Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

WEC : Fernando Alonso et Toyota remportent les 1000 milles de Sebring

WEC : Fernando Alonso et Toyota remportent les 1000 milles de Sebring

Samedi 16 mars 2019 par Eliane Gilain
Crédit photo: Didier Schraenen

Crédit photo: Didier Schraenen

Le championnat mondial d’endurance (WEC) s’illustrait sur le circuit historique du Sebring International Raceway pour les 1000 milles de Sebring, ce vendredi soir. Finalement, en raison de la pluie, c’est plutôt une course de 8 heures qui s’est produite, puisque la distance de 1000 milles n’a pas pu être accomplie. C’était la première fois que la série WEC faisait le voyage sur le circuit du centre de la Floride depuis 2012, et les Européens n’ont pas déçu quant au spectacle offert aux milliers d’admirateurs qui étaient autour du circuit, venus toutefois principalement pour la course de 12 Heures du championnat IMSA qui est présentée aujourd'hui.
 
Le champion de F1 Fernando Alonso, accompagné par Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima, a remporté cette course WEC, sans avoir rencontré d'opposition. C’est la troisième victoire pour cette équipe de LMP1 hybride cette saison, leur permettant ainsi de creuser l'avance au premier rang du classement général du championnat.
 
La Toyota No.8 d'Alonso et ses équipiers, qui avait signé la pole position, a mené toute la course, et n’a connu comme seul souci qu'une sortie de piste alors que Sébastien Buemi tentait de dépasser la LMP1 privée de l'équipe DragonSpeed. Le moment décisif de cette épreuve est survenu à la 4ème heure lorsque José-Maria Lopez, aux commandes de la seconde Toyota LMP1 hybride, est entré en contact avec Jonny Adam (TF Sport Aston Martin). Les dommages sur la voiture du Toyota Gazoo Racing ont forcé un arrêt aux puits du pilote argentin et un tour a alors été perdu pour effectuer les réparations. Dàs lors, toute menace pour la voiture d’Alonso, Buemi et Nakajima était définitivement écartée.
 
Preuve une fois encore de l'écrasante domination des deux seules voitures LMP1 hybrides inscrites, la voiture de José-Maria Lopez, Kamui Kobayashi et Mike Conway a pris la deuxième position finale, mais le trio accuse maintenant 15 points de retard sur leurs collègues et compétiteurs au championnat. 

La pluie est venue rendre la fin de course difficile, les dernières 25 minutes se déroulant même sous une pluie torrentielle. À 10 minutes de la fin, la neutralisation a été décrétée à la suite de l'accident de Loïc Duval (LMP2 du TDS Racing) et la course s’est terminée dans ces conditions. Derrière les Toyota, c'est la BR1 du SMP Racing pilotée par Brendon Hartley, Vitaly Petrov et Mikhail Aleshin qui complète le podium, ayant toutefois bénéficié des ennuis mécaniques ayant affecté les Rebellion dès la première moitié de la course.
 
En LMP2, David Heinemeier-Hanson, Jordan King et Will Stevens (Oreca-Gibson) ont remporté les honneurs de leur catégorie, offrant au Jackie Chan DC Racing une 5ème victoire cette saison. Les pilotes de Signatech Alpine Matmut, Nicolas Lapierre, Pierre Thiriet et André Negrão, ont terminé au deuxième rang, s’emparant de la tête du championnat. Anthony Davidson, Pastor Maldonado et Roberto Gonzalez (Dragonspeed) ont fini troisièmes.
 
Dans la classe GTE Pro, Porsche a une fois encore dominé les débats bien que les écarts demeurent toujours très faibles dasns cette catégorie, d eloin la plus passionnante du WEC. Richard Lietz, associé à Gianmaria Bruni (Porsche 911 RSR), décroche son premier gain cette saison, mais c'est déjà le 4ème pour Porsche dans la série.
 
Alexander Sims, Nicky Catsburg et Martin Tomczyk (BMW M8 du BMW Team MTEK) ont longtemps cru pouvoir remporter l'épreuve, menant la majorité du temps lors des 2 dernières heures, mais un arrêt aux puits tardif a donné l’avantage à l’équipe Porsche. Andy Priaulx, Harry Tincknell et Jonathan Bomarito terminent troisièmes avec leur Ford GT du Chip Ganassi Racing, permettant ainsi un podium où trois manufacturiers différents sont représentés.
 
Seul pilotye québécois inscrit à cette épreuve, Bruno Spengler, avec ses coéquipiers Augusto Farfus et Antonio Félix da Costa, a terminé en 7ème position des GTE, aux commandes de la seconde BMW M8 de Team MTEK.
 
Dans la classe GTE Amateur, nouveau succès Porsche, avec cette fois le Dempsey-Proton Racing, tandis que l’équipe du Canadien Paul Dalla Lana (Aston Martin Racing) n’a pas connu de succès et a dû se contenter du 8ème rang. Mathias Lauda, Pedro Lamy et Dalla Lana sont donc maintenant 3ème au championnat GTE Am, ayant perdu à Sebring de précieux points.

Il reste deux courses à la saison 2018-2019 du WEC, soit les 6 Heures de Spa-Francorchamps début mai et les 24 Heures du Mans les 15 et 16 juin.

Aujourd'hui, le circuit de Sebring vit au rythme des traditionnelles 12 Heures, le grand événement de la fin de semaine, entre 10h40 et 22h40 !