Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Saison 2018-19 de Formule E : Un calendrier déjà modifié !

Saison 2018-19 de Formule E : Un calendrier déjà modifié !

Mercredi 5 septembre 2018 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Sam Bloxham / FIA Formula E

Crédit photo: Sam Bloxham / FIA Formula E

Si la Formule E bénéficie d'un fort soutien de quelques manufacturiers automobiles, on ne peut pas dire que les défauts de jeunesse (la saison 5 va pourtant débuter !) ne manquent pas dans l'organisation de la série, notamment, et surtout devrait-on dire, au niveau du calendrier des courses.

Après les villes de Punta del Est et de Bruxelles en 2017, puis de Rio et de Montréal en 2018, une autre épreuve de la saison qui va débuter cet automne vient déjà d'annoncer qu'elle ne présentera pas sa course : Zurich.

Pourtant, la ville suisse avait reçu beaucoup d'attention en présentant cette course en juin dernier. Il s'agissait d'un tout premier événement de sport automobile sur circuit en Suisse depuis 1955 et le fait de le présenter dans la capitale économique du pays, au bord du lac de Zurich, était un signal fort du soutien des autorités locales envers le projet.

Mais comme Montréal, cet événement n'aura vécu qu'un an ! Cette fois, on évoque tout de même d'autres raisons que l'aspect financier comme problème majeur. Zurich accueillera en effet plusieurs événements en juin 2019, comme le Zurich Pride Festival ou les Fêtes de Zurich, qui amènent pas loin de deux millions de visiteurs au centre-ville. Ce dernier événement est présenté tous les trois ans et il serait entré en plein conflit avec la Formule E en terme de site où se déroulent bon nombre d'activités.

Bien évidemment, on est loin d'attirer des millions de spectateurs lorsqu'on organise une course de Formule E, même si l'épreuve de l'an dernier avait été qualifiée de bon succès avec quelques milliers de personnes dans les estrades. Pour la mairie de la ville suisse, il n'y avait donc pas d'hésitation : elle a fait savoir aux promoteurs du ePrix qu’elle interdirait l’organisation de la course en raison de ce conflit d'horaire avec les autres festivités.

Derrière cette version officielle, on se doute que les autorités locales  ne veulent tout simplement plus voir les monoplaces de Formule E sur le tracé utilisé en juin dernier, au bord du lac. Officiellement, Zurich a offert de reprendre l'organisation de l'événement en 2020, à condition que les promoteurs trouvent un autre site pour y aménager le circuit. Cela ressemble étrangement au dossier de Montréal là encore où, rappelons-le, la mairesse avait proposé au promoteur de la Formule E de ne pas présenter son épreuve en 2018 avant de l'envisager sur le circuit Gilles-Villeneuve à compter de 2019. Une option qui avait été refusée par Alejandro Agag, le promoteur de la série, qui a par la suite entamé des poursuites envers la Ville de Montréal.

Zurich subira-t-elle le même sort ? Selon certains médias locaux, la ville de Berne, la capitale helvétique, pourrait reprendre l'organisation de l'événement en 2019. Mais à ce jour, aucun site ni aucune entente ne semble avoir été prise en ce sens.

Après l'annonce du report d'un an de la création de la série de Rallycross électrique (2020 à 2021), la Formule E apparaît chaque saison instable en terme d'événements proposés. Le sport automobile en version électrique peine à convaincre. En fait, vouloir remplacer des séries existantes et spectaculaires, comme la monoplace ou le rallycross, par des moteurs électriques ne plaît pas à grand monde ! Ne faudrait-il plus plutôt créer des séries où l'on partirait de la base ? Des séries nationales avec des Nissan Leaf, Toyota Prius ou autre véhicule de ce type, seraient mille fois plus réalistes, moins coûteuses, moins compliquées à mettre en place... et cela apporterait quelque chose en plus aux passionnés plutôt que de s'entêter à vouloir remplacer ou copier des séries mondiales existantes et nettement mieux établies en terme d'image et de popularité !