Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

NASCAR à Toronto : Un week-end à oublier pour Kevin Lacroix

NASCAR à Toronto : Un week-end à oublier pour Kevin Lacroix

Lundi 16 juillet 2018 par Eliane Gilain
Crédit photo: Matthew Manor

Crédit photo: Matthew Manor

Kevin Lacroix n'a pu terminer le Pinty’s Grand Prix Toronto, tenu dans le cadre du Toronto Indy, samedi. Le tracé urbain a eu raison du pilote natif de Saint-Eustache alors qu'enn qualification, il s’imposait avec d’excellents temps, mais une erreur de pilotage l’a projeté dans le mur, détruisant la voiture #74 Bumper to Bumper/ Total, Gates/ Go Fast/ PFC Brakes. Lacroix a été transporté au centre médical de la piste, mais il s’est vu donné son congé après un examen de routine.

L’équipe Bumper to Bumper n’a cependant pas perdu espoir et s’est vite tourné vers Scott Steckly pour prendre l’une de ses voitures de réserve. C’est après une nuit blanche et des ajustements satisfaisant compte tenu de la situation que Lacroix a pris le départ de l’épreuve de samedi au dernier rang.

Au premier tour il a subi une crevaison. Après un changement de pneu, ce fut au tour d’un fil de cylindre qui a défailli après seulement quelques tours. Roulant donc avec une voiture beaucoup moins puissante que celles du reste du peloton, Lacroix est revenu une fois de plus dans les puits, cette fois-ci pour réparer ce bris.

De retour en piste avec une voiture améliorée, Lacroix a inscrit les mêmes temps que les meneurs. N’espérant plus la victoire, mais plutôt un Top 5, Kevin était en 7ème position avant la dernière relance, à quelques tours de la fin de l’épreuve.

Mais le scénario ne s’est gère améliorer alors qu’il a souffert d’une nouvelle crevaison au 30ème tour, ce qui l’a projeté dans le mur, anéantissant donc ses chances de terminer l’épreuve. « C’est définitivement un week-end à oublier, » avoue Kevin Lacroix. « Après l’accident lors de la séance de qualification, on a été chanceux de trouver une autre voiture, mais elle n’était pas à mon goût. Ce n’est pas facile de prendre une voiture inconnue et de faire directement une course avec. Nous allons effectuer des essais privés avec cette nouvelle voiture pour la rendre impeccable. »

Kevin est donc relayé au 7ème rang au classement des pilotes, à 22 points de retard sur le meneur.