Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Gp3R : Un bris mécanique ruine la course de Kevin Lacroix en NASCAR Pinty's

Gp3R : Un bris mécanique ruine la course de Kevin Lacroix en NASCAR Pinty's

Lundi 13 août 2018 par Eliane Gilain
Crédit photo: Bruno Dorais

Crédit photo: Bruno Dorais

Une autre déception pour Kevin Lacroix lors du Grand Prix de Trois-Rivières ce dimanche 12 août. La voiture #74 Bumper to Bumper/ Total, Gates/ Go Fast/ PFC Brakes n’a pas complété les 50 tours prévus de cette épreuve en NASCAR Pinty’s alors que des ennuis mécaniques empêchent l’équipe d’espérer un podium.

Kevin Lacroix était optimiste quant à sa campagne durant la 49e édition du Grand Prix de Trois-Rivières. Inscrivant les meilleurs chronos en pratique, et le troisième temps en qualifications, un podium et même une victoire de dessinaient à l’horizon.

Par contre, dimanche ce fut une tout autre histoire alors que Kevin ne parvient pas à terminer les 50 tours en raison d’un différentiel brisé. Pourtant, le départ de la course et les premiers tours ont démontré la voracité de Lacroix de terminer aux avant-postes.

Se frottant à Marc-Antoine Camirand, Alex Tagliani et Andrew Ranger, Lacroix s’est vite montré comme l’un des pilotes dominants du lot. Effectuant ce qu’il sait faire de mieux, Lacroix a donné tout un spectacle aux milliers de spectateurs sur le site, et aux fans de la voiture #74.

Avec des dépassements dans des endroits où habituellement qu’une seule voiture ne passe, et des batailles vigoureuses, les pilotes de NASCAR Pinty’s jouaient du coude. Par contre, une mauvaise communication d’équipe a fait en sorte que Lacroix est entré aux puits sous une neutralisation. N’ayant pas le droit de le faire, le pilote natif de Saint-Eustache a reçu un drapeau noir, qui impliquait une pénalité d’arrêt de 10 secondes aux puits ce qui lui a fait perdre plusieurs positions.

De retour en piste, remontant le peloton petit à petit, il était 9ème à la mi-course. Puis, avec 16 tours à faire, Lacroix s’est vu contraint d’abandonner l’épreuve à cause du bris du différentiel. Il était alors remonté au 6ème rang.

« Cette pièce a brisé toute seule, » explique Kevin. « Ce n’est pas à cause d’un contact. C’est dommage, car nous remontions le peloton et on espérait vraiment mettre derrière nous la série de malchances du début de saison. »

Bien que la course ne se soit pas déroulée comme prévu pour l’équipe Bumper to Bumper, les activités ont tout de même battu leur plein en marge de la course. Total Canada et Bumper to Bumper se sont alliés pour offrir une expérience unique à 320 partisans qui ont encore une fois pris d’assaut le site du GP3R.

Kevin tient à remercier ses commanditaires Bumper To Bumper, Total, Go Fast, PFC Brakes et Gates Corporation, un partenariat entre compagnies engagées qui reflète excellence, ambition et victoire. « Je tiens à remercier les 400 fans qui ont représenté les couleurs de l’équipe Bumper to Bumper, c’est toujours impressionnant et agréable à voir les amateurs qui me suivent et m’encouragent à chaque épreuve. »