Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

ePrix de Marrakech : Jérôme D’Ambrosio vainqueur d’une épreuve haute en action !

ePrix de Marrakech : Jérôme D’Ambrosio vainqueur d’une épreuve haute en action !

Samedi 12 janvier 2019 par Eliane Gilain
Crédit photo: LAT/Formula E

Crédit photo: LAT/Formula E

L’écurie indienne Mahindra a remporté aujourd'hui le deuxième ePrix de la saison 2018/2019 de Formule E qui prenait place dans les rues de Marrakech, au Maroc. C’est le Belge Jérôme D’Ambrosio qui a signé sa première victoire au sein de l'équipe, lui qui était chez Dragon Racing lors des saisons précédentes.
 
Robin Frijns et Sam Bird ont complété le podium. Bird avait signé la pole position un peu plus tôt en journée, malgré une voiture endommagée. Toutefois, le pilote anglais n’a pas pu garder sa position de tête bien longtemps, alors que Antonio Félix da Costa et Alexander Sims, les deux équipiers de BMW i Andretti Motorsport lui ont mis beaucoup de pression dès les premiers tours. Da Costa a fini par pousser Bird qui a fait un tout droit, manquant ainsi un virage. Da Costa en a alors profité pour prendre la première place.
 
Les choses se sont par la suite gâtées pour l'équipe BMW i Andretti Motorsport. Alors que Da Costa était en tête et que tout laissait présager un doublé pour l’équipe, Sims a décidé de dépasser son coéquipier, mais la manoeuvre a échoué, provoquant un accrochage entre les deux voitures et une visite dans le mur pour Da Costa.  
 
La voiture de sécurité est entrée en piste, ne donnant ensuite aux pilotes qu’un dernier tour sur le drapeau vert pour tenter leur chance. Sims a tout de même terminé en 4ème position, derrière Bird. Sims était le seul du Top 5 en mode attaque, mais cela ne lui a pas permis de passer le pilote du de Virgin Racing, bien qu’il ait tenté de le faire à plusieurs reprises.
 
Le mode attaque permet aux pilotes de passer dans une zone qui est déterminée avant l’épreuve. Cette zone, hors de la ligne de course, permet aux pilotes qui l’empruntent de gagner 25 kW pendant quelques instants. Le nombre de fois que les pilotes peuvent passer dans cette zone est déterminé 60 minutes avant le départ de l’épreuve, les équipes ont donc 1 heure pour décider de leur stratégie de course.
 
Le ePrix de Marrakech a donné lieu a beaucoup d’action et plusieurs voitures se sont touchées pendant la course. Dès le départ de l’épreuve, Jean-Éric Vergne (Techeetah) a tenté un dépassement à l’intérieur d’un virage pour prendre la position de tête à Sam Bird. Cependant, le Français est arrivé beaucoup trop vite, et hors de la ligne de course, provoquant ainsi un accrochage avec Bird. Vergne est parti en tête à queue, ce qui a créé un effet domino chez les pilotes du reste du peloton. Lucas du Grassi (Audi Sport Abt Schaeffler) a quant à lui eu un accrochage avec Pascal Werhlein (Mahindra) qui en était à sa première épreuve en Formule E. L’Allemand n’a pas pu rallier l'arrivée.