Nouvelles Twitter

Les 5 à 7 du sport automobile québécois : Un nouveau concept !

Crédit photo: Éliane Gilain

Un tout nouveau concept de soirée regroupant des amateurs de sport automobile et des personnes souhaitant découvrir ce milieu a connu sa grande première hier, à l'École de Technologie Supérieure (ETS) de Montréal. Concept né d’une idée entre Stéphane Lacharité, enseignant à l'ETS, et Xavier Abram, deux passionnés de course, regroupait sous forme de 5 à 7 au bar les "1000 génies" de l'ETS, différents intervenants, dont le magazine Pole-Position à titre de média invité.

Le but de cette rencontre était évidemment de réseauter entre professionnels et étudiants, pour mousser l’intérêt de ceux-ci à s’intéresser aux divers métiers entourant le sport automobile. Pole-Position y était donc invité afin de présenter notre travail auprès des passionnés, le métier de journalisme et les nouveaux enjeux technologiques à présenter par les médias couvrant le sport automobile.

Il est en effet très important de suivre et comprendre, afin d'expliquer au public, les changements technologiques qui ont lieu dans notre milieu, notamment avec l’arrivée des voitures à motorisation entièrement électrique. Important aussi les changements parfois minimes mais jouant un rôle important sur les voitures de haute performance et même d'usage quotidien sur nos routes. Un journaliste de sport automobile aujourd'hui se doit de connaître son sujet par cœur, il ne peut plus se contenter des seules explications données par un pilote quant au seul pilotage d'une voiture lors d'une compétition. Il faut comprendre tous les aspects, et les expliquer.

Félix Lamy (photo ci-dessus), lauréat de la première édition de l’Infiniti Engineering Academy en 2016, a également pris la parole durant cette activité à l'ETS pour expliquer son parcours. Il a évidemment parlé de son passage chez Renault Sport où il a pu travailler au sein de l’écurie de Formule 1. Il a également réalisé un stage cet été chez Multimatic, une entreprise canadienne qui a notamment une équipe de course dans le IMSA Continental Challenge, en plus d’aider plusieurs équipes en IMSA WeatherTech SportsCar et être impliquée sur des programmes pour les manufacturiers, dont les GTLM de Ford en IMSA et en WEC.

Xavier Abram a quant à lui parlé de son parcours. Français d’origine et étudiant à l’ÉTS, il a plongé dans l’univers du sport automobile grâce à la Formule SAE, une monoplace construite par les étudiants. Il a également été ingénieur chez Audi Sport avant de joindre l’équipe CRP en Pirelli World Challenge où Daniel Morad évoluait jusqu'à tout récemment.

Abram n’est pas seulement un amateur de sport automobile, il aimerait également débuter sa propre compagnie pour créer des appareils d’assistance pour la marche, puisqu’il fait une maîtrise en génie des technologies de la santé.

De l'avis des étudiants de l'ETS présents, ce type de 5 à 7 sur le sport automobile québécois les aide à mieux comprendre le milieu et ses multiples métiers et facettes. De prochains 5 à 7 auront lieu prochainement pour les étudiants de l’ÉTS, mais également pour toute personne souhaitant en apprendre plus sur le sport automobile.