Nouvelles Twitter

F3, Indy Lights, GT, DTM et maintenant FE : L'étonnant parcours de Felix Rosenqvist

Crédit photo: Patrik Lundin/LAT/Formula E

Avant la Formule E, Felix Rosenqvist a fait un bref passage en DTM avant de devenir pilote pour l’écurie indienne Mahindra Racing, aux côtés de Nick Heidfeld, ancien pilote de Formule 1. Avant cela, le Suédois avait disputé quelques courses d'Indy lights (avec une victoire à la clé) et de GT (2ème aux 24 Heures de Spa) l'an dernier. Les deux saisons précédentes, Felix était coéquipier de Lance Stroll chez Prema Powerteam. En 2015, il remporta le championnat européen de Formule 3, tandis que Lance Stroll récoltait une troisième position au championnat des recrues.

 

Pilote talentueux mais sans budget pour s'offrir des volants, Felix Rosenqvist a eu de la difficulté après son championnat de Formule 3 à se trouver une place à temps plein. Pourtant, il est l’auteur d’un record inégalé alors qu’il a remporté le Grand Prix de Macao (2 fois), le championnat de F3 européenne, le Masters de Formule 3 (2 fois) et le Grand Prix de Pau F3.

 

À Montréal le week-end dernier, il a été aux avant-postes lors des deux courses de Formule E et il avait aussi récolté une première victoire dans la série, à Berlin en juin dernier. Avec une telle expérience, son avis sur la FE et le sport automobile en général, est forcément intéressant. Nous l'avons rencontré dans le paddock du ePrix...

 

Que penses-tu des débuts du Canadien Lance Stroll en Formule 1 jusqu’à présent ?

 

« J’ai passé un bon moment avec Lance en F3, nous sommes d’ailleurs toujours en contact. Ce n’est pas facile d’entrer en Formule 1, surtout après que Max Verstappen soit entré et qu’il y a maintenant des attentes élevées pour les recrues. Je ne pense pas qu’on puisse comparer les deux pilotes, car Lance n’est pas dans une voiture compétitive. Je pense qu’il a fait un boulot fantastique en montant sur le podium à Bakou. Il est bien revenu d’un début difficile et dans les dernières courses, on peut qu'il fait désormais jeu égal avec Felipe. Pour une première année en Formule 1, tu ne pourrais pas demander plus. Je suis certain qu'il va encore progresser et qu’il aura une meilleure saison l’année prochaine.»

 

De retour à toi maintenant, comment trouves-tu le tracé du circuit de Formule E dans les rues du centre-ville de Montréal ?

 

« La piste est très bien. Elle met du piquant parce qu’elle est glissante, mais le tracé est fantastique avec l’élévation qui change. J’aime beaucoup la ville également, il y a une bonne énergie. Montréal est probablement l’un des Grand Prix les plus aimés et je pense que pour la Formule E c’est la même chose. C’est très bon pour le Championnat d’avoir la dernière course de l’année ici.»

 

Quels sont tes plans pour l’année prochaine ? De retour en Formule E ou te verrons-nous dans une autre série ?

 

« Rien n’est décidé encore, nous commençons les discussions cette semaine !»

 

Après avoir signé la pole position lors de la dernière course de la saison à Montréal, Felix est monté sur la deuxième marche du podium. Avec ce résultat, il a terminé en troisième position au championnat des pilotes de la saison 2016-2017 de Formule E.