Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Une demi saison en IndyCar pour le Québécois Zachary Claman DeMelo ?

Une demi saison en IndyCar pour le Québécois Zachary Claman DeMelo ?

Lundi 29 janvier 2018 par Eliane Gilain
Crédit photo: Chris Jones / IndyCar

Crédit photo: Chris Jones / IndyCar

Le pilote montréalais Zachary Claman DeMelo est de retour de deux jours d’essais privés réalisés avec l’équipe Dale Coyne Racing à bord d’une monoplace d'IndyCar version 2018. Ces essais ont eu lieu à Sebring et Pole-Position s’est entretenu avec lui pour connaître ses chances de se retrouver sur la grille de départ de la saison la saison 2018, et ses impressions sur ses essais. Chose certaine, on sait maintenant qu'il est en concurrence avec le petit-fils d'Emerson Fittipaldi, Pietro Fittipaldi, lauréat de la série Formule V8 3.5 en Europe l'an dernier, pour occuper le second baquet de l'équipe de Dale Coyne, comme coéquipier de Sébastien Bourdais...

Zach, quelles sont tes impressions sur la nouvelle voiture d’IndyCar et notamment du tout nouveau kit aérodynamique ?

« La voiture bouge beaucoup plus que l’année dernière, mais je me suis ajusté rapidement et ces deux jours d'essais se sont très bien déroulés. Avec le nouveau kit, ça ressemble énormément à la conduite d’une Indy Lights. Bien entendu, les pilotes qui ont connu l’ancienne voiture d’IndyCar ont une plus grande marge d’ajustement que les jeunes qui débutent dans la discipline.»

Comment se sont passés ces essais avec l’équipe de Dale Coyne ?

« L’équipe était super. Ils ont très bien travaillé sur la voiture qui était bien réglée. C’est une nouvelle voiture pour eux aussi, dès lors on a travaillé ensemble pour en apprendre plus sur les nouvelles fonctions.»

Qu'en est-il de la possibilité de te voir rouler pour cette équipe en course cette année ?

« Pour l’instant je ne suis pas confirmé pour cette saison d'IndyCar. J’aimerais toutefois faire quelques courses. Disputer une saison complète est un gros défi monétaire, mais je travaille très fort avec mes commanditaires pour faire le plus d’épreuves possible. J’aimerais notamment être au départ du Toronto Indy, car cette course a beaucoup d’importance pour moi.»

Ton équipe d’Indy Lights, Carlin, fait ses débuts en IndyCar... mais ce sera sans toi apparemment. Quel est ton sentiment face à cette situation?

« Je m’entends toujours très bien avec eux et je leur souhaite bonne chance en IndyCar. Peut-être qu’un jour je serai de retour aux commandes d'une de leurs voitures. Je suis certain qu’ils vont faire un très bon travail, car c’est une excellente équipe.»

As-tu d'autres options que l’IndyCar sur la table en vue de la saison 2018 ?

« Pour l’instant mes priorités sont concentrées à 100% sur l’IndyCar, mais je ne refuserai pas d’autres options si elles se présentent à moi.» 

La saison 2018 d'IndyCar débutera le 11 mars prochain, à St-Petersburg (Floride).