Site officiel de Pole-Position Magazine - Le seul magazine québécois de sport automobile

www.Poleposition.ca

Site officiel de Pole-Position Magazine
Nouvelles Twitter

Championnat du monde de Rallycross : Ford se retire, Peugeot réitère

Championnat du monde de Rallycross : Ford se retire, Peugeot réitère

Jeudi 5 octobre 2017 par Eliane Gilain
Crédit photo: FIA World Rallycross

Crédit photo: FIA World Rallycross

Ford a annoncé hier son retrait du Championnat du monde de Rallycross à la fin de la présente saison. En vérité, on parle ici de l'équipe Hoonigan, soutenue officiellement par le manufacturier américain, et qui faisait rouler Ken Block et son coéquipier norvégien Andreas Bakkerud dans la discipline internationale.

 

Ken Block restera tout de même ambassadeur de Ford, en effectuant les événements Gymkhanas et autres, mais l’aventure se termine pour lui en Rallycross. Même chose pour Andreas Bakkerud qui était soutenu par Ford Performance mais qui pourrait se trouver un volant dans une équipe privée, au vu de ses excellents résultats des dernières saisons. ce retrait ne signifie pas en revanche celui des équipes privées utilisant des Fiesta, seules les Ford Focus RS de l'équipe Ford Hoonigan étant concernées.

 

« Ford Performance et moi avons beaucoup appris de ce programme » affirme Block. « Même si nous voulons les deux continuer dans cette série, ça ne fait pas de sens en ce moment. Plusieurs aspects du futur du sport ne sont pas déterminés, alors mettre beaucoup d’argent pour développer des nouvelles voitures de course et essayer de se battre pour le championnat n’est pas dans les cartes. C’est certainement décevant, mais c’est comme ça l’économie des sports motorisés » ajoute-t-il. On sent clairement ici que Ford et l'équipe de Ken Block sont déçus par l'inflation des budgets présentement en Championnat du monde de Rallycross.

 

« Pour Andreas (Bakkerud), il a mis beaucoup d’efforts à tenter de remporter le titre avec nous. Il est l’un des pilotes les plus talentueux avec qui j’ai travaillé et j’ai l’honneur de dire que je l’ai eu comme coéquipier. Je suis très confiant qu’il se fera repêcher par l’une des équipes de Rallycross pour la saison 2018 » a aussi précisé Block.

 

Ford Performance ne met pas un frein définitif à l’aventure de Rallycross, mais entre les lignes du communiqué officiel, nous pouvons lire que le manufacturier américain souhaite injecter de l’argent ailleurs.

 

Cette nouvelle vient en même temps que celle de Peugeot qui réitère sa présence en Rallycross mondial en affirmant une plus grande implication pour la saison prochaine avec notamment leur ambassadeur de marque Sébastien Loeb, qui se trouve présentement au 4ème rang du championnat des pilotes. « Le but de la saison 2018 sera de remporter le titre. Pour ce faire, nous étoffons les développements initiés par Peugeot Sport et nous étudions le style de gestion sportive implantée par la famille Hansen depuis 2014 » déclare Jean-Philippe Imparato, le Chef exécutif de Peugeot.

 

Cela pourrait aboutir à la création d'une seconde équipe officielle Peugeot, où Loeb ne serait plus seulement pilote. Pourquoi ne pas imaginer l'an prochain des Peugeot 208 de l'équipe Hansen pour les frères Timmy et Kevin Hansen et, parallèlement, deux voitures pour un Peugeot / Sébastien Loeb Racing ? Au-travers de l'implication renforcée de Peugeot en Rallycross, ce scénario semble de moins en moins fantaisiste. Cela signifie aussi que Peugeot ne retournera pas en Championnat du monde d'Endurance, comme les organisateurs de cette série semblaient l'avoir fortement souhaité jusqu'ici.