Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Les dirigeants de la Formule E ne remplaceront pas le ePrix de Montréal

Les dirigeants de la Formule E ne remplaceront pas le ePrix de Montréal

Vendredi 19 janvier 2018 par Philippe Brasseur
Crédit photo: Andrew Ferraro/LAT Images

Crédit photo: Andrew Ferraro/LAT Images

Le mois dernier, la mairesse Valérie Plante a annoncé la décision de la Ville de Montréal d'annuler le ePrix de Montréal 2018, prévu initialement pour les 28 et 29 juillet. Une situation provoquée, entre autres, par la nécessité de déplacer le site de course au centre-ville, l'impossibilité d'utiliser une version raccourcie du circuit Gilles-Villeneuve pour la Formule E en 2018 et le refus des dirigeants de la série de reporter à 2019 la présentation du programme double prévu cette année.

Outre le fait d'envisager des poursuites envers la Ville pour bris de contrat, les organisateurs de la Formule E avaient alors annoncé chercher un site de remplacement à Montréal, qui devait, rappelons-le, présenter de nouveau la finale de la saison avec une course le samedi et une le dimanche.

Or, revirement dans le dossier, on apprend aujourd'hui par un simple communiqué relayé par l'agence de presse Reuters que les organisateurs de la FE ont tout simplement abandonné l'idée de remplacer le ePrix de Montréal et terminer leur saison 4 (2017/2018) à New York, les 14 et 15 juillet. Cet événement, disputé depuis l'an passé sur un circuit sinueux et peu propice aux dépassements sans accrochage, tracé dans le port de Brooklyn, sera donc le théâtre de la finale de la saison.

« Nous avons examiné un certain nombre d'alternatives, mais nous avons décidé de ne pas remplacer Montréal » précisent les dirigeants de la série. Rappelons que Montréal est la seconde ville du calendrier 2017/2018 à renoncer à organiser son ePrix, après celui de Sao Paulo prévu en mars. Dans le cas de la ville brésilienne, un remplacement a toutefois été trouvé puisque les pilotes de Formule E retourneront en Uruguay, dans la ville côtière de Punta del Este. Une ville qui avait pourtant été abandonnée par la FE il y a deux ans !

Si nombre de manufacturiers automobile ont annoncé leur venue prochaine en Formule E, force est de constater qu'une poignée de spectateurs seulement a assisté aux deux premiers événements de l'actuelle saison, à Hong Kong en décembre et à Marrakech il y a 6 jours. Un constat s'impose aujourd'hui : la Formule E n'a pas encore su trouver un public important et souffre de multiples problèmes d'organisation. De quoi déplorer encore un peu plus l'intransigeance manifestée envers Montréal lorsque la Ville voulait renégocier le contrat et proposait de reporter d'un an son ePrix.