Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Les nouvelles règles 2019 de la Formule 1 : À apprivoiser dès maintenant !

Les nouvelles règles 2019 de la Formule 1 : À apprivoiser dès maintenant !

Lundi 18 juin 2018 par Eliane Gilain
Crédit photo: Bruno Dorais

Crédit photo: Bruno Dorais

La Formule 1 a certainement créé les voitures les plus complexes et parmi les plus rapides de l'histoire moderne du sport automobile, mais ce faisant, ces voitures ont été victimes de leur propre succès, et le technologie poussée à l'extrême n'est pas la garantie d'un bon spectacle en piste, durant les 90 à 120 minutes que dure un Grand Prix.

Le but des changements apportés en vue de la saison 2019 et de régler le problème du manque de dépassements et donc des courses sans beaucoup d'action. Liberty Media fait un bon boulot autour du cirque, mais le spectacle lui-même est tantôt passionnant, tantôt bien monotone, comme nous avons pu le voir souvent cette année, notamment lors de deux derniers Grand Prix disputés à ce jour, soit Monaco et Montréal. Deux tracés de plus totalement différents.

C’est pourquoi les F1 de la prochaine saison auront un kit aérodynamique différent. C'est une première étape avant de plus gros changements qui surviendront en 2021, avec les nouveaux moteurs. Mais les modifications aérodynamiques pourraient suffire à relancer quelque peu le spectacle, du moins c'est ce qu'espèrent les dirigeants de la discipline.  

Concrètement cela signifie que l’aileron avant sera simplifié et élargi, permettant un meilleur flux de l’air. Les conduits pour les freins seront également simplifiés alors que les ailettes disparaîtront. L’aileron arrière sera lui plus large et profond, visant à rendre le DRS plus efficace en permettant une ouverture plus grande. En effet, ceci devrait rendre la voiture de 25% à 30% plus puissante dans les zones d'activation du DRS.

Ces changements devraient plaire aux pilotes et aux fans, puisqu’ils sont supposés rendre plus facile les dépassements. Mais le processus pour arriver à l'adoption de ces modifications n’a pas été facile. En effet, la vote pour un changement des règles aérodynamiques a été fait le 30 avril, date butoir lors de laquelle un vote n’a pas besoin d’être unanime.

Depuis, pour tous les ajustements et mises à niveau techniques, un vote unanime de tous les représentants d'équipes est requis. Quelques équipes étaient contre ces changements, notamment Christian Horner (Red Bull), qui considère que le tout est trop précipité. Les équipes sont tout de même obligées de travailler ensemble pour trouver un compromis avec les ingénieurs de la F1.

Par ailleurs, Daniel Ricciardo a commenté les nouvelles propositions, stipulant que les pilotes n’avaient pas été mis au courant des décisions, et qu’il aimerait prendre part aux discussions puisqu’après tout, ce sont eux qui conduisent ces voitures ! Le président de la FIA Jean Todt a rétorqué que des rencontres avaient été organisées, mais qu’aucun pilote ne s’était présenté. Guerre de mots entre la FIA et les pilotes ? Peut-être, mais en fin de compte, personne y aura-t-il un gagnant ? Il faudra attendre les Grand Prix de la saison 2019 pour le savoir.

Ces Formule 1 seront donc simplifiées à l’œil, quoique disposant encore de technologies complexes pour les équipes qui vont devoir en plus intégrer ces changements aux châssis dont la conception a déjà commencé en vue de la prochaine saison !