Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Des ennuis mécaniques empêchent Camirand de briller en Nouvelle-Écosse

Des ennuis mécaniques empêchent Camirand de briller en Nouvelle-Écosse

Lundi 20 août 2018 par Fannie Brouillette
Crédit photo: Matthew Murnaghan

Crédit photo: Matthew Murnaghan

Marc-Antoine Camirand était rapide, dimanche, alors qu’il était en piste au Riverside International Speedway à Antigonish, NS, en série NASCAR Pinty’s. Le pilote de la Chevrolet Camaro GM Paillé n° 22 a malheureusement connu une fin de course plus difficile et a éprouvé des ennuis mécaniques qui l’ont forcé à rentrer aux puits.

La course de 300 tours, prévue pour samedi, a été remise à dimanche en raison de la pluie. Les qualifications ont été annulées et la grille de départ a été établie avec le classement au championnat. Camirand a été avantagé dans la situation, prenant le départ de l’extérieur de la première ligne, en deuxième place.

Le pilote de la Chevrolet Camaro GM Paillé n° 22 a dû concéder quelques places au départ, mais est revenu en force après les deux tiers du Bumper to Bumper 300, alors qu’il a mené 43 tours avant la deuxième pause obligatoire. « Ma voiture était rapide, et j’ai pris la tête au tour 186. Je restais premier sans trop forcer, ce qui laissait présager une bonne fin de course », a indiqué Camirand.

Malheureusement, quand la voiture est revenue en piste après le second arrêt aux puits, elle n’était plus aussi rapide qu’elle aurait dû l’être. « Je ne sais pas ce qui s’est passé. Nous avons posé des pneus neufs sans changer les ajustements… Quand je suis revenu en piste, j’avais perdu trois dixièmes de seconde au tour. Peut-être que le nouveau train de pneus n’était pas bon… nous ne le saurons peut-être jamais », a énoncé Camirand.

La malchance du pilote s’est poursuivie en fin de course, alors qu’un bris de différentiel l’a forcé à rentrer aux puits. « Il y avait de la fumée qui s’échappait de ma voiture, alors les officiels NASCAR m’ont donné le drapeau noir pour me forcer à rentrer aux puits. Il y a eu un problème avec le différentiel, et ma course s’est terminée là », a expliqué Camirand.

Ces malchances sont coûteuses dans la course au championnat, mais Camirand reste dans la lutte, alors qu’il occupe maintenant le quatrième rang au classement, seulement sept points derrière la deuxième place. « Nous allons revenir en force et nous ne baissons pas les bras. Il reste quatre courses, et il peut arriver bien des choses d’ici la fin », a-t-il conclu.

Marc-Antoine Camirand et la Chevrolet Camaro GM Paillé n° 22 seront de retour en action le week-end prochain, alors que la série NASCAR Pinty’s se dirige au Canadian Tire Motorsport Park, en marge du Silverado 250 en série de camionnettes NASCAR Camping World.