Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Sébastien Ogier décroche son sixième titre mondial consécutif en rallye ! (+ vidéo)

Sébastien Ogier décroche son sixième titre mondial consécutif en rallye ! (+ vidéo)

Dimanche 18 novembre 2018 par Philippe Brasseur
Crédit photo: M-Sport Media

Crédit photo: M-Sport Media

Le suspense entre Thierry Neuville, Ott Tänak et Sébastien Ogier pour le titre mondial 2018 en WRC (Championnat du monde des Rallyes) n'est pas allé à son terme ce dimanche, au Rallye d'Australie, malgré une épreuve une fois encore très spectaculaire.

Au départ jeudi soir, les trois pilotes, représentant trois constructeurs différents, pouvaient encore espérer ce tant convoité titre mondial. Mais dès les premières spéciales, le pilote belge Thierry Neuville (Hyundai i20 WRC) perdait ses chances, lors d'une crevaison consécutive à un atterrissage brutal après un saut. Relégué au dixième rang, Neuville et son co-pilote Nicolas Gilsoul ne sont jamais vraiment revenu aux avant-postes et c'est une sortie de route, terminée par un contact avec un arbre, qui est venu mettre un terme prématuré à leur Rallye d'Australie et à leurs espoirs de titre dès la première spéciale de l'ultime étape, ce matin.

Toujours aux avant-postes tout au long des 13 manches que comptait la saison 2018, Neuville/Gilsoul ont peut-être perdu le titre lors de quelques erreurs de pilotage en début de saison, qui leur ont coûté une cinquantaine de points.

La situation est différente pour l'Estonien Ott Tänak qui, avec son co-pilote Martin Järveoja, ne doit son écart avec le champion qu'à des défaillances de sa Toyota Yaris WRC à deux rallyes cet automne, où il était en tête. Sur les routes en terre, sèches et poussiéreuses les deux derniers jours puis boueuses en raison des pluies de la nuit aujourd'hui, Tänak a de nouveau attaqué au maximum et il menait l'épreuve au terme de l'étape d'hier. Mais, comme pour Neuville, aller embrasser un arbre n'est jamais gage de réussite en rallye ! Tänak/Järveoja l'ont constaté ce matin, ce qui a entraîné leur abandon.

Absents de la lutte en tête depuis le départ mais toujours parmi les 8 premiers, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia (Ford Fiesta WRC) ont été très prudents durant cette 13ème et ultime manche 2018 et ils se sont ainsi assurés du titre mondial avant même la fin de l'épreuve. Un scénario qui semblait encore improbable hier soir, mais les erreurs de Thierry Neuville et d'Ott Tänak ont mis fin au suspense.

Après 4 titres mondiaux acquis avec Volkswagen (2013 à 2016), Ogier et Ingrassia ajoutent un second couronnement consécutif avec l'équipe M-Sport de Malcolm Wilson, qui représente Ford en WRC. À signaler aussi que, depuis le titre de Petter Solberg en 2003, seulement deux pilotes (français) se sont partagé les championnats : Sébastien Loeb, de 2004 à 2012 (9 championnats), et Sébastien Ogier (depuis 2013). « La saison a été incroyable et le combat très serré » a déclaré Ogier à l'arrivée. « Il n'y a pas si longtemps, nous pensions qu'il serait difficile de conserver le titre, mais nous n'avons jamais abandonné. On a tout donné et grâce à cette équipe exceptionnelle autour de nous, on a accompli ensemble, au cours de ces deux dernières saisons, un travail vraiment spécial dont je suis très fier » a-t-il ajouté.

Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, qui évolueront la saison prochaine pour le compte de Citroën, quittent l'équipe Ford M-Sport avec un second titre mais pas au niveau des manufacturiers puisqu'à ce chapitre, c'est Toyota qui termine au premier rang, devant Hyundai, Ford et Citroën.

Après l'abandon de Tänak, c'est son coéquipier Jari-Matti Latvala qui a repris les commandes du Rallye d'Australie ce matin pour filer vers la victoire, sa 18ème en WRC mais la seule en 2018. Le Finlandais et son co-pilote Mikka Anttila ont été sous la pression constante du duo Hayden Paddon - Seb Marshall (Hyunda i20 WRC), qui croisent le fil d'arrivée avec 32 secondes de retard, au terme des 318 km d'étapes chronométrées que comptait ce rallye. Østberg/Eriksen (Citroën C3 WRC), Lappi/Ferm (Toyota Yaris WRC) et, comme évoqué plus haut, Ogier/Ingrassia complètent le Top 5.

Au classement final du championnat 2018, le Top 10 se compose comme suit :

1) S.Ogier - J.Ingrassia (F - Ford), 219 points
2) T.Neuville - N.Gilsoul (B - Hyundai), 201 points
3) O.Tänak - M.Järveoja (EE - Toyota), 181 points
4) J.M.Latvala - M.Anttila (FIN - Toyota), 128 points
5) E.Lappi - J.Ferm (FIN - Toyota), 126 points
6) A.Mikkelsen - A.Jaeger (N - Hyundai), 84 points
7) E.Evans - D.Barritt (GB - Ford), 80 points
8) H.Paddon - S.Marshall (NZ - Hyundai), 73 points
9) D.Sordo - C.Del Barrio (E - Hyundai), 71 points
10) M.Østberg - T.Eriksen (N - Citroën), 70 points

La saison 2019 du WRC débutera dès janvier prochain, avec le traditionnel Rallye de Monte-Carlo (résumé des dernières épreuves 2018 dans l'édition du magazine Pole-Position qui paraîtra fin du mois; et présentation spéciale de la saison 2019 dans l'édition de janvier).

En vidéo ci-dessous, les temps forts de ce Rallye d'Australie 2018 et le sacre de Sébastien Ogier et Julien Ingrassia...