de Pagenaud avec 11 tours à faire.

Les deux prétendants à la victoire s’échangeront ensuite 4 fois la commande, Pagenaud prenant définitivement la tête à l’avant-dernier tour pour l’emporter avec 2 dixièmes de seconde ! Il devient ainsi le premier pilote à réaliser le triplé Indianapolis Grand Prix (la course sur circuit routier disputée il y a deux semaines), la pole et la victoire au Indy 500. Le premier Français aussi à remporter la mythique épreuve américaine depuis René Thomas, sur une Delage en… 1914 !

Ce fut assurément une grande édition des 500 milles d’Indianapolis, émaillée fort heureusement de peu d’accidents (tous les pilotes impliqués sont indemnes), le plus sérieux étant l’accrochage entre Sébastien Bourdais et Graham Rahal, qui se battaient alors pour le 4ème rang, à 20 tours de la fin. 4 concurrents en arrière, surpris par le crash devant eux, frappèrent aussi le mur à cette occasion. La course fut alors arrêtée durant quelques minutes, le temps pour les officiels de nettoyer l’asphalte des multiples débris de fibre de carbone.

À la relance, tout est allé évidemment très vite… Discret durant les 189 premiers tours, Takuma Sato (Dallara-Honda du Team Rahal-Letterman-Lanigan) s’est pointé aux avant-postes, prêt à profiter d’une éventuelle erreur des deux pilotes en avant de lui. Il termine dans les roues de Rossi et à seulement 1,3 seconde de Pagenaud.

Outre Pagenaud, le Team Penske place deux autres de ses pilotes dans le Top 5, avec Josef Newgarden 4ème et Will Power 5ème. Ed Carpenter (Dallara-Chevrolet de sa propre équipe) et la recrue Santino Ferrucci (Dallara-Honda du Dale Coyne Racing) complètent le Top 6.

Seul Canadien au départ de cette édition, l’Ontarien James Hinchcliffe (Dallara-Honda du Schmidt-Peterson Motorsports) a livré une excellente performance. Qualifié seulement 32ème, il a terminé l’épreuve en 11ème place. 17 des 33 partants ont terminé sur le tour du meneur. Seulement 7 pilotes ont abandonné, 5 en raison d’accidents et 2 sur bris mécaniques.

À noter par ailleurs qu'une course de la série Indy Lights était présentée en soutien de cet événement. Disputée vendredi, elle a vu la victoire de la recrue, et meneur au championnat, Oliver Askew. Ryan Norman et Rinus Veekay ont complété le podium tandis. Le Montréalais Zach Claman DeMelo était absent de ce rendez-vous, disputé par 11 pilotes.

Le prochain événement de la série IndyCar aura lieu dès la semaine prochaine, avec un programme double dans les rues de Detroit. Quant à l'Indy Lights, le prochain programme double sera présenté à Elkhart Lake, les 22-23 juin.