Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Grand Prix du Canada : Une première depuis 1981 avec deux Canadiens en Formule 1 !

Grand Prix du Canada : Une première depuis 1981 avec deux Canadiens en Formule 1 !

Vendredi 8 juin 2018 par Eliane Gilain
Crédit photo: Marie-Lyse Tremblay

Crédit photo: Marie-Lyse Tremblay

Le public présent au circuit Gilles-Villeneuve pour les premiers essais libres de Formule 1 en vue du Grand Prix du Canada disputé ce dimanche a pu être témoin d’un phénomène qui ne s’était pas produit depuis 1981, c’est-à-dire deux Canadiens en piste en même temps… en Formule 1. La dernière fois, c’était les deux frères Villeneuve qui avaient participé à la même séance d’essais libres et de qualification lors du Grand Prix du Canada, mais mononcle Jacques n’avait pu se qualifier pour la course de Formule 1.

Cette fois, c’est lors de la seule première séance d’essais libres, en matinée, que l’événement s’est produit. Le Torontois Nicholas Latifi, pilote d’essai pour l’écurie Force India, et le Montréalais Lance Stroll, qui dispute sa seconde saison en Formule 1 au sein de l’écurie Williams, ont en effet disputé les 90 minutes d’essais pour leur équipe respective.

Lance a continué de… ne pas impressionner en signant le 18ème chrono lors de ces essais, avant de finir 19ème de la seconde séance, en après-midi. Williams semble être dans une impasse avec ses voitures, surtout que Mercedes a retardé la livraison du nouveau moteur mis à jour, stipulant qu’il n’a pas passé certains tests de qualité effectués à l’usine il y a quelques jours. Toutes les équipes propulsées par Mercedes (Mercedes, Williams et Force India) devront attendre le Grand Prix de France pour les nouveaux moteurs.

Ce matin, Toto Wolff, directeur de l’écurie Mercedes, affirmait qu’une fois tombé dans les abîmes de la Formule 1, il était très difficile de s’en sortir, en parlant de l’équipe Williams. Par ailleurs, il pense également que le problème n’est pas les deux pilotes, bien qu’avoir un pilote expérimenté aurait aidé avec les réglages, mais plutôt une série de difficultés en lien avec l’équipe et les voitures. Stroll semble partager le même avis, bien qu’il n’eût que très peu à dire après ses deux piètres séances d’essais. Par contre, un des faits saillants de ses deux sorties est lorsqu’il a effleuré le mur des Champions. Comme le vieil adage le dit, « seuls les champions ont terminé leur course dans ce mur ». Est-ce une prémonition pour Lance ?

Nicholas Latifi lui, a bouclé 28 tours au volant de la voiture de Sergio Pérez, participant ainsi à son premier Grand Prix à vie, bien qu’il avait déjà conduit la Force India-Mercedes lors d’essais Pirelli à Barcelone début mars. Marquant les derniers temps, une position derrière Stroll, ceci n’a pas empêché la bonne humeur du Torontois en sortant de la voiture. Vous pourrez d’ailleurs lire une entrevue complète avec lui sur notre site web sous peu.

Au sommet de la hiérarchie, Max Verstappen (Red Bull) s’est imposé lors des deux séances d’essais. Est-ce un week-end de rédemption pour celui qui a effectué plusieurs accidents coûteux en termes de points depuis le début de la saison ? Seule la course nous le dira.

Lewis Hamilton (Mercedes) a signé le deuxième temps lors de la première séance, tandis que Kimi Räikkonen (Ferrari) en a fait de même en après-midi. Complétant le Top 3 lors des deux séances, Daniel Ricciardo (Red Bull), qui avait signé sa première victoire en Formule 1 en 2014 sur le tracé montréalais. « J’ai une histoire d’amour avec Montréal puisque j’y ai obtenu ma première victoire. J’adore la ville et j’aime y rester le dimanche soir » affirme Daniel tout sourire après la deuxième séance d’essais.