Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Nissan prend la place de Renault dans le championnat international de Formule E

Nissan prend la place de Renault dans le championnat international de Formule E

Mardi 24 octobre 2017 par Eliane Gilain
Crédit photo: FIA Formule E

Crédit photo: FIA Formule E

Nissan vient tout juste d’annoncer son entrée dans la série 100% électrique qu’est la Formule E pour la saison 2018/2019, soit la saison 5. La nouvelle a été annoncée ce soir (mercredi matin au Japon) lors du Salon de l’Auto de Tokyo, où la plupart des dirigeants de Nissan sont rassemblés.

Au sein de l'Alliance Renault-Nissan-Mitsubishi, les rôles sont désormais clairement définis, avec Renault en Formule 1 et Nissan en Formule E. La saison 2017/2018 qui va débuter à Hong Kong en décembre marquera ainsi la dernière participation de Renault dans la série FIA FE.

Ayant un programme fort de Mobilité Intelligente, Nissan sera le premier manufacturier japonais à participer à la Formule E, devançant ses compétiteurs Toyota et Honda, qui réfléchissent toujours à cette opportunité.

Nissan est le meilleur vendeur de véhicules électriques au monde, avec le modèle Leaf qui est complètement électrique. Nissan en a vendu plus de 280 000 globalement. Avec l’aide de Nismo, la division de sport automobile de Nissan, et la connaissance du manufacturier sur les véhicules électriques, il s’agit d’un choix sensé que d’aller dans ce championnat.

Bien évidemment, des rumeurs courraient depuis deux semaines à l’effet que Nissan allait prendre la place de Renault en Formule E. Tout laisse présager que Nissan continuera le partenariat avec l’équipe e.Dams, qui engage avec beaucoup de succès les Formule E du manufacturier. Rien n’a toutefois été confirmé de ce côté, tout comme le choix des pilotes mais on sait que les contrats de Sébastien Buemi et Nicolas Prost se terminent à la fin de la saison 2018/2019. Ces deux pilotes ayant toujours été aux avant-postes depuis leurs débuts en Formule E, on peut s'attendre à ce qu'ils soient reconfirmés dans leur rôle respectif, ce qui devrait signifier par ailleurs la fin du contrat de Sébastien Buemi avec Toyota dans les courses d'Endurance.

Davantage de détails sur cet engagement et les choix sportifs de Nissan seront connus durant la prochaine saison, qui sera donc la dernière de Renault en Formule E. Mais l'objectif demeurera de reconquérir le titre des pilotes avec Buemi et conserver le titre des manufacturiers acquis lors de la saison 2016/2017 qui s'est terminée en juillet dernier à Montréal.