Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Les finalistes de la W Series sélectionnées : Une pilote canadienne retenue pour disputer la saison inaugurale !

Les finalistes de la W Series sélectionnées : Une pilote canadienne retenue pour disputer la saison inaugurale !

Jeudi 28 mars 2019 par Eliane Gilain
Crédit photo: W Series

Crédit photo: W Series

Après quatre jours en piste en Espagne, sur le Circuito de Almeria, les pilotes féminines qui prendont part à la saison inaugurale de la W Series ont été annoncées. Parmi les 28 jeunes femmes présentes pour cette ultime phase de sélection, 18 ont été retenues pour piloter à temps plein, et 4 autres ont été nommées pilotes de réserve. Ces pilotes représentent 13 pays, et marqueront l’histoire en tant que premières participantes à cette nouvelle série entièrement féminine.
 
Dès hier matin, le directeur de la série, Dave Ryan, en avait assez vu pour confirmer à 12 pilotes qu’elles seraient acceptées pour disputer le championnat 2019, qui évoluera en Europe en soutiend es courses de DTM. Pour les autres pilotes, du temps de plus leur a été alloué sur le circuit espagnol de 4,2 km, leur permettant ainsi d’améliorer leur pilotage à bord de la Formule 3 Tatuus F-318 qui a été la voiture de prédilection pour ces essais.
 
Une seule Canadienne avait été retenue pour cette phase, et elle a été sélectionnée pour faire partie de la première saison. Megan Gilkes (photo ci-dessus), Ontarienne de 17 ans, a jusqu'ici été vice-championne de la série F1200 Canada, et troisième au championnat en 2017, après avoir évolué en karting. Elle compte trois victoires et 17 podiums en F1200. Ce sera donc un saut pour le moins élevé pour elle que de passer à une Formule 3, une voiture beaucoup plus puissante qui dispose d'appuis aérodynamiques.
 
L'ancien pilote de Formule 1 David Coulthard, qui est l’un des conseillers de la W Series, a affirmé que « ça a été un processus plus difficile qu’imaginé, car toutes les pilotes étaient proches en termes de talent. La courbe d’apprentissage a été impressionnante, et c’est ce que nous avions besoin de voir en celles qui ont relativement peu d’expérience en monoplace, mais qui ont un talent naturel ».
 
Effectivement, comme la Canadienne Megan Gilkes, plusieurs autres pilotes n’ont que très peu d’expérience en sport automobile, et surtout en monoplace. Par exemple, Jamie Chadwick, qui vient du championnat anglais de GT4, ou encore Gosia Rdest, une pilote ayant évolué en Coupe Audi Sport TT et en GT4 européen, devraient rapidement prendre leurs marques aux commandes des F3, face à des pilotes moins expérimentées comme Megan Gilkes ou Jessica Hawkins, qui n’a que fait du karting jusqu'ici.

Sur les 18 pilotes, la Grande-Bretagne est, sans surprise, la nation la plus favorisée avec 5 représentantes. Les États-Unis auront 2 pilotes en piste. Toutes les autres nationalités n'auront qu'une pilote, soit l'Espagne, la Finlande, le Japon, l'Afrique du Sud, l'Italie, la Pologne, la Belgique, les Pays-Bas, l'Australie, le Liechtenstein et bien sûr le Canada.
 
Les Formule 3 seront maintenant rapportées dans les ateliers de Hitech GP, à Silverstone en Angleterre, et seront préparées pour les prochains essais en Allemagne, du 14 au 16 avril. Le début de saison aura lieu le premier week-end de mai, sur le circuit d'Hockenheim.

Liste des sélectionnées :

Jamie Chadwick, Royaume-Uni
Sabre Cook, États-Unis
Marta Garcia, Espagne
Megan Gilkes, Canada
Esmee Hawkey, Royaume-Uni
Jessica Hawkins, Royaume-Uni
Shea Holbrook, États-Unies
Emma Kimilainen, Finlande
Miki Koyama, Japon
Sarah Moore, Royaume-Uni
Tasmin Pepper, Afrique du Sud
Vicky Piria, Italie
Alice Powell, Royaume-Uni
Gosia Rdest, Pologne
Naomi Schiff, Belgique
Beitske Visser, Pays-Bas
Fabienne Wohlwend, Liechtenstein
Caitlin Wood, Australie
 
Pilotes de réserve:
Sarah Bovy, Belgique
Vivien Keszthelyi, Hongrie
Stephane Kox, Pays-Bas
Francesca Linossi, Italie